Le Boulevard périphérique


grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
51at5FI7alL._SL500_AA240_.jpg

Le Boulevard périphérique




Né en 1913, en Belgique, Henry Bauchau est poète, dramaturge, romancier et psychanalyste. Son ¿uvre, essentiellement publiée par Actes Sud, est aujourd'hui traduite dans toute l'Europe, aux Etats-Unis, en Chine et au Japon

Auteur: Henry Bauchau
Editeur: Actes Sud
Genre:
Nombre de Pages: 254

Synopsis Paris, 1980. Alors qu'il " accompagne " sa belle-fille dans sa lutte contre un cancer, le narrateur se souvient de Stéphane, son ami de jeunesse. Au début de la guerre, cet homme l'a initié à l'escalade et au dépassement de la peur, avant d'entrer dans la Résistance puis, capturé par un officier nazi - le colonel Shadow -, de mourir dans des circonstances jamais vraiment élucidées. Mais Shadow, à la fin de la guerre, s'est fait connaître du narrateur. Son intangible présence demeure en lui, elle laisse affleurer les instants ultimes, la mort courageuse - héroïque, peut-être - de Stéphane. Et la réalité contemporaine (l'hôpital, les soignés et les soignants, les visites, l'anxiété des proches, les minuscules désastres de la vie ordinaire, tout ce que représentent les quotidiens trajets sur le boulevard périphérique) reçoit de ce passé un écho d'incertitude et pourtant d'espérance...

Notre Avis L'ombre portée de la mort en soi, telle est sans doute l'énigme dont Henry Bauchau interroge les manifestations conscientes et inconscientes, dans ce captivant roman qui semble défier les lois de la pesanteur littéraire et affirmer, jusqu'à sa plus ultime mise à nu, l'amour de la vie mystérieusement éveillée à sa condition mortelle.


Notre Note : /5
P rix France Inter 2008

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

ca y est je l'ai lu!

bon alors contrairement a la critique de la fiche je trouve que la pesanteur est tres presente dans ce roman!

je vais aller a contre courant en disant que j'ai deteste ce livre, et ce pour deux raisons: l'ecriture et l'histoire!

donc tout!

l'ecriture est lourde, il essaye de mettre du style mais perso ca ne m'a pas touche du tout, c'est parfois tres lourd!

l'histoire n'est pas credible une seconde. Un exemple, le personnage machiavelique est le colonel Shadow, pour vous remettre dans le contexte: seconde guerre mondiale ce colonel est d'origine russe et bosse pour les nazis, vous trouvez ca logique que son nom soit anglais???

ensuite ce meme colonel qui faisait peur a Hitler himself, demande au narrateur a la fin de la guerre de venir le voir en prison pour qu'ils puissent discuter de leur defunt ami Stephane... :snif: franchement c'est pas realiste!

enfin je me suis vraiment forcee pour le finir et je suis bien contente que se soit fait!

maintenant ce n'est que mon avis et beaucoup de monde a adore cette oeuvre donc je vous laisse seul juge! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

ça descend :snif:

Pas vraiment le genre de bouquin qui m'attire donc je vais passer mon chemin :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant