Y 'a t-il une rumeur publique sur le Web?


yugcib Membre 5 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Y' A ¿ T' IL UNE RUMEUR PUBLIQUE SUR LE WEB ?

S'il y a sur le Web une rumeur publique, comment peut-elle se répandre, évoluer, et quelle peut être sa nature ?

Se manifeste-t-elle autour d'un personnage ou d'un évènement et peut-on la comparer à celle qui court dans un village, une rue, un quartier, un lieu public ? Ou même à celle que la presse et la télévision diffusent ?

Une évidence s'impose : on ne communique pas de la même manière sur le Web que dans la rue, à la maison, à l'atelier, au bureau¿ L'information ne circule pas non plus sur le Web comme dans un journal, un magazine d'actualité ou par une émission de télévision.

Sur le Web, expression et information « sautent » d'un interlocuteur à un autre, de place en place, par les sites, les blogs et les forums.

Dans la rue ou le quartier par la parole, dans un pays tout entier ou une région par la presse et la télévision, l'information s'étend comme une onde, de telle sorte que chacun, dans l'espace où l'onde se propage, la reçoit dans le même temps et en subit immédiatement l'influence.

Il y a une grande différence entre l'information qui « saute » d'un point à un autre même si plusieurs points sont simultanément reliés au point d'origine, et l'information qui s'étend comme une onde :

Comment une information qui « saute » de place en place alors que les places ne sont pas directement reliées entre elles, peut-elle engendrer une rumeur ? Pour qu'il ait rumeur, ne faut-il pas que l'information s'étende comme une onde ?

Imaginons une centaine d'internautes qui, simultanément ou non, forcément séparés physiquement et temporellement, lisent une information, quelques phrases sur un sujet particulier, ou prennent connaissance d'un avis ou d'un jugement émis sur une personne, un écrit, un évènement¿

Chacun reçoit ainsi, séparément, l'information. Il n'y a pas d'onde de propagation puisque ces cent personnes ne sont que des points dispersés dans l'espace et dans le temps. Et, parce que ces points sont séparés les uns des autres, ils reçoivent isolément l'information sans connaître immédiatement ce que produit l'information sur les autres points.

Une information reçue isolément ne subit donc pas l'influence extérieure immédiate. Ainsi la perception originelle du message, de la personne ou de l'évènement ne peut être déformée, altérée ou modifiée qu'ultérieurement, lorsque les interlocuteurs s'exprimeront, échangeront vues, opinions et arguments. Cela n'a rien à voir avec la propagation d'une rumeur comme une onde : l'onde produit des « bourrelets » concentriques. Et le « bourrelet » est un espace commun qui englobe¿ Et donc, « nivelle » la perception en un « ressenti » dilué dans le « bourrelet ».

Peut-on pour autant conclure qu'il n'y a pas de rumeur publique sur le Web ? Les Webmasters et administrateurs de forums et de sites inter-actifs, ne se transmettent-ils pas entre eux des informations ou des avis sur des personnes en particulier, par exemple ? Et si tel est le cas, de quelle manière ces informations et avis circulent-ils ?

Il semble que l'une des règles de base en matière d'expression sur le Web, est de ne pas « colporter » dans les forums des informations ou des jugements particuliers sur des personnes ou des organismes, qui tendraient à discréditer ou marginaliser ces derniers, pour autant qu'ils ne soient pas nuisibles ou dangereux : je pense là, à ces sites pédophiles, d'appel au meurtre, au génocide de populations, de discriminations ethniques ou raciales, qui eux, devraient être purement et simplement éliminés sans état d'âme ni réflexion philosophique de toute la « surface » du Web¿ et du monde !

A ma connaissance, cette règle de base me paraît être relativement respectée et je m'en réjouis d'autant plus que le monde du Web est encore un monde du « tout possible » où règne une grande liberté en dépit de contrôles renforcés.

Il n'est rien de plus « constructif » et de plus heureux à mon avis pour l'avenir de l'espèce humaine qu'une liberté individuelle qui s'épanouit en respectant la liberté de l'autre et dans laquelle la relation, dans ses seules « règles naturelles de fonctionnement », REMPLACE la loi, les codes, les procédures¿ Et la notion même d'état, de gouvernement, de système politique ou économique¿

Un Web sans fois qui prétendent sauver et sans lois qui prétendent régir au mieux, et qui ne serait pas une jungle ? Comme un monde lui aussi sans fois ni lois qui ne serait pas un enfer pour les uns si nombreux, et un paradis de privilégiés pour quelques autres ?

En définitive, je pense que l'on est moins « assujetti » à la rumeur publique sur le Web que dans la vie, la rue, la ville, le pays¿

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

opportunité13 Membre 55 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
Y' A ¿ T' IL UNE RUMEUR PUBLIQUE SUR LE WEB ?

S'il y a sur le Web une rumeur publique, comment peut-elle se répandre, évoluer, et quelle peut être sa nature ?

Se manifeste-t-elle autour d'un personnage ou d'un évènement et peut-on la comparer à celle qui court dans un village, une rue, un quartier, un lieu public ? Ou même à celle que la presse et la télévision diffusent ?

Une évidence s'impose : on ne communique pas de la même manière sur le Web que dans la rue, à la maison, à l'atelier, au bureau¿ L'information ne circule pas non plus sur le Web comme dans un journal, un magazine d'actualité ou par une émission de télévision.

Sur le Web, expression et information « sautent » d'un interlocuteur à un autre, de place en place, par les sites, les blogs et les forums.

Dans la rue ou le quartier par la parole, dans un pays tout entier ou une région par la presse et la télévision, l'information s'étend comme une onde, de telle sorte que chacun, dans l'espace où l'onde se propage, la reçoit dans le même temps et en subit immédiatement l'influence.

Il y a une grande différence entre l'information qui « saute » d'un point à un autre même si plusieurs points sont simultanément reliés au point d'origine, et l'information qui s'étend comme une onde :

Comment une information qui « saute » de place en place alors que les places ne sont pas directement reliées entre elles, peut-elle engendrer une rumeur ? Pour qu'il ait rumeur, ne faut-il pas que l'information s'étende comme une onde ?

Imaginons une centaine d'internautes qui, simultanément ou non, forcément séparés physiquement et temporellement, lisent une information, quelques phrases sur un sujet particulier, ou prennent connaissance d'un avis ou d'un jugement émis sur une personne, un écrit, un évènement¿

Chacun reçoit ainsi, séparément, l'information. Il n'y a pas d'onde de propagation puisque ces cent personnes ne sont que des points dispersés dans l'espace et dans le temps. Et, parce que ces points sont séparés les uns des autres, ils reçoivent isolément l'information sans connaître immédiatement ce que produit l'information sur les autres points.

Une information reçue isolément ne subit donc pas l'influence extérieure immédiate. Ainsi la perception originelle du message, de la personne ou de l'évènement ne peut être déformée, altérée ou modifiée qu'ultérieurement, lorsque les interlocuteurs s'exprimeront, échangeront vues, opinions et arguments. Cela n'a rien à voir avec la propagation d'une rumeur comme une onde : l'onde produit des « bourrelets » concentriques. Et le « bourrelet » est un espace commun qui englobe¿ Et donc, « nivelle » la perception en un « ressenti » dilué dans le « bourrelet ».

Peut-on pour autant conclure qu'il n'y a pas de rumeur publique sur le Web ? Les Webmasters et administrateurs de forums et de sites inter-actifs, ne se transmettent-ils pas entre eux des informations ou des avis sur des personnes en particulier, par exemple ? Et si tel est le cas, de quelle manière ces informations et avis circulent-ils ?

Il semble que l'une des règles de base en matière d'expression sur le Web, est de ne pas « colporter » dans les forums des informations ou des jugements particuliers sur des personnes ou des organismes, qui tendraient à discréditer ou marginaliser ces derniers, pour autant qu'ils ne soient pas nuisibles ou dangereux : je pense là, à ces sites pédophiles, d'appel au meurtre, au génocide de populations, de discriminations ethniques ou raciales, qui eux, devraient être purement et simplement éliminés sans état d'âme ni réflexion philosophique de toute la « surface » du Web¿ et du monde !

A ma connaissance, cette règle de base me paraît être relativement respectée et je m'en réjouis d'autant plus que le monde du Web est encore un monde du « tout possible » où règne une grande liberté en dépit de contrôles renforcés.

Il n'est rien de plus « constructif » et de plus heureux à mon avis pour l'avenir de l'espèce humaine qu'une liberté individuelle qui s'épanouit en respectant la liberté de l'autre et dans laquelle la relation, dans ses seules « règles naturelles de fonctionnement », REMPLACE la loi, les codes, les procédures¿ Et la notion même d'état, de gouvernement, de système politique ou économique¿

Un Web sans fois qui prétendent sauver et sans lois qui prétendent régir au mieux, et qui ne serait pas une jungle ? Comme un monde lui aussi sans fois ni lois qui ne serait pas un enfer pour les uns si nombreux, et un paradis de privilégiés pour quelques autres ?

En définitive, je pense que l'on est moins « assujetti » à la rumeur publique sur le Web que dans la vie, la rue, la ville, le pays¿

:blush:

Salut!

Pour répondre à ta synthèse: C'était prévisible, n'est-ce pas? C'est tellement logique! C'est vraaiment la magie du net. L'info est véhiculée par un moyen artificiel, elle ne dépend pas de l'humeur. Elle n'obéit pas de la seule volonté d'un individu, qui d'ailleurs n'a d'autre souhait que de se faire aider à la propagation de son info en misant sur le voyeurisme de l'humain. La seule réflexion de la machine c'est d'obéire à l'insasiété de l'humain voyeur.

Salut! :coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant