Prévention santé: La contraception


Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

« Ooh encore la contraception !, on le connais par c¿ur ».. je me suis rendu compte que ce n'était pas toujours le cas. J'ai en plus reçu un article qui abordait le sujet, je l'ai trouvé assez révélateur:

« La contraception repart en campagne »

Le Parisien, Libération, La Croix

Le Parisien constate que « les Français sont des mauvais élèves de la contraception. Entre 15 et 30 ans, ils sont même carrément nuls ! ».

Le journal remarque en effet qu'« une grossesse sur trois est encore non prévue, plus des deux tiers des IVG surviennent chez des femmes qui utilisent une contraception, et le taux de recours à l'avortement, stable depuis 30 ans, augmente chez les mineures ».

Le Parisien indique que pour remédier à ce « défaut de connaissance », le ministère de la Santé et l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé lancent une nouvelle campagne d'information.

Le quotidien cite ainsi Didier Houssin, directeur général de la Santé, qui relève : « Nous sommes face à un véritable problème d'ignorance, donc d'éducation ».

De son côté, Roselyne Bachelot note que « le choix du moyen contraceptif n'est pas toujours bien éclairé, et la diversité de l'offre contraceptive encore mal connue de la population ».

Le Parisien indique notamment que selon le dernier baromètre santé de l'Inpes, « seuls 10 % des 15-54 ans connaissent l'existence de la contraception d'urgence et son délai d'efficacité (soit 72 heures au maximum après le rapport non protégé) ».

Libération se penche également sur cette nouvelle campagne d'information pour « mieux faire passer la pilule ».

Le journal relève notamment qu'en France, « les connaissances [sur la contraception] demeurent lacunaires, le parcours contraceptif reste très normé (préservatif au début, pilule quand on est en couple, stérilet après les enfants¿) ». (www.choisirsacontraception.fr)

Source: Endocrino.net

Article INPES: http://www.inpes.sante.fr/index.asp?page=hpright/frright.asp

EDIT: Topic de Nougattine: Nouvelles pubs pour la contraception.

Il y a donc encore de grosses lacunes en ce qui concerne la contraception.

Et déjà en 2007, ce problème se posait :Contraception, le paradoxe français

Sur le forum, nous avons déjà abordé le sujet en nous interressant à vos méthodes personnelles.

Mais il est arrivé à plusieurs reprises de lire des topics concernant des femmes ou adolescentes se demander ce qu'elles pouvaient faire en cas d'oubli de pillule (parfois en toute urgence) ou se poser des questions quand à la méthode à adopter.

Nous allons reprendre les quelques points importants et les conduites à tenir en cas d'oubli.

Un petit truc à savoir au préalable : L'efficacité de la méthode contraceptive est évaluée par l'indice de Pearl qui représente le nombre de grossesse survenues chez 100 femmes exposées pendant 1 an = plus il est bas, plus la méthode est efficace¿ un bon moyen de s'y retrouver parfois.

1) La pillule Oestroprogestative :

La méthode la plus efficace (indice à 0.1%). On la conseille plus volontiers à la jeune femme nullipare (jamais eu d'enfant).

*Contre indiquée pour les fumeuses car accroit le risque de thromboses (caillots dans le sang) et donc de phlébite, d'embolie pulmonaires. Contre indiquée en cas d'antécédents de cancers du sein, de diabète, d'hypertension sévère, de cholestérol

*Les effets secondaires : coagulabilité sanguine, phlébite ou embolie pulmonaire (x 20 si tabac associé) hypertension, saignements inter menstruels (spottings), troubles digestifs, maux de tête, prise de poids, dépression (rare).

*Conseils de prise

- Prendre idéalement le matin (car on a plus le temps de s'apercevoir de l'oublie) associé à un geste quotidien (brossage des dents par exemple)

- A heure régulière.

- Avoir toujours une plaquette sur soi on ne sait jamais.

- Prendre durant 21 jours d'affilé (première prise le premier jour des règles) et faire un arrêt de 7 jours

Conseils en cas d'oubli pour faire simple :

Oubli inférieur à 12h : prendre le comprimé de suite et le suivant à l'heure normale de prise habituelle.

Oubli de plus de 12 heures : prendre le comprimé de suite et le suivant à l'heure normal de la prise (même si l'on prend deux comprimés en même temps) et jusqu'à le fin de la plaquette associer une autre méthode contraceptive (préservatif c'est très bien !!) au moins pendant les 7 jours suivants.

2) L'anneau intra vaginal : (indice à 0.1)

Il délivre une dose continue d'oestro progestatifs. Mêmes contre indications que la pillule, il est placé le premier jour des règles. Le préservatif est associé pendant la première semaine du premier mois d'utilisation. Il est laissé 3 semaines et retiré pendant une semaine (ce qui permet les règles)

3) Pillules Microprogestatives : (Indice à 0.5)

Ne contient que des progestatifs. Son efficacité n'est obtenue qu'après la prise des 14 premiers comprimés. Attention, elle ne bloque pas l'ovulation et c'est un facteur de risque de grossesse extra-utérine.

4) L'implant sous cutané (Implanon*) : (indice à 0.1)

Mise en place au niveau de la face interne du bras, ce batonnet souple délivre en continue un progestatif. Efficacité pendant 3 ans. Les effets indésirables sont à 47% des saignements en dehors des règles (spottings) et à 19% une absence de règles.

5) Le stérilet : (indice à 0.7)

Efficace 5 ans, c'est la méthode de choix du post partum. Il n'y a pas de blocage de l'ovulation mais il évite l'implantation de l'¿uf. Les effets indésirables sont les infections (salpingite), règles abondantes, grossesse extra utérine. Eviter l'aspirine.

6) Le préservatif:

D'autres sujets existent déjà, je vais juste donner les liens. Préservatif par Pierre-lebel.

Préservatif masculin =>indice de 3 à 12

Préservatif féminin => indice de 6 à 18

7) Le Système Intra Utérin...il y a "stérilet" et "stérilet"

Pour cette méthode, un petit article:

"La contraception intra-utérine connait un succès grandissant en France. Au point qu'elle se place désormais en deuxième position, juste après la pilule contraceptive. Mais il y a « stérilet » et « stérilet ». Si le traditionnel dispositif en cuivre existe toujours, les femmes se tournent de plus en plus vers les « systèmes Intra-Utérins » (SIU) diffuseurs de progestatif. Une voie contraceptive plus souple et mieux tolérée.

« Il s'agit d'une nouvelle catégorie de stérilet, qui délivre de manière régulière une petite quantité de progestérone » nous explique le Pr Patrick Thonneau. Pour ce gynécologue-obstétricien à l'hôpital Paule de Viguier (Toulouse) et Directeur de recherche INSERM, « le SIU hormonal s'est avéré plus efficace que les DIU les plus fortement chargés en cuivre.

« Cette méthode est particulièrement appréciée des femmes qui viennent d'avoir un enfant. » A tel point qu'aujourd'hui, une sur deux s'est déjà tournée vers le SIU hormonal. Son avantage ? « Une diminution non négligeable des règles, en durée comme en intensité. Il apporte à la fois une meilleure efficacité contraceptive et une qualité de vie améliorée¿ et se fait oublier ! »

Mieux « il n'existe pas d'effets secondaires connus, si ce n'est l'acceptation par la femme d'un petit corps étranger à l'intérieur de soi. Les seules contraintes sont donc des examens de contrôle réguliers. » Le SIU hormonal permet ainsi un confort plus important. Quant à sa durée d'utilisation, « elle est progressivement passée de 3 ans à 5 ans. Avec un retour rapide à la fertilité après son retrait, le SIU hormonal peut-être retiré dès un nouveau désir de grossesse . » Ce qui en fait une contraception vraiment adaptée à la vie active de la femme moderne !"

Source: Destination santé

J'aimerais ensuite avoir votre avis quant à ce problème.

-Vous sentez vous à l'aise en ce qui concerne la contraception, les différentes méthodes?

-Estimez vous que les jeunes sont suffisament sensibilisés à ce problème? Que ce soit par les gynécologues, les cours de biologie, les publicités et les conseils des parents pensez- vous que l'information de bonne pratique passe?

- Pensez-vous pouvoir donner des information claires concernant la contraception à votre enfant ou à vos amis?

- Une dernière question addréssée à vous, messieurs (si par hasard l'un d'entre vous lis cet article), vous sentez-vous concerné par la contraception de votre partenaire? Pensez-vous que cela est necessaire?

Merci de vos réponses :snif:

Je tenterai d'étoffer cet article du mieux que je peux.

Modifié par Myeline

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

meloudidounou Membre+ 13 089 messages
Indiscernablement perceptible‚ 32ans
Posté(e)
-Vous sentez vous à l'aise en ce qui concerne la contraception, les différentes méthodes?

-Estimez vous que les jeunes sont suffisament sensibilisés à ce problème? Que ce soit par les gynécologues, les cours de biologie, les publicités et les conseils des parents pensez- vous que l'information de bonne pratique passe?

- Pensez-vous pouvoir donner des information claires concernant la contraception à votre enfant ou à vos amis?

- Une dernière question addréssée à vous, messieurs (si par hasard l'un d'entre vous lis cet article), vous sentez-vous concerné par la contraception de votre partenaire? Pensez-vous que cela est necessaire?

Merci de vos réponses :snif:

Je tenterai d'étoffer cet article du mieux que je peux.

- A l'heure actuelle oui je me sens à l'aise avec la contraception. Par contre je n'ai connu les autres methodes de contraception qu'en lisant des revues ou bien en parlant avec des amies et plus tard dans le cadre des études.

- Non je ne pense po que les jeunes soient assez sensibilisés à ce pb. Je pense que la biologie à l'école est assez complète par rapport à ça. Par contre, je trouve qu'il n'y a pas assez de documentation par rapport à ça à la tv. Peu de jeunes connaissent l'existance du planning familial et beaucoup de personnes qui y travaillent sont beaucop trop froides envers les jeunes qui s'y présentent. Je crois surtout que les jeunes connaissent l'existence de la pillule mais ne savent pas s'en servir correctement et la banalisation de la pillule du lendemain dans son utilisation est dangereuse...enfin risquée.

- oui

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 35ans
Posté(e)
J'aimerais ensuite avoir votre avis quant à ce problème.

-Vous sentez vous à l'aise en ce qui concerne la contraception, les différentes méthodes?

oui

-Estimez vous que les jeunes sont suffisament sensibilisés à ce problème? Que ce soit par les gynécologues, les cours de biologie, les publicités et les conseils des parents pensez- vous que l'information de bonne pratique passe?

Bah déjà à mon époque j'me souviens qu'on en vait parler en cours de science naturelle au collège. Je ne sais pas ce qu'il en est aujourd'hui niveau scolaire, mais si on en parlait déjà à mon époque j'espère que ça à quand même évoluer en mieux aujourd'hui.

Après bon, les cours , les pub c'est bien beau mais je pense que les parents ont quand même un gros rôle à jouer. Chez moi c'est mamère qui à pris ça en main et ça me semble tout à fait normal et naturel.

Et surtout, je sais pas aujourd'hui ya quand même internet, pour les jeune qui n'osent pas trop parler de a avec un proche ou un médecin, internet est une vraie mine d'information. J'ai vraiment l'impression que là où le bas blesse c'est que on ne va pas chercher l'information au bon moment. on fait les choses et après on se dit, merde j'ai peut etre fait une connerie et si j'étais enceinte?

Ma mère, quand elle à vu que je commençais à fréquenter des garçon, elle m'a parler de tout ça, elle m'a prit un RDV chez le gynéco et la gynéco m'a reparler et hop pillule au cas où j'aurais envie d'aller plus loin. Alors oui, evidemment les enfants parlent pas toujours de leur petits opains ou copines, mais faut savoir prendre les devants et commencer à en parler à un certain âge.

- Pensez-vous pouvoir donner des information claires concernant la contraception à votre enfant ou à vos amis?

Des infos, oui, après j'y travaillerais forcément pour lui indiquer aumieux posible et que tout soit bien clair dans son esprit.

- Une dernière question addréssée à vous, messieurs (si par hasard l'un d'entre vous lis cet article), vous sentez-vous concerné par la contraception de votre partenaire? Pensez-vous que cela est necessaire?

Merci de vos réponses :snif:

Je tenterai d'étoffer cet article du mieux que je peux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

@ Melou et Nougattine: Tu as touché du doigt à mon avis le problème nougattine = pas de prévention. On agit et on réfléchit après et c'est pour ça justement que je pose ces questions là. Comment agir avant que les problèmes surviennnent? (je ne parle même pas des MST qui ne sont pas le sujet ici). Ces informations sont dirigées en grande partie aux adolescentes mais honnêtement je pense qu'elles ne sont vraiment pas claire pour pas mal d'entre nous tout age confondu. Par rapport à mon expérience personnelle, j'avoue que j'ai vraiment tout appris par les cours de bio, les livres enfin par moi même, les conversations avec ma mère à ce sujet étaient innexistantes et le sont restées... sujet tabou.

Mais j'insiste sur le fait que ces informations là doivent être données par les parents. Les professionnels sont là mais ce genre de message doit être dit et redis. D'où la nécessité de connaitre le sujet (bon pas necessaire de leur parler forcément du mode d'action et de molécules lol).

Quand aux situations d'ugences, c'est vrai que le planning familial est là en cas de grosse panique... et à vrai dire j'ignore "sa réputation" chez les jeunes.

Quand à internet, j'avoue que pour faire passer les messages c'est un superbe outil et il y a des sites spécialisés qui peuvent apporter une information claire et objective. Le risque c'est de tomber sur un Forum X ou Y avec des nanas qui font les mariolles à donner des sujets bidons (ça existe).

Une dernière chose: Votre petit ami ou ex s'est-il déjà interessé à cela?

Je redonnes le site au passage www.choisirsacontraception.fr

Modifié par Myeline

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 35ans
Posté(e)

mon copain sait que je prend la pillule, point :snif:

et de toute manière c'était pillule plus préservatif pendant un bon bout de temps, puis dépistage et juste la pillule. Mais dès que j'oublie une pillule c'est direct re préservatif que ça lui plaise ou non :snif:

Après évidemment on est jamais à l'abri d'un oubli sans le remarqué (moi même une fois j'ai cru avoir oublier une pillule, et du coup j'en ai pris deuxlemême jour et après je me suis apperçut qu'en fait j'avais rien oublier j'avais jute pris sur le mauvais jour, bref c'est facile de se tromper). mais c'est quand même assez rare et ne devrait pas donner autant de grosses imprévues.

Après "imprévue" facile à dire. Moi j'ai une cousine elle voulait un gosse alors elle à rien dit à son copain et à arrêter sa pillule, et bingo. Pour le copain c'était un "imprévu", elle lui à jamais rien dit... donc c'est forcément important pour le mec de s'informer de la contraception de sa copine un maximum.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myeline Membre 1 185 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Raaah le coup bas!!

Je connais quelqu'un qui a tout simplement embroché tous les préservatifs pour faire comprendre à son copain ses véritables intentions ... :snif:

Modifié par Myeline

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 35ans
Posté(e)
:snif: des préservatifs grillés au feu de bois, huuuuuuuuum

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hamlet Membre 1 335 messages
shinigami‚ 36ans
Posté(e)

Bien sûr que je me sens concerné:

La pilule de ma copine, j'y fais moi aussi attention.

Afin d'eviter les oublis, ce genre de chose.

Non que je sois stréssé par l'idée qu'elle puisse tomber enceinte, mais tout simplement parce que je me dis qu'on est 2 dans l'histoire et qu'il en va aussi de ma responsabilité.

Je sais trés bien que le suivi de la pilule est assez contraignant comme ça.

D'ailleurs on peut en discuter tous les deux sans détour.

Si certains me posent la question, à savoir si je serais prés à prendre la pilule pour homme (désolé je ne sais pas comment dire autrement ...lol), ce serait oui.

Il est clair que coté éducation ça a été le néant.

La sexualité en générale était un tabou avec les parents....et le reste encore :snif: .

Je dirais que les mecs sont bien moins sensibilisés au problème de contraception. Dés le départ on se dit que c'est surtout les filles qui sont concernées. Si on apprend aux gars à mettre un préservatif c'est avant tout pour se protéger des MST.... après quand on est ado, que l'on entend les filles dire qu'elles prennent une pilule, on ne sait même pas pourquoi...ça a été mon cas.... :snif: .

Après pour tout ce qui est information et sensibilisation, on se rend bien compte en effet, que les jeunes (et pas forcement que eux ....) agissent souvent dans l'urgence. On le voit très bien sur le forum.

Modifié par Hamlet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant