La rentrée du couple


lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

LA RENTRéE DU COUPLE

b6rmsje2.jpg

Ah les vacances… Parenthèse enchantée où amour rime avec câlins et sensualité, période bénie où les couples retrouvent la frénésie des premiers jours... Bref, un moment où la vie sexuelle est au top !

C'est vrai, vous en avez bien profité cet été, mais ce n'est pas parce que vous êtes rentrés qu'il faut laisser le stress, la routine et les vieilles habitudes reprendre du service. Alors on se prend en main, et on consolide les acquis sexuels des vacances.

7 règles d’or pour chouchouter sa sexualité à la rentrée.

On pense zen

- Sexualité monotone en couple

Le mauvais réflexe : Dans le train-train quotidien, on oublie bien vite les câlins des vacances pour reprendre un ryhtme intensif. Avec le stress de la rentrée et les soucis du bureau, on n'a pas vraiment la tête à faire l'amour.

Le plan d'attaque : "Dans un climat de stress, il est difficile de se laisser aller aux envies et au plaisir", prévient Gérard Leleu. Alors on met en place une véritable lutte anti-prise-de-tête.

Pour ne pas se laisser dévorer par la pression, on se ménage, et on se réserve de véritables plages de détente : un bain aux huiles essentielles ou la lecture de son magazine préféré apportent une bouffée d'oxygène et mettent dans de bonnes conditions pour un câlin.

"Après une dure journée de travail, pour vous détendre, oubliez la télé et pensez plutôt massages" ,conseille le sexologue.

L'idée + : En guise de cadeau de rentrée, offrez à votre amoureux une huile sensuelle parfumée ou une bougie de massage. Il aura forcément envie d'essayer.

On communique

Le mauvais réflexe : En vacances, on avait le temps de parler, on vivait en totale harmonie. Mais au quotidien, on ne fait que se croiser. Du coup, le dialogue est difficile, et on garde ses contrariétés et frustrations pour soi.

Le plan d'attaque : On échange ! Pour Gérard Leleu, la "non-communication" est le plus grand des maux au sein du couple, c'est l'ennemi d'une sexualité épanouie.

"Le manque de dialogue génère bien souvent de l’agressivité, et nombreuses sont les femmes qui disent être bloquées sexuellement par l’incompréhension de leur compagnon", explique le sexologue.

Alors pour dédramatiser les choses, vous pouvez faire passer des messages de façon ludique. Par exemple, à la fin de la semaine, faites chacun une liste "bilan" des plus et des moins que vous accordez au comportement de l'autre, le but étant de pouvoir soulever certains problèmes sans qu'ils ne tournent forcément au reproche. Et n'oubliez pas qu'un bilan comprend aussi des points positifs...

A ne pas faire : Bouder et faire la tête. "Il est essentiel de ne pas se coucher avec du ressentiment, quitte à avoir une conversation claire le lendemain".

On reste à l'heure d'été

horoscope-couple.jpg

Le mauvais réflexe : Pendant les vacances, vous n’aviez pas de contraintes de temps, et vous faisiez l'amour quand vous en aviez envie, à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Mais de retour à la vie "normale", c'est une autre histoire. Vous retrouvez vos bon vieux crénaux horaires savamment câlés entre le dîner et le coucher, et parfois même reportés au week-end pour cause de fatigue.

Le plan d'attaque : Une sexualité plannifiée, c'est un véritable danger pour la libido. Alors on essaye d'y remédier ! "La routine sexuelle crée une véritable usure. Pour éviter cette monotonie, vous pouvez occasionnellement vous libérer de quelques obligations qui rythment votre quotidien. Pourquoi ne pas annuler votre déjeuner chez vos parents, vous faire porter malade au bureau (exceptionnellement !) ou sécher les cours, juste pour rester dans les bras de votre compagnon…" , suggère Gérard Leleu.

L'idée en plus : On met sonner son réveil 10 minutes plus tôt le matin, et on s'offre un petit "quickie" au réveil, avant d'aller travailler. Idéal pour bien commencer la journée !

On change de lieu

Le mauvais reflexe : Cet été, vous avez fait l'amour ailleurs : à l'hôtel, sur la plage, dans votre bain... Mais à la maison, par habitude, pudeur ou tout simplement manque d'inspiration, vos ébats amoureux vous mènent le plus souvent au même endroit : votre lit. Du coup, combiné avec vos créneaux horaires, votre sexualité n'a plus rien de très excitant pour vous.

Le plan d'attaque : Les lieux insolites pimentent la vie sexuelle. "N’hésitez pas à oser le sexe en plein air ou pourquoi pas à vous donner rendez-vous dans un hôtel, le côté clandestin a son charme". En plus, vous aurez l'impression d'être à nouveau en vacances. Pour les moins téméraires, pourquoi ne pas explorer une à une les pièces de la maison (la salle de bains, bien que peu confortable permet de nombreuses possibilités !) et puis plus tard, essayez des endroits inhabituels, plus excitants.

L'idée en plus : On prend exemple sur nos voisins italiens, particulièrement imaginatifs et actifs sexuellement. Saviez-vous que leur lieu préféré pour faire l’amour, c’est sur la machine à laver, lors de l’essorage * ? Ensuite, c’est le garage qui l’emporte, suivi de près par la cabine de douche, les cages d’escaliers et les vestiaires de club de gym. A méditer...

On varie les caresses

JUPITERIMAGES-08570773small-3-162454_XL.jpg

Le mauvais réflexe : Pris dans un quotidien où l'on fonctionne quasi-machinalement, on a parfois tendance à reproduire un schéma dans notre vie sexuelle. Mêmes préliminaires, mêmes positions, au final plus rien de très surprenant.

Le plan d'attaque : "Osez la nouveauté, sans pour autant tomber dans des dérives qui ne vous correspondent pas. Tentez de nouvelles expériences, de nouvelles positions par exemple, procurez-vous un exemplaire du Kama-Sutra et essayez-vous à des postures auxquelles vous n’auriez jamais pensé." Vous pourrez explorer ainsi de nouveaux chemins vers le plaisir.

L'idée en plus : Et les sex toys ? Menottes, rubans, jeux coquins et autres cosmétiques comestibles permettent de varier les préliminaires. Pour en savoir plus.

Par ailleurs, c'est également un excellent moyen d'avoir un orgasme : "Certains sex-toys permettent d'atteindre et d'apprivoiser les six points sensibles situés sur les faces antérieures et postérieures de la cavité vaginale".

Place au mystère

Le mauvais réflexe : Vous vous lavez les dents pendant qu'il prend sa douche, il se déshabille devant vous avant d'aller au lit, il oublie même parfois de fermer à clef la porte des toilettes... Stop, on arrête tout de suite ! Au début, ce qui vous séduisait et vous rendait dingue chez lui, c’était ce mystère qui entourait son corps. Aujourd’hui vous le connaissez par cœur, idem de son côté.

Le plan d'attaque : "Attention à la banalisation du corps, à trop le voir, vous n’en rêvez plus. Apprenez à vous déshabiller de façon sensuelle, et comportez-vous toujours comme vous le faisiez lors de vos premières fois ».

Donc on évite de s'afficher en soutien-gorge+chaussettes ! Pour que votre compagnon ait la sensation de redécouvrir votre corps à chaque fois, mettez-vous à l'écart lorsque vous vous changez, ce mystère entourant votre corps ne pourra qu'attiser sa curiosité. Et quand on se montre en petite tenue, on essaye d'être présentable !

L'idée en + : Cet été, il a pu admirer votre corps bronzé et bien galbé dans votre bikini sexy. Rien de tel pour éveiller son désir ! Alors pourquoi ne pas prolonger un peu les vacances à la maison ? Un peu d'autobronzant, un soupçon d'huile scintillante, votre joli maillot bandeau : faites-lui la surprise et attendez-le dans votre tenue de naïade quand il rentre du bureau. Effet garanti.

On se fait belle

Le mauvais réflexe : Si vous avez paradé tout l'été en mini short et petite robe dos-nu, pendant l'année, vous relâchez la pression. Un bon vieux jogging en moleton et un sweat tout doux mais tout mou pour traîner à la maison : votre look en prend un coup !

Le plan d'attaque : "C’est souvent lors des vacances d’été que la sexualité est à son paroxysme, et c’est en grande partie dû aux tenues légères et sexy que l’on ose plus facilement". Alors on se fait belle, pour rien, pour lui, même le dimanche, même le soir en rentrant du boulot.

Si vraiment on ne peut pas se passer d'une tenue confortable à la maison, on file chez Princesse Tam Tam ou Etam, qui ont lancé des lignes homewear faciles à vivre et sexy. Au programme : petits cache-coeur, twin-sets, boxers et caracos décolletés. Beaucoup plus jolis et attirants que votre bon vieux pyjama en pilou !

A ne pas faire : Vous changer dès que vous avez mis un pied à la maison. Pour peu que votre amoureux parte avant vous le matin et rentre du bureau après vous le soir, il passe la semaine sans vous voir dans une tenue présentable. Ne réservez pas ce privilège à vos collègue, et attendez son retour avant d'enfiler votre panoplie de femme d'intérieur !

article au féminin.com

Modifié par lore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Jolane Membre 911 messages
Forumeur accro‚ 30ans
Posté(e)

Comment qu'on fait si on s'est pas vu depuis la mi-juillet et qu'on se retrouve le jour de la rentrée?

=(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

heuuuu tu n'as pas besoin d'inventer des choses pour contrer la routine et les vieilles habitudes :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
poupinou Membre 1 672 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)
Comment qu'on fait si on s'est pas vu depuis la mi-juillet et qu'on se retrouve le jour de la rentrée?

=(

ça m'est arrivée, un mois separer pour le boulot ,et en plus au debut de notre mariage :snif:

dans ce cas pas de soucis ,trop contemps de se retrouvée ,on se jette l'un sur l'autre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 27 886 messages
A ghost in the shell‚ 42ans
Posté(e)

Et si on disait que c'est la rentrée toutes les semaines.... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité &va 520
Invité &va 520 Invités 0 message
Posté(e)
Et si on disait que c'est la rentrée toutes les semaines.... :snif:

et si on se disait qu' après le boulot le soir c'est vacance... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

On reste à l'heure d'été

horoscope-couple.jpg

Le mauvais réflexe : Pendant les vacances, vous n'aviez pas de contraintes de temps, et vous faisiez l'amour quand vous en aviez envie, à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Mais de retour à la vie "normale", c'est une autre histoire. Vous retrouvez vos bon vieux crénaux horaires savamment câlés entre le dîner et le coucher, et parfois même reportés au week-end pour cause de fatigue.

Le plan d'attaque : Une sexualité plannifiée, c'est un véritable danger pour la libido. Alors on essaye d'y remédier ! "La routine sexuelle crée une véritable usure. Pour éviter cette monotonie, vous pouvez occasionnellement vous libérer de quelques obligations qui rythment votre quotidien. Pourquoi ne pas annuler votre déjeuner chez vos parents, vous faire porter malade au bureau (exceptionnellement !) ou sécher les cours, juste pour rester dans les bras de votre compagnon¿" , suggère Gérard Leleu.

L'idée en plus : On met sonner son réveil 10 minutes plus tôt le matin, et on s'offre un petit "quickie" au réveil, avant d'aller travailler. Idéal pour bien commencer la journée !

On change de lieu

Le mauvais reflexe : Cet été, vous avez fait l'amour ailleurs : à l'hôtel, sur la plage, dans votre bain... Mais à la maison, par habitude, pudeur ou tout simplement manque d'inspiration, vos ébats amoureux vous mènent le plus souvent au même endroit : votre lit. Du coup, combiné avec vos créneaux horaires, votre sexualité n'a plus rien de très excitant pour vous.

Le plan d'attaque : Les lieux insolites pimentent la vie sexuelle. "N'hésitez pas à oser le sexe en plein air ou pourquoi pas à vous donner rendez-vous dans un hôtel, le côté clandestin a son charme". En plus, vous aurez l'impression d'être à nouveau en vacances. Pour les moins téméraires, pourquoi ne pas explorer une à une les pièces de la maison (la salle de bains, bien que peu confortable permet de nombreuses possibilités !) et puis plus tard, essayez des endroits inhabituels, plus excitants.

L'idée en plus : On prend exemple sur nos voisins italiens, particulièrement imaginatifs et actifs sexuellement. Saviez-vous que leur lieu préféré pour faire l'amour, c'est sur la machine à laver, lors de l'essorage * ? Ensuite, c'est le garage qui l'emporte, suivi de près par la cabine de douche, les cages d'escaliers et les vestiaires de club de gym. A méditer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

On varie les caresses

JUPITERIMAGES-08570773small-3-162454_XL.jpg

Le mauvais réflexe : Pris dans un quotidien où l'on fonctionne quasi-machinalement, on a parfois tendance à reproduire un schéma dans notre vie sexuelle. Mêmes préliminaires, mêmes positions, au final plus rien de très surprenant.

Le plan d'attaque : "Osez la nouveauté, sans pour autant tomber dans des dérives qui ne vous correspondent pas. Tentez de nouvelles expériences, de nouvelles positions par exemple, procurez-vous un exemplaire du Kama-Sutra et essayez-vous à des postures auxquelles vous n'auriez jamais pensé." Vous pourrez explorer ainsi de nouveaux chemins vers le plaisir.

L'idée en plus : Et les sex toys ? Menottes, rubans, jeux coquins et autres cosmétiques comestibles permettent de varier les préliminaires. Pour en savoir plus.

Par ailleurs, c'est également un excellent moyen d'avoir un orgasme : "Certains sex-toys permettent d'atteindre et d'apprivoiser les six points sensibles situés sur les faces antérieures et postérieures de la cavité vaginale".

Place au mystère

Le mauvais réflexe : Vous vous lavez les dents pendant qu'il prend sa douche, il se déshabille devant vous avant d'aller au lit, il oublie même parfois de fermer à clef la porte des toilettes... Stop, on arrête tout de suite ! Au début, ce qui vous séduisait et vous rendait dingue chez lui, c'était ce mystère qui entourait son corps. Aujourd'hui vous le connaissez par c¿ur, idem de son côté.

Le plan d'attaque : "Attention à la banalisation du corps, à trop le voir, vous n'en rêvez plus. Apprenez à vous déshabiller de façon sensuelle, et comportez-vous toujours comme vous le faisiez lors de vos premières fois ».

Donc on évite de s'afficher en soutien-gorge+chaussettes ! Pour que votre compagnon ait la sensation de redécouvrir votre corps à chaque fois, mettez-vous à l'écart lorsque vous vous changez, ce mystère entourant votre corps ne pourra qu'attiser sa curiosité. Et quand on se montre en petite tenue, on essaye d'être présentable !

L'idée en + : Cet été, il a pu admirer votre corps bronzé et bien galbé dans votre bikini sexy. Rien de tel pour éveiller son désir ! Alors pourquoi ne pas prolonger un peu les vacances à la maison ? Un peu d'autobronzant, un soupçon d'huile scintillante, votre joli maillot bandeau : faites-lui la surprise et attendez-le dans votre tenue de naïade quand il rentre du bureau. Effet garanti.

On se fait belle

Le mauvais réflexe : Si vous avez paradé tout l'été en mini short et petite robe dos-nu, pendant l'année, vous relâchez la pression. Un bon vieux jogging en moleton et un sweat tout doux mais tout mou pour traîner à la maison : votre look en prend un coup !

Le plan d'attaque : "C'est souvent lors des vacances d'été que la sexualité est à son paroxysme, et c'est en grande partie dû aux tenues légères et sexy que l'on ose plus facilement". Alors on se fait belle, pour rien, pour lui, même le dimanche, même le soir en rentrant du boulot.

Si vraiment on ne peut pas se passer d'une tenue confortable à la maison, on file chez Princesse Tam Tam ou Etam, qui ont lancé des lignes homewear faciles à vivre et sexy. Au programme : petits cache-coeur, twin-sets, boxers et caracos décolletés. Beaucoup plus jolis et attirants que votre bon vieux pyjama en pilou !

A ne pas faire : Vous changer dès que vous avez mis un pied à la maison. Pour peu que votre amoureux parte avant vous le matin et rentre du bureau après vous le soir, il passe la semaine sans vous voir dans une tenue présentable. Ne réservez pas ce privilège à vos collègue, et attendez son retour avant d'enfiler votre panoplie de femme d'intérieur !

article au féminin.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant