Aujourd'hui en France. Le Royalisme ?

Royalisme   34 membres ont voté

  1. 1. Seriez-vous favorable ou opposé à ce que la fonction de Chef de l'ÿtat, comme dans d'autres pays européens, soit assumée un jour par un Roi ?

    • Tout à fait favorable
      10
    • Tout à fait opposé
      24

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
bin avant de m'emprisonner il faudra anihiler la démocratie...mais alors la monarchie ne serait plus la démocratie???? :snif: Ah oui j'oubliais : Non est potestas nisi a dei

Mais je t'aime mon sethounet...on se retrouvera en enfer

Non mais sérieusement les partis royalistes n'ont jamais cessé d'exister : il s'agit d'une idée qui existe encore tout comme le bonapartisme...en tout cas ce fut drôle

je me marre... hého les bolcheviques, vous croyez qu'il avait établi quoi Joseph Staline?

je trouve qu'il essayait d'être Louis XIV...

la grosse différence entre la monarchie actuelle et celle d'avant, c'est que la religion n'y est plus mêlée!

tu sais quoi Saint thomas, tu me fais penser à ces grippe-sous, toujours en train de dire que les autres ils ont des sous, patati patata...

tu sais, avoir de la tune jusqu'au dessus de la tête ne fait pas forcément de toi un méchant pas beau...

Une preuve: Bill Gates, il donne chaque année près de 1milliard de dollars à des oeuvres caritatives... ah je sais, vu ce qu'il gagne, c'set pas beaucoup pour toi, tu voudrais que tout le monde sur Terre ait le même train de vie que toi...

ben désolé, c'est pas pour demain je pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

Euh je crois que ta vison du bolchevisme résumée à Staline est drolatique au possible mais il semble que tu n'aies pas digéré l'élimination des despotes russes qui n'ont rien fait pour sortir leur empire du marasme...pis Staline n'est pas tous les communistes...tu fais des raccourcis assez impressionant mais bon...quoi espérer d'autre concernant des adeptes du conservatisme...

Le royalisme n'a aucun avenir parce qu'il s'agit d'un passé lointain et que les royalistes sont des conservateurs rétrogrades et imbus d'aristocratie au sens étymologique et Anglassien du terme...

Modifié par michaelaro

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Bof, ceux qui résument la Monarchie à la pratique restreinte dans le temps et dans son utilisation de la lettre de cachet ont une vision beaucoup plus bande dessinée que ceux qui résument le communisme au pouvoir (pas même un siècle contre des millénaires de systèmeS monarchiqueS) à Staline qui inspira nombre des dirigeants se réclamant du marxisme.

Quant à la notion de "rétrograde", c'est assez relatif et typique d'une croyance en une Histoire linéaire qui mènerait vers un "progrès" de l'esprit toujours plus grand. Une conception qui relève presque de la foi religieuse et que vient balayer l'étude même de l'Histoire qui démontre assez qu'on vit essentiellement des cycles se répétant inlassablement sous des variantes à peine différenciées. Un Monarchiste n'est pas plus rétrograde qu'un admirateur de Clisthène ou qu'un farfelu qui considère comme excellente l'idéologie ayant produit le Grand Bond en avant.

Inutile non plus de repréciser combien la Monarchie est l'ennemie intrinsèque de l'Aristocratie et n'a eu de cesse de se construire en cherchant à anihiler ce système. Mais bon, je reconnais que je n'avance rien d'original. Il suffit de connaître un minimum les travaux de Tocqueville et de bien d'autres. :snif:

Aucun régime politique n'est parfait, tous finissent par dégénérer et chacun possède sa forme pure (souvent théorique ou très limitée dans le temps) et ses faiblesses menant à sa déliquescence puis à sa disparition. Rien de neuf depuis Aristote. C'est pourquoi ce sont souvent les "constitutions mixtes" qui amènent une plus grande stabilité.

Deux moments sont délicats pour un régime : son installation et le système de succession.

- Pour l'installation d'un régime, je crois ne pas connaitre un seul exemple qui ait été autre qu'un coup d'Etat. Le coup d'Etat peut être sanglant ou se parer des oripeaux de la légalité, ça reste toujours un coup d'Etat.

Le 17 juin 1789 est un coup d'Etat comme le 18 brumaire comme les Trois Glorieuses comme le fait que la IIIe République est la fille de 1870 et s'obtint à une voix près comme la Constitution de 1958 profita de troubles savamment si ce n'est orchestrés du moins largement utilisés. Et on pourrait avoir des exemples infinis à l'étranger.

Une restauration monarchique, comme je l'ai déjà dit, ne pourrait se concevoir que suite à une crise grave. Cette crise arrivera-t-elle ? Oui car aucun régime n'est éternel. Mais quand ? Ca peut être aussi bien dans un demi siècle que dans un millénaire.

- Le problème de la succession au pouvoir est la question la plus délicate que puisse connaitre un régime. Si la Monarchie présente un avantage fondamental de continuité logique du pouvoir permettant d'initier et de poursuivre des politiques structurées sur le long terme (et non un gouvernement qui navigue à vue et dépendant du cancer qu'est la démocratie d'opinion), elle souffre d'un problème structurel : le mode de succession.

La Monarchie héréditaire repose sur des bases aléatoires et risquées qui supposent que le sang fait beaucoup et que le successeur hérite forcément le génie de son père. La Monarchie capétienne a eu une chance incroyable de réunir sur la durée des souverains d'exception mais ce fut un sacré asard chanceux. Nombre d'autres dynasties eurent à souffrir d'une telle conception, les héritiers étant parfois des dégénérés.

La cooptation, sur le mode de l'Empire romain, est déjà plus raisonnable mais ne permet pas d'éviter totalement des choix médiocres.

Reste la Monarchie élective mais qui ne peut guère se concevoir que pour des systèmes réduits à la taille du clan comme ce fut le cas dans l'Irlande celtique. Le Saint Empire romain germanique, avec un collège électoral des plus restreints, ne mena qu'à la corruption la plus intense et, du coup, à une disparition du pouvoir du monarque. Un suffrage universel, lui, ne tarderait pas à mettre sur le Trône le démagogue le plus complet qui serait donc vite réduit à l'impuissance.

En conséquence, si la Monarchie est le meilleur système lorsque règne un monarque d'exception, elle est tributaire du problème de la succession.

Mais un système démocratique, lui, verse si rapidement dans la démagogie et l'impuissance des gouvernants, qu'il ne présente guère que l'intérêt de flatter les électeurs. Les politiques d'envergure, les grandes réalisations ne peuvent véritablement être poursuivies dans un système aussi mou et instable.

Si une démocratie s'était installée lors de la chute de l'Empire romain, l'Europe serait une mosaïque de clans nains et insignifiants. Aucun Etat ayant une taille critique n'aurait pu se construire. Il fallut des volontés individuelles très fortes pour parvenir à des résultats.

La démocratie n'est donc acceptable que dans les périodes d'endormissement, pas de construction. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
Bof, ceux qui résument la Monarchie à la pratique restreinte dans le temps et dans son utilisation de la lettre de cachet ont une vision beaucoup plus bande dessinée que ceux qui résument le communisme au pouvoir (pas même un siècle contre des millénaires de systèmeS monarchiqueS) à Staline qui inspira nombre des dirigeants se réclamant du marxisme.

tu permets, je surligne pour le clown du dessus qui comprend pas ^^

deux mots: despote éclairé!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Les probabilités pour trouver un monarque sage et clairvoyant sont beaucoup plus grandes que celles de réunir une foule qui soit autre chose que décérébrée et ne comprenant absolument rien à ce pour quoi elle vote.

Je préfère donc un Monarque éclairé à un peuple obscur ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Je suis bien d'accord, les moutons ont besoin d'un GUIDE :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Il n'est point honteux de suivre la voie d'un sachant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Je ne dis pas le contraire ! Bien au contraire d'ailleurs.

Mais, et c'est sans doute mon coté populiste qui remonte à la surface ma foi, j'ai plus de sympathie pour un Napoléon par exemple. Ou pour un Benito :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

C'est parce que tu ne connais pas assez Henri IV, le vert galant.

henriIV.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

tu permets, je surligne pour le clown du dessus qui comprend pas ^^

deux mots: despote éclairé!

Il semble que tu perds ton sang froid et que tu flood sur ce coup là... Je te demande d'être plus respectueux de l'avis des autres :snif:

quand à l'idée de Simplicius elle est uniquement basée sur Tocqueville...c'est génant et monolithique...les travaux des historiens sur l'affirmation de l'absolutisme face à l'aristocratie montre combien on doit être loin de penser que la royauté a combattu l'aristocratie : certes il y eut de smoments de tensions mais aussi l'impérieuse nécessité de compter sur elle...La société d'Ancien Régime ne serait certes pas celle d'il y a plusieurs siècle mais en France cela reste et doit rester une utopie tant les souverains européens sont dénigrés par leur propre population...

Quant à Seth...son côté populiste nous amenerait à une situation pire que tout...au moins on à la possibilité de s'exprimer en démocratie non???? alors qu'il est vrai que sous Benito...c'etait un grand moment de débat et sous Napoléon les plebiscites étaient un grand moment de consultation nationale...

Modifié par michaelaro

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Et alors ? Je suis pour l'unité nationale. Comme disait ce grand homme d'Etat que fut Joseph Désiré Mobotu Sesse Sseko truc machin Wasabanga, "nous sommes une nation unie, nous n'avons pas besoin d'opposition".

Passé la grosse marrade, c'est très juste comme réflexion :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Tu me citeras tes historiens vu que la construction de l'Etat royal et l'arrivée des agents royaux dans les baillis et sénéchaussées ont pour but et conséquence un amoindrissement de la féodalité. Contester Tocqueville sur ce point demande des arguments particulièrement solides.

Toute l'oeuvre royale a été une longue opposition avec les grands seigneurs. Des chartes de Louis VI accordant des libertés aux villes aux recrutements dans l'administration royale aux temps modernes en passant par la création des Etats généraux sous Philippe IV...

Seul le XVIIIe a vu une réaction nobiliaire et seigneuriale suffisamment forte pour faire reculer le pouvoir royal. Mais la construction de l'Etat royal est un antagonisme pur avec l'aristocratie.

En revanche, je suis d'accord, de nos jours la désacralisation du pouvoir et le fait que le sport national soit de cracher sur les gouvernants s'oppose à toute restauration. Pas sûr qu'on y gagne au change.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

tu permets, je surligne pour le clown du dessus qui comprend pas ^^

deux mots: despote éclairé!

Il semble que tu perds ton sang froid et que tu flood sur ce coup là... Je te demande d'être plus respectueux de l'avis des autres :snif:

quand à l'idée de Simplicius elle est uniquement basée sur Tocqueville...c'est génant et monolithique...les travaux des historiens sur l'affirmation de l'absolutisme face à l'aristocratie montre combien on doit être loin de penser que la royauté a combattu l'aristocratie : certes il y eut de smoments de tensions mais aussi l'impérieuse nécessité de compter sur elle...La société d'Ancien Régime ne serait certes pas celle d'il y a plusieurs siècle mais en France cela reste et doit rester une utopie tant les souverains européens sont dénigrés par leur propre population...

Quant à Seth...son côté populiste nous amenerait à une situation pire que tout...au moins on à la possibilité de s'exprimer en démocratie non???? alors qu'il est vrai que sous Benito...c'etait un grand moment de débat et sous Napoléon les plebiscites étaient un grand moment de consultation nationale...

du flood? on ne doit pas avoir le même sens du flood puisque je parle de desposte éclairé, sachant que cette notion est dans le programme de l'éducation nationale, et que google est notre ami, je suppose que tout le monde sait de quoi je parle...

EDIT: merci de faire gaffe aux balises quand on fait des quote...

Modifié par Imara

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Enfin bon, il y a pire je crois .. nous sommes sans aucunes solutions malheureusement..

Si , y'a des solutions , c'est la démocratie , c'est le garant d'un équilibre entre le pouvoir et le peuple par le biais du respect du suffrage universel à date fixe .

Une dictature (qu'elle soit royale ou communiste ou en rapport avec l'éco de marché comme en Chine ou en Russie) c'est le garant du déséquilibre et ces régimes sont appelés à s'éteindre un jour ou l'autre car les opposants ne peuvent agir que dans et par la violence vu que ces régimes sont eux mêmes violents (censure , repression des opposants , corruption , gaspillage sans frein car aucun compte n'est à rendre à personne).

En démocratie , un gouv doit rendre des comptes et ne peut faire n'importe quoi s'il veut être choisi par la majorité des gens et donc durer. L'opposition participe à cet équilibre pour beaucoup .

Dans une royauté tu n'as pas d'opposition et ça , ça méne au pire.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vyvyan Membre 184 messages
Forumeur inspiré‚ 108ans
Posté(e)

La démocratie est la chose la plus dangereuse qui soit. Le peuple, la majorité a rarement raison. La démocratie, dans l'idéologie profonde du terme, amène à l'avènement d'Hitler au pouvoir.

(censure , repression des opposants , corruption , gaspillage sans frein car aucun compte n'est à rendre à personne)

La démocratie n'empêche pas de telles manoeuvres.

Modifié par Vyvyan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
la grosse différence entre la monarchie actuelle et celle d'avant, c'est que la religion n'y est plus mêlée!

non , c'est qu'elle ne gouverne pas , la royauté n'a jamais rompu le lien avec la religion. Ca fait parti de son identité.

tu sais quoi Saint thomas, tu me fais penser à ces grippe-sous, toujours en train de dire que les autres ils ont des sous, patati patata...

je parle des inégalités , même Bruxelles à l'UE en parle ces temps ci , et Junker se déclare choqué par le montant des parachutes dorés. Junker est un envieux , frustré par ses propos :snif:

(source : mon quotidien d'auj + sujet Belizarius)

tu sais, avoir de la tune jusqu'au dessus de la tête ne fait pas forcément de toi un méchant pas beau...

Non , mais y'a plus de méchants pas beau lorsque les financiers prennent le contrôle des grosses boîtes et veulent de la rentabilité à court terme au detriment des gens qui y travaillent.

Une preuve: Bill Gates, il donne chaque année près de 1milliard de dollars à des oeuvres caritatives... ah je sais, vu ce qu'il gagne, c'set pas beaucoup pour toi, tu voudrais que tout le monde sur Terre ait le même train de vie que toi...

ben désolé, c'est pas pour demain je pense.

Bill Gates fait ce qu'il veut , ce qui m'interesse c'est pas son fric , c'est les conditions de travail de ses salariés. C'est trés bien qu'il donne un milliard .

Le raccourci que tu fais ( je serais envieux etc...) prouve une chose , c'est que tu n'as strictement rien pigé à ce que j'écris. Tu penses que tous ceux qui parlent des licenciements abusifs , des suicides au boulot , des parachutes dorés , du paquet fiscal , sont des envieux , t'as rien compris au film .

Je ne défends pas le salarié fainéant ou profiteur (ça existe) mais y'a énormément d'inégallités entre ce que perçoivent les actionnaires et le discours ambiant de Bruxelles selon lequel il ne faut surtout pas augmenter les salaires.

La mondialisation a bon dos pour l'argument !

Ce que tu penses (envie etc...) fait ppel au même raccourci que lorsque je critiquais Dati et qu'on me répondais que j'étais raciste , quand je crityiquais Israël j'étais nazi (ça j'avale pas :snif: ) ça prouve seulement que les gens lisent ce qu'ils ont envie de lire et qu'il est trés difficile de se décentrer de ses propres idées pour comprendre celles des autres.

Je ne fais pas exception à la régle , moi aussi j'ai du mal comme tout le monde mais j'essaie au moins de saisir l'idée même si je suis parasité par les miennes pour ne pas balancer une énormité et apparaître comme quelqu'un qui ne peut pas piger un texte sans faire ref à des caricatures hors de propos qui concerneraient tous ceux qui critiquent Dati , Israël , ou le monde de la finance sans distinction.

Ca fait un peu bourrin les types qui assénent : tous les chômeurs sont des fainéants (trés entendus) , tous ceux qui critiquent Dati sont des racistes , tous ceux qui critiquent les grands patrons et leur stocks option sont des envieux.

C'est ma vision de ce type de discours. Ces gens ne lisent pas les textes , ils se contentent de raisonner par slogan et j'aime pas.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vyvyan Membre 184 messages
Forumeur inspiré‚ 108ans
Posté(e)

merci de ne pas répondre "saint thomas".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

ton voeu sera exaucé , :snif: , imagine la fierté de celui qui portait le pot de chambre du roi (et surtout lorsqu'il le rapportait) , cela aurait pu être toi en d'autre temps , dommage !

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vyvyan Membre 184 messages
Forumeur inspiré‚ 108ans
Posté(e)

Malheureusement, non, cela n'aurait pas été le cas. Mais des pots de chambres sont portés encore aujourd'hui et cela n'est en rien dégradant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

Bon alors faisons fi de votre incapacité à faire autre chose que de dénigrer les avis des autres et regardons ensembles votre programme de l'Alliance royaliste...

  1. Tout d'abord : "pour une limitation drastique du pouvoir politique des partis". Bon alors là on va dire que c'est toujours une démocratie et pas un régime autoritaire??? Même en Angleterre les partis politiques ont plus de pouvoir que partout ailleurs et laissent de côté la monarchie... "Nos propositions ne rompent pas non plus avec la démocratie"ah bah là je comprends plus...c'est oujours une démocratie????
  2. ensuite on parle d'autorité régalienne sur toute la nation puis de subsidiarité basée sur la compétence (la naissance peut-être...on sait pas) puis de représentation selon leur état ...euh il n'y en aurait pas trois dès fois???? Mais qui décide???? Pis vous êtes schizo un peu non???? ;):o

  3. J'en viens au passage qui montre au combien vous êtes des réacs et en quoi votre projet est en décalge... :"La famille permet, bien entendu, d'accueillir des enfants, naturellement ou par adoption, et de les éduquer, mais elle contribue également de manière nécessaire à l'épanouissement de chaque personne prise individuellement. Elle s'appuie sur l'institution naturelle du mariage, seule susceptible de lui donner le caractère de stabilité qui lui est indispensable et sans lequel elle perd une partie de son sens.

Par ailleurs, l'implication de la famille, et en particulier des parents, est nécessaire en matière de politique publique, car un très grand nombre de sujets la concernent, directement ou non.

Or, précisément, la famille est la grande sacrifiée des politiques modernes : banalisation de modèles familiaux alternatifs, exclusion sociale de la femme au foyer, collectivisme scolaire, individualisation du patrimoine, absence politique des familles.

Les conséquences sont très larges, et vont des comportements dépressifs à la dénatalité en passant par la délinquance et l'appauvrissement du sentiment d'appartenance."

Bon alors là cela signifie pas de fécondation en dehors de rapports naturels, puis la famille élément de stabilité cela se saurait et il n'y aurait pas autant de divorces ni de femmes mariées battues mais cela reste un détail certainement pour des modernistes comme vous :o:snif:

Alors exclusion sociale de la femme au foyer : c'était pas la femme au travail qui était exclue et qui devait jusque 1965 demander l'autorisation du mari pour travailler??? Oups j'ai dû dire quelque chose qui devrait me valoir la Bastille???? Au fait vous comptez la reconstruire ou pas???? Non parce que cela permettrait de faire bosser ces abrutis de faignants de sans familles parce que la femme foyer = interdiction d'avorter (non mais je me marre tellement c'est ridicule comme programme et antédiluvien!!!! ;););) )

Alors collectivisme scolaire : tiens on est dans un régime bolchevique, mince m'en étais pas aperçu! Heureusement vous êtes là :snif: Au fait le contraire de collectivisme scolaire....ce serait pas élitisme??? Ah oui, c'est vrai le pauvre ne doit aps avoir accès à la culture...bin vi seul le prêtre doit enseigner la Vérité...ah dis donc....heureusement que vous êtes là pour élever les masses...individuelles...

Et en conclusion le délitement de la famille cause de tous les malheurs...pis alors on fait plus de gosses...c'est terrible...euh comment s'appelle cette grande monarchie qui voit sa natalité fondre au soleil malgré un roi qui a instauré la démocratie?????????? Ah oui le royaume d'Espagne...Je suis mort de rire, vous êtes complétement à côté de la plaque...mais vous me faites bien rire!!!!!

Ensuite vous parlez de financer le social par l'impôt sans dire qui la paiera...mais voté par un parlement de castes Lol jj'ai jamais vu un système aussi partial et sans prendre en compte la progressivité...je le crois pas cela...Vous avez pas peur du ridicule!!!! :snif:;):o

Bref vous m'avez fait bien rire je vous en remercie...si vous avez d'autres blagues de ce genre, faite m'en grâce... votre seigneurie... :coeur::snif::snif:;):o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant