Aller au contenu

Seuls Two


Messages recommandés

bibi07 Membre+ 5 261 messages
Chercheur de saveur et rimeur de gout‚ 34ans
Posté(e)
seuls210.jpg

Seuls Two


25 Juin 2008

[/Justifier]

Réalisateur: Eric Judor, Ramzy Bedia
Pays: Film français
Genre: Comédie
Duré©e: time.jpg 1h 34min
Acteurs: Eric Judor, Ramzy Bedia, Benoît Magimel

Synopsis[Justifier] Gervais, policier à Paris, maladroit et entêté, est la risée de son commissariat. Depuis des années, il file sans relâche, un esthète de la cambriole, drôle et narquois, Curtis qui, chaque fois, lui échappe et le ridiculise. Un beau matin, après une course poursuite manquée, Gervais se réveille dans une capitale vidée de tous ses habitants. Tous ? Pas tout à fait. Un second individu fonce dans les rues désertes au volant d'une Formule 1 : Curtis ! Voilà nos deux héros seuls au monde, peut-être l'occasion d'enterrer la hache de guerre et de profiter de la situation...Mais ce serait sans compter sur la droiture de Gervais et surtout sur son obstination. Pour lui, la place de Curtis est en prison et rien ne saurait le faire dévier de sa mission...

En attendant Notre Avis

Notre Note : /5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
ramzy_article.jpg

Eric et Ramzy - «C'est notre film le plus raciste»


Dimanche 29 Juin - 16:04

A la fois réalisateuret interprète, le duo comique se court après dans un Paris désert. Une comédie burlesque et poilante à voir dès le 25 juin



Quel a été votre moteur pour «Seuls Two»?
Eric. - Au départ, on voulait faire le film le plus burlesque possible. Un peu comme «Spider-Man», mais avec un nez rouge. Et on a glissé cette touche fantastique puisque les deux héros se courent après dans un Paris soudain totalement désert. Et quand l'un des deux personnages comprend l'univers de l'autre, le monde réapparaît. Comme une punition divine.

éa a été libérateur de réaliser pour la première fois votre propre film?
Eric. - C'est une vraie naissance. On ne s'est fixé aucune limite. On a fait quasi tout ce qu'on voulait faire.

Ramzy. - Même sexuellement!

Vous vous sentiez frustrés avant sur vos précédents longs-métrages?
E. - On s'est senti bridés pour deux films sur quatre.

R. - En fait, on s'est toujours lâchés. Mais sur deux des quatre films que nous avons tournés avant, on ne voit pas ça à l'image. Parce que le réalisateur a coupé les meilleures scènes au montage. Alors que là, ça se voit.

Vous considérez ce film comme votre plus ambitieux?
R. - Plutôt le plus raciste.

E. - C'est surtout notre film le plus abouti.

Vous avez quand même vidé Paris pour les besoins du tournage!
R. - Oui. C'est vrai que si on avait tourné à Lausanne, ça n'aurait rien d'impressionnant. Y a qu'à Paris où même le mardi à 3 heures du matin, il y a des gens. Mais ce qui nous intéressait le plus, c'était une poursuite entre deux mecs pendant tout le film.

E. - Notre plaisir, au cinéma, c'est de faire du grand spectacle.




Rafael Wolf
Suite de l'article...
Source: Le Matin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
meloudidounou Membre+ 13 089 messages
Indiscernablement perceptible‚ 32ans
Posté(e)

Alors on rigole bien pendant tout le film. Il faut vraiment y aller en se disant que ce n'est po du grand cinéma, y'a des bons moments assez fun.

Ca se regarde avec le sourire :snif: bon moment à passer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
theoden Membre 242 messages
Forumeur activiste‚ 28ans
Posté(e)

Faut que j'aille le voir.. un des ces quatre, il peut être marrant! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×