Aller au contenu

Démission de Ianoukovitch


marielle

Messages recommandés

Membre, 49ans Posté(e)
marielle Membre 1 921 messages
Baby Forumeur‚ 49ans‚
Posté(e)
pict_63417.jpg

Ianoukovitch démissionne de son poste de Premier ministre


03 Janvier 2005-14h50

Le candidat défait à la présidentielle désespère de voir ses recours aboutir.




Battu à la présidentielle, isolé dans son combat pour faire annuler le scrutin, le Premier ministre ukrainien Viktor Ianoukovitch a démissionné vendredi soir alors que son rival Viktor Iouchtchenko a célébré le Nouvel An sur la Place de l'Indépendance, symbole de la «révolution orange» à Kiev, avec le président géorgien Mikhaïl Saakachvili, héros de «la révolution de la rose».«J'ai pris une décision et je présente une demande formelle concernant ma démission. Dans de telles conditions, je considère qu'il est impossible d'occuper n'importe quel poste dans un Etat dirigé par ce pouvoir», a déclaré M.Ianoukovitch, dans un discours prononcé à quelques heures de la Nouvelle Année.

Refusant toujours de reconnaître sa défaite, il a de nouveau qualifié d' «illégitime» le scrutin du dimanche 26 décembre, affirmant qu'on ne pouvait pas considérer «ce putsch orange comme une révolution», dans une allusion au mouvement de contestation des partisans du candidat pro-occidental Viktor Iouchtchenko. «Sur le résultat de l'élection présidentielle, ma position n'a pas changé. Mais je n'ai pas vraiment d'espoir sur une décision juste de la Commission électorale centrale et de la Cour suprême», a déclaré M.Ianoukovitch qui a vu toutes ses plaintes déboutées jusqu'ici par ces deux organismes.L'équipe pro-russe de M.Ianoukovitch avait dénoncé des violations aux droits constitutionnels des électeurs pendant le scrutin, rendant selon elle l'établissement des résultats impossible. Elle affirme que des millions d'électeurs, des personnes âgées et des malades, n'ont pu voter en raison d'une loi limitant le droit de vote à domicile et qui n'a été annulée qu'à la veille du scrutin. Mais ses chances sont très minces alors que les observateurs occidentaux, les Etats-Unis, l'Europe et même le gouvernement ukrainien ont jugé libre et juste le scrutin pour lequel M.Iouchtchenko a obtenu 52pc des voix et son rival 44,19pc.

Pour ses voeux du nouvel an, le président sortant Léonid Koutchma a même appelé tous les Ukrainiens à «accepter le choix démocratique» fait au cours de l'élection, mais sans citer nommément M.Iouchtchenko. A quelques jours de sa prise de fonction à la magistrature suprême, Viktor Iouchtchenko a pris position contre une remise en cause des privatisations et déclaré qu'une adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne serait «l'objectif principal» de sa présidence, dans un entretien au quotidien néerlandais «Algemeen Dagblad».


Source: La Libre Belgique
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×