Gradisil


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
51rH-GuSeJL._SL500_AA240_.jpg

Gradisil


22/11/2007

Adam Roberts, né en 1965, est un romancier et critique anglais influent. Il enseigne la littérature anglaise à l'université de Cambridge et donne des cours d'écriture à l'université de Londres (Royal Holloway). Il a été nominé deux fois pour le prix Arthur C. Clarke : en 2001 pour son premier roman, Salt, et en 2007 pour Gradisil.

Auteur: Adam Roberts
Editeur: Bragelonne
Genre: Science-Fiction
Nombre de Pages: 567

Synopsis Dans un futur proche, si votre compte en banque est bien rempli, ou si vous êtes très fort en bricolage, l'espace vous appartient. De riches amateurs se font construire des habitats spatiaux - de simples conteneurs métalliques étanches équipés de recycleurs d'air - et les expédient en orbite autour de la Terre, pour servir de résidence secondaire. La vue est, paraît-il, magnifique. Une vie nouvelle et libre commence là-haut, loin des interférences gouvernementales de la Terre. Qui ne voudrait échapper aux complications de la société ? Aux griffes des corporations ? A l'amour étouffant d'une famille ? Mais la tradition, la peur et le désir de vengeance engendrent leur propre pesanteur meurtrière. L'assassinat du grand-père de Gradisil, loin dans les Hauteurs, au-dessus de la Terre, n'était qu'un commencement. A présent, le gouvernement des états-Unis commence à lever des yeux pleins d'envie vers la nouvelle nation qui flotte au-dessus de leurs têtes...

Notre Avis Le roman est présenté en plusieurs parties. La première nous raconte l'histoire de Klara Gieroffy, pionnière des Hautes-Landes. Un récit à la première période, comme des mémoires ou un témoignage lors d'une enquête ou procès (cela reste assez flou). Elle nous raconte son enfance, son implication dans les débuts des installations dans l'espace, ainsi que de sa fille, Gradisil.
La seconde partie regroupe 2 personnages : le mari de Gradisil, Paul, avec là encore un récit à la première personne du même style que celui de Klara, et le récit de Slater, officier américain, mais cette fois-ci il est proposé avec un narrateur extérieur.
Globalement, l'ouvrage est intéressant de par la théorie qu'il développe : il serait possible de s'installer en apesanteur autour de la terre en utilisant pour cela le champ magnétique, éliminant la nécessité de l'usage des fusées. De plus, on y découvre la naissance d'une "nation", celle des Hautes-Landes.
Le roman est plutôt bien écrit, assez accessible. Cependant, j'ai eu du mal à bien "rentrer" dans l'histoire. Tout au long du livre, on s'interroge sur le contexte : procès, journaliste, mémoires... il y a une part d'anticipation qui frustre un peu. J'espère que le final viendra éclairer mes questions :snif:


Notre Note : 4,2/5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Kinwena Membre+ 4 724 messages
Patate fossilisée‚ 30ans
Posté(e)

Merci pour la fiche...

Je suis toujours aussi hermétique à la SF, mais je me soigne :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

:snif:

Celui-ci est particulier. C'est avant tout une suite de "témoignages" autour du personnage de Gradisil. L'aspect SF reste assez "léger" ; juste le postulat que l'on peut s'installer en orbite à l'aide du champ magnétique de la Terre.

A partir de là, la thématique principale, c'est la naissance d'une nation, comment "fonder" un peuple.

C'est pas mal, mais pas mon meilleur choix de SF. Je m'attendais à autre chose, en fait...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant