Aller au contenu

Tauromachie : Comment l'abolir ?


Eveilleur

Messages recommandés

Membre, 56ans Posté(e)
Eveilleur Membre 14 messages
Baby Forumeur‚ 56ans‚
Posté(e)

http://www.youtube.com/watch?v=smMQsMsHbfM...feature=related

http://www.league.org.uk/videos.asp?id=45

La tauromachie a toujours cours à l'heure actuelle parce qu'elle est cautionnée par :

a) des subventions régionales et locales ;

b) des fans/des aficionados ;

c) le tourisme ;

d) des sociétés sponsors.

Le meilleur moyen n'est-il pas de boycotter les villes ayant des arènes fixes en activité; ne pas les visiter; leur préférer des villes où l'on ne pratique pas la tauromachie ?

Nous pourrions également élargir notre boycott aux agences de voyage, tour opérateurs, hôtels et restaurants qui font la promotion de la tauromachie.

Vous pouvez leur écrire pour leur expliquer pourquoi vous n'êtes pas client chez eux et leur suggérer de retirer toute référence à la tauromachie de leurs magazines publicitaires

vous pouvez écrire à d'autres personnes, comme le maire de votre commune si elle jumelée avec une ville taurine.

Voici la liste des villes à boycotter en FRANCE :

http://www.league.org.uk/content.asp?CategoryID=1945#Bouches

La tauromachie a cours dans le monde entier, mais plus particulièrement en Espagne, au Portugal, en France, au Mexique, en Colombie, au Venezuela, au Pérou, au Guatemala, et, plus récemment, aux états-Unis.

La tauromachie, c'est stresser, épuiser, blesser et/ou tuer des taureaux. Chacun de ces éléments « capitaux » requis pour « gagner » le combat contre le taureau, est une raison suffisante pour la faire cesser. Les taureaux sont des êtres dotés de sensations, et ceux qui les élèvent ont le devoir de les soigner. Ce devoir est totalement négligé lorsque les éleveurs envoient leurs taureaux à l'arène.

Les enfants

Dès l'âge de neuf ans, on apprend aux enfants l'« art » de torturer et de mettre à mort les taureaux dans les écoles de tauromachie. Pendant leur formation, les enfants apprennent à poignarder de jeunes taureaux qui souffrent souvent énormément du fait de l'inexpérience des élèves. Ces écoles sont subventionnées par les gouvernements français et espagnol.

En Europe, surtout, la plupart des villes taurines comptent lourdement sur le tourisme pour générer des revenus pour l'économie locale. Les campagnes visant à persuader les touristes de ne pas assister aux corridas n'ont pas résolu le problème parce que les touristes rapportent tout de même de l'argent pour ces villes. Cet argent aide à financer les taxes locales qui à leur tour subventionnent l'industrie tauromachique. Cependant, si nous demandons aux touristes de purement boycotter les villes et pas seulement les arènes, l'économie locale en pâtira, et les autorités seront confrontées à un choix : augmenter les impôts (mesure très impopulaire) ou restreindre, ou même supprimer totalement, les subventions pour la tauromachie.

Ceci, en plus du fait que ces villes ne recevront plus d'argent, finit entre les mains de leurs rivales immédiates (les villes voisines ne possédant pas d'arène et n'étant pas impliquées dans ces « fêtes sanguinaires »). Et le fait que la population des fans de tauromachie vieillisse et ne soit pas remplacée par les jeunes générations fixera efficacement le sort de la tauromachie.

Ceci signifie que les touristes ont un rôle clé à jouer pour mettre fin aux corridas, plus particulièrement les Britanniques. Selon les dernières statistiques espagnoles, il y a plus de visiteurs du Royaume-Uni que d'autres pays. Les touristes les plus nombreux en France sont les Britanniques. Au Portugal, les derniers chiffres établissent que les touristes britanniques sont au deuxième rang derrière les Espagnols. De ce fait, la solution pour abolir la tauromachie est entre les mains des Britanniques.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×