Italie: criblé de balles, il sort du coma, désigne son assassin


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
59160091_article.jpg

Italie: criblé de balles, il sort du coma, désigne son assassin et meurt


Mardi 21 octobre - 11:57

Un Sicilien touché par quatre balles à la tête et plongé dans un coma désespéré sŽest miraculeusement réveillé pendant quelques heures: il a eu le temps de désigner son neveu comme lŽassassin avant de mourir, rapporte mardi le quotidien "La Stampa".





Le 4 octobre, dans une rue de Bagheria près de Palerme (Sicile, sud), Antonino Tripoli, 66 ans, a été touché par quatre balles à la tête et hospitalisé dans un état desespéré.

Après dix jours de coma, M. Tripoli sŽest brusquement réveillé et des policiers accourus à son chevet lŽont alors bombardé de questions. Le blessé, parfaitement conscient mais privé de parole, y a répondu par des signes de tête.

Au fil de lŽinterrogatoire et guidé par ses indications, les enquêteurs ont fini par lui montrer une photo de son neveu de 32 ans, Domenico Gargano, que le blessé a pointé du doigt pour confirmer quŽil était bien le tireur. Antonino Tripoli est mort quelques heures plus tard, indique le quotidien.




Suite de l'article...
Source: Le Matin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

puceau Membre 4 484 messages
Allez à Jactaès ou vers Saint Gétorix,c'est beau!‚ 72ans
Posté(e)

Et si ce n'était pas LE coupable ?

:snif: :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
I Am the boss.ExE Membre 100 messages
Forumeur inspiré‚ 24ans
Posté(e)

Vraiment, il s'en passe des choses bizarre dans notre bas monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant