"On sait pourquoi c'est si dur de rester mince"


Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
« On sait pourquoi c'est si dur de rester mince »

Le Parisien, Le Figaro

C'est ce qu'indique Le Parisien, qui relaie une étude de chercheurs de l'Institut Karolinska, à Stockholm (Suède), parue dans Nature.

Le journal relève ainsi que « chez certains d'entre nous, [les régimes] n'ont guère de chances de marcher ! Car, quoi qu'on fasse, notre nombre de cellules graisseuses, dites aussi adipocytes, est non seulement défini pendant l'enfance, mais reste également constant toute notre vie ».

« Quelques kilos en moins n'y changeront rien : de nouvelles cellules se formeront inexorablement pour compenser celles perdues à coups de légumes verts et de sachets protéinés », poursuit le quotidien.

Le Parisien cite Peter Arner, coauteur avec Kirsty Spalding de l'étude, qui indique que « les cellules fixant la graisse, générées pendant et après la réduction de poids, ont besoin de s'enrichir rapidement en lipides. Ce qui explique, partiellement, pourquoi il est difficile de maintenir le poids auquel on est arrivé après avoir maigri ».

Le journal ajoute que « cette étude confirme que la majeure partie des adultes obèses l'est depuis l'enfance. Plus des trois quarts des enfants obèses le sont en effet restés une fois adultes, alors que seulement 10 % des enfants d'un poids normal sont devenus obèses par la suite ».

Le quotidien relève que « les adipocytes commencent à se développer plus tôt chez les obèses (vers l'âge de 2 ans) que chez les personnes d'un poids normal (entre 5 et 6 ans), et leur augmentation est 2 fois plus rapide chez les obèses, mais s'arrête aussi plus tôt (16 ans et demi contre 18 ans et demi chez les autres) ».

Le Parisien retient que « ces données inédites ouvrent de nouvelles pistes thérapeutiques contre l'obésité : il sera désormais question d'agir dès l'enfance pour limiter le nombre des adipocytes, ou dans l'âge adulte pour freiner le remplacement des cellules mortes par de nouvelles cellules ».

Le Figaro se penche aussi sur « l'étonnante capacité de renouvellement des cellules graisseuses ».

Le quotidien retient que « notre organisme fabrique chaque année autant de cellules adipeuses qu'il en perd. D'où la difficulté de maintenir son poids après avoir maigri ».

Source: Endocrno.net (Le parisien , Le Figaro)

Bon courage à toutes celles qui sont activement engagées dans une lutte contre les petits kilos superflus avant l'arrivée de l'été :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 35ans
Posté(e)

:snif::snif:;):o:o;):o:coeur:

ça ne sert à rien de s'acharner alors? si ces cellules à deux balle se multiplient encore et encore :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marylia Membre 44 632 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bon il ya un cap entre mince et ce que je suis :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 420 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)

Si ça arrivait enfin à arrêter le culte du régime, cette étude aurait servi à quelque chose. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Cet article est une ouverture à de nouvelles perspectives thérapeutiques.

Ne vous découragez pas pour autant mais ça peut expliquer le "pourquoi j'arrive pas à perdre du poids" et le fait que beaucoup en viennent inutilement à des thérapeutiques assez sévères (l'anneau gastrique ou le By-pass) qui en fin de compte ne font que pourrir leur vie au lieu de l'améliorer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 35ans
Posté(e)
Si ça arrivait enfin à arrêter le culte du régime, cette étude aurait servi à quelque chose. :snif:

tout dépend pour qui, je suis d'accord qu'il y à un culte du régime et que beaucoupde fille en entament alors qu'elles n'en on pas besoin. mais ya d'autres personnes qui ne sont pas taillées comme un biscuit et qui tentent d'y remédier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Tout à fait Nougattine! Les petits régimes d'avant été (hélas ils vont débouler sur le forum) c'est une chose. Le problème du surpoids et de l'obésité sont loin d'être une question d'esthétisme: tout d'abord parce qu'il accroit les risques de pathologies vasculaires arrivé les 40-60 ans mais aussi pour des raison psychologiques et un mal être parfois. Là il est necessaire, sans toutefois en faire trop, de perdre les kilos en trop... à son rythme :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)

Ce que je retiendrais de cet article c'est les ouvertures que peuvent apportés les capacités des cellules graisseuse à se régénérer. ça pourrait être la clé pour endiguer certaines maladies dégénératrices (tives, Myeline?).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

"Dégénératives". On va dire que cela concerne plutot les "obèses que l'on peut dépister depuis l'enfance". Je ne veux pas m'engager dans des explications trop complexes mais il y a quelques indices dans la courbe de croissance d'un enfant qui permettent de dire "attention, risque d'obésité à l'age adulte".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Narukeshi93 Membre 1 353 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Le truc c'est de pas penser a mincir tu vis tas vie normal et tu mincis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant