La science a-t-elle apporté le bonheur ?


shim Membre 55 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)

Voila je suis en IUT et je dois faire un exposé oral en communications sur: "La science a-t-elle apporté le bonheur ?".

Je me suis informé auprès de ma prof et elle m'a dis qu'il ne fallait pas forcement faire une sorte de dissertation avec des textes philosophique mais plutôt prendre des exemples que je connais bien, se poser des questions.

Donc voila si vous avez des conseils ou une opinion à me donner je suis prenant. :snif: merci d'avance :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Youshi Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

NON

Au début oui surement elle a apporté de grande amélioration mais elle est devenu un poison pour la terre... tro de technologie, tro de chose inutile..

On fait vivre des légume 30 ans de plus, on pollu, on détruit, on veut toujours que se soit plus facile alors on crée du chômage et on devient de plus en plus paresseu..

enfin c mon avis

bonne chance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Physicien34
Invité Physicien34 Invités 0 message
Posté(e)

Il est vrai que la science permet des améliorations, mais qu'elle est aussi la cause, le générateur, d'inconvénients planétaires.

La question demande réflexion :

Est-ce la science en elle-même ou l'usage que nous en faisons qui contribue au bonheur ou au malheur ?

C'est l'usage des découvertes scientifiques qui se révèle parfois décevant. Par exemple, Einstein a fait une belle découverte en ayant montré que la matière, à son niveau miscroscopique renferme une puissante énergie. C'est ensuite à partir de cette découverte que certains savants ont eu l'idée d'une bombe nucléaire.

---> Est-ce Einstein le coupable ?

Bien sûr que non. Ce n'était pas dans son intention, mais c'est pourtant sa découverte qui a permis d'élaborer cette arme.

Si maintenant je prends un exemple médical, on va en arriver à la conclusion que nous guérissons des maladies autrefois inguérissables et cela contribue au bonheur du patient.

C'est donc une question qui demande réflexion puisque l'usage d'une découverte tout à fait légitime peut aller dans un bon sens qui peut se transformer en un inconvénient.

J'ai souvent entendu ce débat, et en conclusion, le scientifique comme le philosophe détient une part de vérité.

Rabelais a résumé ce dilemme avec sa phrase maintenant devenue citation célèbre : "Sciences sans conscience n'est que ruine de l'âme".

Cordialement

Modifié par Physicien34

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
shim Membre 55 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)

J'ai une petite question: Quand a-t-on commençé à parler du bonheur ?

Pour moi tout à débuter au siècle des Lumières avec Kant, Spinoza, Epicure, Aristote... est-ce bien cela ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant