Aller au contenu

L'encyclopédie du «top secret» va mal


Yavin

Messages recommandés

VIP, Posté(e)
Yavin VIP 32 683 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
secret_article.jpg

L'encyclopédie du «top secret» va mal


Lundi 22 septembre - 11:45

Pour survivre, le site Wikileaks veut vendre ses secrets au plus offrant



Créé voici environ deux ans, Wikileaks a pour «mission» de révéler des documents confidentiels d'intérêt public, tout en préservant l'anonymat des sources. Le site fonctionne sur le même principe contributif que l'encyclopédie Wikipédia (à noter que les deux sites ne sont pas liés).

Manuels militaires, courriers et e-mails: plus d'un million de documents sont ainsi librement accessibles. La majorité ne représente malheureusement pas un scoop en puissance. Il arrive toutefois que de «nobles» institutions se retrouvent épinglées, à l'instar de la banque privée suisse Julius Baer, pour une sombre histoire de blanchiment d'argent aux îles Caïmans. Une indiscrétion qui a failli coûter la fermeture pure et simple à Wikileaks. Le site n'a dû sa survie qu'à un changement d'avis à la dernière minute du juge chargé du dossier.

Néanmoins, la plate-forme se retrouve aujourd'hui fauchée comme les blés. Ses créateurs ont donc décidé de mettre aux enchères des milliers d'e-mails confidentiels du président vénézuélien, Hugo Chavez, le vainqueur recevant un droit à l'exclusivité. Une idée qui est loin de séduire les supporters de la liberté de la presse, déçus de voir un de leurs outils obligé de brader ses secrets.


Sur le web :

Visitez le site web!


Bertrand Tappy
Suite de l'article...
Source: Le Matin
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×