La loi peut répondre à la demande de mort en fin de vie


Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

lemonde.fr (extraits)

"Chargé par le gouvernement d'une mission de réévaluation de la loi sur la fin de vie du 22 avril 2005, Jean Leonetti, député (UMP, Alpes-Maritimes), dresse un bilan d'étape de ses travaux après trois mois d'auditions. Avec Gaëtan Gorce (PS, Nièvre), Michel Vaxès (PCF, Bouches-du-Rhône) et Olivier Jardé (Nouveau Centre, Somme), il rendra ses conclusions en octobre."

"Que retirez-vous des auditions de médecins, juristes, philosophes et patients que vous avez menées depuis avril ?

La loi sur la fin de vie est encore très mal connue, même dans le milieu médical. Elle a été parfois mal comprise, dévoyée, voire détournée. Le fait que beaucoup de gens continuent à mourir en souffrant à l'hôpital, alors que la loi autorise le double effet, c'est-à-dire le fait de calmer quelqu'un même si cela entraîne la mort, est scandaleux. Je considère que dans l'affaire Pierra, du nom de ce jeune homme plongé en état végétatif qui a convulsé atrocement après avoir été débranché, on est dans une situation de "laisser crever". Dans la loi, on parlait de "laisser mourir", par opposition au faire mourir. A aucun moment, on a pensé que cela conduirait à un abandon."

"Qu'en est-il de l'idée de créer une exception d'euthanasie, autorisée par un comité d'experts, pour les malades incurables qui réclament la mort ?

L'idée est séduisante, mais elle se heurte à plusieurs obstacles juridiques. De quel droit, des experts, placés au-dessus des citoyens, pourraient dire si une personne peut mourir ou non ? Et s'ils refusent, devant quelle instance faire appel ? Quant à instaurer une exception d'euthanasie a posteriori, pour les personnes qui auraient tué un proche par compassion, par exemple, les juristes y sont très réticents. Il nous paraît préférable de laisser aux juges l'opportunité de traiter ces affaires. Quitte à les aider dans leur réflexion, dans un dialogue avec des experts, pour que certaines affaires n'aillent pas jusqu'en cour d'assises."

lire la suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

badplayer63 Membre 79 messages
Forumeur en herbe‚ 25ans
Posté(e)

dommage qu'on ne puisse pas voir la fin, c'est vraiment très intéressant comme sujet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Il n'est plus en accès libre. Il faut s'abonner.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Il nous paraît préférable de laisser aux juges l'opportunité de traiter ces affaires. Quitte à les aider dans leur réflexion, dans un dialogue avec des experts, pour que certaines affaires n'aillent pas jusqu'en cour d'assises."

Surprenant cette reflexion. Laisser les juges correctionnels traiter ces affaires c'est exposer les protagonistes des ces affaires a des sanctions, en effet les juges doivent appliquer la loi et la loi est clair le meurtre n'est aps autorisé en France pour quelque motifs que cela soit sauf cas d'exonération dont l euthanasie ne fait pas partie.

Alors qu'en assises les jurés jugent en leur ames et conscience , il ne sont pas experts, ils ont le pouvoir de relaxer, pas les juges de correctionnelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité château_musée
Invité château_musée Invités 0 message
Posté(e)

proverbe arabe : la mort est un droit..... on a le droit de mourir ; mais c'est le bordel si on résout pas nos soucis affectifs auparavant..... et donc, une personne de confiance devrait être désignée par chacun(e), non afin de donner la mort, mais seulement respecter la volonté individuelle...... cela dit, la confiance se mérite, se construit au cours d'une vie bien remplie, sinon les parents......

nb : ce genre de contrats existe déjà dans d'autres pays......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant