L'accident cardiovasculaire, la menace


marielle Membre 1 921 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
pict_63042.jpg

L'accident cardiovasculaire, la menace


29 décembre 2004-16h10

Nul n'est à l'abri de ces maladies, première cause de mortalité dans notre pays. Cap sur les nouvelles recommandations pour le diagnostic et le traitement des dyslipidémies.


Un fumeur de 45 ans ne pratiquant pas d'activité physique court un risque d'accident cardiovasculaire aussi élevé qu'un homme qui a déjà été victime d'un infarctus. Par ailleurs, un taux «normal» de cholestérol ne suffit pas à écarter tout risque de maladie cardiovasculaire, première cause de mortalité en Belgique. Qu'on se le dise!

Déterminé à rappeler que les maladies cardiovasculaires nous concernent tous, le Belgian Lipid Club (BLC), un groupe de médecins indépendants spécialisés dans les lipides et les maladies cardiovasculaires, a récemment présenté les nouvelles données d'évaluation de ce risque en Belgique.Dans la 4eédition de son guide de poche, un outil pratique destiné aux médecins généralistes et spécialistes, le BLC a, par ailleurs, formulé les nouvelles recommandations pour le diagnostic et le traitement des dyslipidémies, en fonction des directives européennes qui insistent sur l'évaluation du risque global pour évaluer un événement cardiovasculaire mortel.

Ainsi, chez les patients avec une maladie cardiovasculaire établie, est-il recommandé de promouvoir les changements significatifs du style de vie (arrêt du tabac, amélioration de l'alimentation, augmentation de l'activité physique); prescrire des médicaments hypolipidémiants; considérer la prescription d'antihypertenseurs, de bêtabloquants, d'ACE-inhibiteurs.Quant aux patients à risque cardiovasculaire global élevé, d'après les recommandations européennes et belges, il est conseillé d'utiliser le système SCORE (tables d'évaluation du risque cardiovasculaire fatal à 10 ans) pour définir le risque cardiovasculaire; de promouvoir des changements de style de vie significatifs; d'arrêter le tabac si le sujet est fumeur; de veiller à avoir une alimentation équilibrée et à pratiquer une activité physique régulière; de considérer éventuellement la nécessité de traitement hypotenseur, d'hypolipidémiants et, s'il y a lieu, de contrôler le diabète.

S'il est des facteurs sur lesquels on ne peut intervenir, comme l'hérédité, le sexe et l'âge, les principaux responsables des maladies cardiovasculaires, que sont le tabac, la sédentarité, l'excès de poids, la mauvaise alimentation, mais aussi dans une certaine mesure l'hypertension, le diabète et l'hyperlipidémie, peuvent être modifiés. Réduire le risque peut donc commencer par l'adoption d'un mode de vie sain.Après quoi, il reviendra au médecin d'effectuer une évaluation globale et multifactorielle du risque.Les possibilités de traitements ont également été présentées par le BLC, qui définit les statines comme les médicaments de choix pour la majorité des patients, notamment dans les cas d'hypercholestérolémies isolées et surtout les formes génétiques d'hypercholestérolémies ainsi que chez les patients ayant subi un infarctus. Lorsque l'hypercholestérolémie est très importante, on recommandera la combinaison de statines et d'autres médicaments comme les résines, les fibrates ou l'ézétimibe. Les fibrates et éventuellement l'acide nicotinique peuvent être envisagés en cas d'hypercholestérolémie isolée et/ou de diminution du bon cholestérol (HDL). Enfin, en présence d'une hyperlipidémie mixte et surtout d'un diabète ou d'un syndrome métabolique, on fondera le traitement sur les statines, les fibrates ou leur association, selon les nouvelles recommandations.



Source: La Libre Belgique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Beat.Takeshi Membre 158 messages
Forumeur inspiré‚ 112ans
Posté(e)

et pour la france, le prorata est de combien ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marielle Membre 1 921 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

"Les maladies cardiovasculaires sont aujourd'hui la première cause de mortalité en France, à l'origine de près de 170 000 décès chaque année (32 % des décès).

Elles constituent en outre la troisième cause de décès prématurés, après les tumeurs et les morts violentes. Avant 65 ans, 12 % des décès féminins et 16 % des décès masculins lui sont imputables, représentant environ 16 000 décès par an"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
barbara80 Membre 14 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

J'avoue que c'est un sujet qui m'intéresse: mon ami est porteur d'un pace maker et son père est décédé suite à une crise cardiaque. J'y pense tous les jours et pour courrir le moin de risque possible, j'envisage d'acheter un défibrillateur automatisé. Selon le distributeur même les personnes qui n'ont aucune formation de secourisme peuvent l'utiliser efficacement.

C'est un premier pas je crois ver plus de vies sauvées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Magus
Invité Magus Invités 0 message
Posté(e)

J'étais peu sensible ou informé sur le problème. Jusqu'au mois dernier où une amie a perdu son père : la 40aine, sportif etc. Un jogging comme tous les dimanches matin et crise cardiaque... brutal. Cela fait réfléchir : pas de jogging ? xD Plus sérieusement je ne serai pas contre l'installation de défibrillateurs, comme sur les lieux de travail, au même titre qu'un extincteur. Roselyne, si tu nous lis... ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant