Aller au contenu

Millénium, tome 3 : La reine dans le palais des courants d'air


Messages recommandés

bibi07 Membre+ 5 261 messages
Chercheur de saveur et rimeur de gout‚ 35ans
Posté(e)
millen11.jpg

Millénium, tome 3 : La reine dans le palais des courants d'air


29/08/2007

[/Justifier]

Auteur: Stieg Larsson
Editeur: Actes Sud
Genre: Policiers et thrillers
Nombre de Pages: 710

Synopsis[Justifier] Que les lecteurs des deux premiers tomes de la trilogie Millénium ne lisent pas les lignes qui suivent s'ils préfèrent découvrir par eux-mêmes ce troisième volume d'une série rapidement devenue culte. Le lecteur du deuxième tome l'espérait, son rêve est exaucé : Lisbeth n'est pas morte. Ce n'est cependant pas une raison pour crier victoire : Lisbeth, très mal en point, va rester coincée des semaines à l'hôpital, dans l'incapacité physique de bouger et d'agir. Coincée, elle l'est d'autant plus que pèsent sur elle diverses accusations qui la font placer en isolement par la police. Un ennui de taille : son père, qui la hait et qu'elle a frappé à coups de hache, se trouve dans le même hôpital, un peu en meilleur état qu'elle... Il n'existe, par ailleurs, aucune raison pour que cessent les activités souterraines de quelques renégats de la Säpo, la police de sûreté. Pour rester cachés, ces gens de l'ombre auront sans doute intérêt à éliminer ceux qui les gênent ou qui savent. Côté forces du bien. on peut compter sur Mikael blomkvist, qui, d'une part, aime beaucoup Lisbeth mais ne peut pas la rencontrer, et, d'autre part, commence à concocter un beau scoop sur des secrets d'Etat qui pourraient, par la même occasion, blanchir à jamais Lisbeth. Mikael peut certainement compter sur l'aide d'Armanskij, reste à savoir s'il peut encore faire confiance à Erika Berger, passée maintenant rédactrice en chef d'une publication concurrente.

Notre Avis


Notre Note : 4/5
Le 3e et dernier opus de la trilogie nous entraîne cette fois dans les arcanes du pouvoir et de la politique à la suédoise. Nous avions laissé Lisbeth pour morte à la fin du tome 2 et le petit dernier raconte comment elle guerira de l'ensemble de ses blessures, ses blessures physiques, bien sûr, mais aussi ses blessures psychologiques, liées à son passé douloureux.
Comme à chaque fois, c'est extrêmement bien ficelé et bien tordu. Pas trop manichéen: Larsson nous explique tout de même que la majorité des gens au pouvoir sont honnêtes, mais qu'il y a quelques moutons noirs qui peuvent faire beaucoup de mal.
C'est parfois un peu difficile à suivre à cause du nombre de personnage qui ont des noms suédois auxquels nous ne sommes pas très habitués. Parfois on ne sait plus trop qui ils sont, ni si ce sont des hommes ou des femmes.
A part ça Lisbeth est toujours un génie de l'informatique et SuperBlomkvist se la raconte toujours autant. Un bon moment

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité