"Mobilisation générale" décrétée en Ossétie du Sud


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
OSS.GIF

"Mobilisation générale" décrétée en Ossétie du Sud face à la Géorgie


Vendredi 04 Juillet - 19:15

La "mobilisation générale" a été décrétée vendredi en Ossétie du Sud à la suite de tirs géorgiens, et la Russie a appelé la Géorgie à ne pas recourir à la force contre ses territoires séparatistes, où les violences se multiplient cet été.



La "mobilisation générale" a été décrétée vendredi en Ossétie du Sud à la suite de tirs géorgiens, et la Russie a appelé la Géorgie à ne pas recourir à la force contre ses territoires séparatistes, où les violences se multiplient cet été.

Les troupes géorgiennes "ont simplement ouvert le feu en réplique" à des tirs de rebelles ossètes sur des villages géorgiens, a réagi, interrogé par l'AFP à Tbilissi, le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Chota Outiachvili.

La Russie a, quant à elle, accusé la Géorgie de s'être livrée à un "acte d'agression", dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères.


Par Nina AKHMETELI
Suite de l'article...
Source: Le Point

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La situation géopolitique de cette région est affreusement compliquée. Ces diverses régions semi-autonomes sont gangrenées par la corruption et Moscou se tient à l'écart de ces véritables bourbiers, à l'instar de la Tchétchénie, ce qui ne facilite pas le rétablissement de l'ordre et de la démocratie ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
1.jpg

Regain de tension en Ossétie du Sud


Vendredi 04 Juillet - 21:38

L'Ossétie du Sud, région séparatiste de Géorgie, a été le théâtre de violences vendredi ayant fait deux morts, selon le bilan ossète.



La Russie a dénoncé une «agression» de Tbilissi et l'a appelé à ne pas recourir à la force contre ses territoires séparatistes.

Les forces géorgiennes ont déclenché dans la nuit de jeudi à vendredi une vaste attaque contre l'Ossétie du Sud, faisant usage de mortiers, de lance-grenades et d'armes légères, a affirmé la porte-parole du gouvernement local, Irina Gagloïeva. Selon elle, Tbilissi massait des chars à la frontière ces derniers jours.

Les troupes géorgiennes «ont simplement ouvert le feu en réplique» à des tirs de rebelles ossètes sur des villages géorgiens, a réagi le porte-parole du ministère géorgien de l'intérieur, Chota Outiachvili.



Suite de l'article...
Source: 20minutes.ch

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
OSS.GIF

Guerre des nerfs entre Tbilissi et ses régions séparatistes pro-russe


Lundi 07 Juillet - 11:37

La situation risque de déraper dans les régions séparatistes de Géorgie. Dimanche, quatre explosions ont eu lieu à la frontière administrative de l'Abkhazie, et dans la nuit, des tirs d'artillerie ont secoué l'Ossétie du Sud. La semaine dernière, douze personnes avaient été blessées par les explosions de quatre bombes en Abkhazie, et en Ossétie du Sud, des escarmouches entre forces géorgiennes et ossètes avaient fait au moins trois morts, selon les autorités ossètes.



Que veulent ces régions séparatistes ?

L'Abkhazie et l'Ossétie du Sud se sont émancipées du pouvoir central à la suite de conflits sanglants au début des années 90, s'autoproclamant indépendantes. Elles sont de fait dans le giron de la Russie. Celle-ci leur apporte un soutien économique et militaire important, mais maintient une position ambiguë : elle n'a toujours pas reconnu leur indépendance, et joue le rôle de médiateur avec la Géorgie par le biais de troupes de maintien de la paix. Les tensions sont constantes : en Ossétie du Sud, les fusillades nocturnes sont presque quotidiennes depuis 2004, et en Abkhazie, le conflit avait repris en 1998, l'espace d'une semaine. Les autorités géorgiennes n'y sont pas pour rien, loin de là, car depuis son arrivée au pouvoir en 2003, le président pro-occidental Mikhaïl Saakachvili a fait de la réintégration des territoires «perdus» son objectif prioritaire. Le réarmement massif qu'il a initié, tout comme les opérations militaires conduites à plusieurs reprises aux marges de ces régions, laissent penser aux Abkhazes et aux Ossètes que leur voisin ne songe pas qu'à des moyens pacifiques pour atteindre son but.


Intérim à Moscou EMMANUEL GUILLEMAIN D'ECHON
Suite de l'article...
Source: Libération

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)

sa me rapelle splinter cell premier du nom....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
silverdoudou Membre 625 messages
Forumeur forcené‚ 31ans
Posté(e)

dans cette histoire tout le monde à tort tout le monde à raison, c'est malheureusement le peuple qui trinque.... comme d'ab

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant