Deux journalistes assassinés en Russie


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
drapeau-russie.jpg

Deux journalistes assassinés en Russie


Samedi 22 mars - 11:51

Deux de plus. L'un à Moscou, l'autre au Daguestan. Les assassins de journalistes russes courent toujours pour la plupart.



Il est difficile de lier la mort d'Ilias Chourpaev, reporter à Pervyi Kanal, première chaîne d'état et peu connue pour son zèle investigatif, à des motifs politiques. Selon les premières informations délivrées par la police, Ilias Chourpaev, retrouvé étranglé et lacéré de coups de couteau dans son appartement moscovite, dans la nuit de jeudi à vendredi, connaissait ses assassins puisqu'il avait demandé à son concierge de les laisser entrer dans l'immeuble.

L'assassinat de l'ancien correspondant spécial de la chaîne pour le Nord-Caucase, qui venait d'être promu au siège moscovite, rappelle cependant que les assassinats restent une méthode pour régler les problèmes en Russie, même quand ils sont liés à des personnes publiques. S'il y a eu moins d'assassinats directement liés à l'activité professionnelle des journalistes, sous l'ère Poutine, que pendant les années 1990 (sept assassinats depuis 2000, contre onze entre 1993 et 1999), le nombre de morts, suspectes ou non élucidées, est passé de cinq à treize.



Suite de l'article...
Source: Ouest France 22.03.08

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Indy Membre+ 10 383 messages
Forumeur "Fucking" Moyen‚ 150ans
Posté(e)

C'est ça la liberté de la presse en Russie, mais il ne faut pas en être jaloux, le même système est en train d'arriver chez nous... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant