Le Prozac autorisé à partir de 8 ans


doug Membre+ 6 902 messages
Statut : de la liberté‚
Posté(e)

Source : 20 Minutes.fr / Le figaro

-------------------------------------------------------------------------------------------------

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) vient d'autoriser la prescription du prozac dans le traitement d'épisodes de dépression sévère chez les enfants de plus de 8 ans.

(...)

La prescription de l'antidépresseur ne pourra se faire que par un psychiatre ou un pédopsychiatre, alors que, chez l'adolescent, elle pourra être effectuée par un généraliste.

(...)

L'Afsspas a également rappelé que le Prozac, comme tous les autres antidépresseurs, présente des risques de comportement suicidaire, «particulièrement en début de traitement»

Chaque année, 10.000 enfants et 30.000 adolescents sont traités par antidépresseur, soit un cinquième de la population souffrant de dépression.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Afssaps : Agence Française de sécurité sanitaire des produits de santé.

Suite de l'article

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

nanouchka47 Membre 6 379 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

C 'est complètement débile de prescrire du Prozac a un bébé de 8 ans,quand on sait que déjà, pour un adulte c'est trop fort comme antidepresseur?

Que font les chercheurs en médecine ? Ou alors est ce une affaire de gros sous?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mr_Blonde
Invité Mr_Blonde Invités 0 message
Posté(e)

Du prozac à 8 ans? Ou comment faire d'un enfant un camé en devenir! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)

Bonsoir :snif:

Le Prix du Bien-Etre, par Edouard Zarifian

"Psychotropes et Société Un cri d'alarme sur l'usage excessif des médicaments psychotropes (tranquillisants, antidépresseurs, etc.) en France, le plus gros consommateur européen en ce domaine E. Zarifian est professeur de Psychiatrie et de Psychologie Médicale à l'Université de Caen Chef de Service de Psychiatrie au CHU de Caen "On peut s'interroger sur la légitimité de la référence exclusivement médicale en psychiatrie et sur les dangers d'une attitude qui consiste à traiter seulement les symptômes et uniquement par des médicaments. Les caractéristiques de l'être humain sont ainsi rabotées que l'on évacue purement et simplement le sens des symptômes, propres à chacun, et le contexte relationnel, générateur de tant de difficultés. De même des abus d'une médicalisation de toute souffrance morale individuelle induite par les difficultés sociales, existentielles, relationnelles et économiques qui marquent si cruellement notre époque. La médecine ne peut être la seule réponse aux malaises d'une société."

E. ZARIFIAN - Editions Odile Jacob - Sept. 1996 - 282 p.

Témoignages sur Doctissimo :

Des documents confidentiels du fabricant du Prozac, prescrit à plusieurs millions de gens de le monde, semblent établir un lien entre cet antidépresseur et des passages à l'acte violent ou suicidaire, a indiqué vendredi le British Medical Journal (BMJ)

L'hebdomadaire écrit avoir reçu anonymement le mois dernier des documents internes de la société, Eli Lilly, dont dispose maintenant l'administration américaine chargée des médicaments (FDA). Ces documents suggèrent que Lilly était au courant depuis les années 1980 d'effets préoccupants de la fluoxétine (principe actif du Prozac) et a cherché à les minimiser.

Voici un lien parmi d'autres sur le sujet :

http://www.environnement.ouvaton.org/spip.php?article58

Extrait d'un article paru en 2008 dans le journal Le Monde :

Alors que la fluoxétine (dont la forme la plus connue est le Prozac) bénéficie, depuis août 2006, d'une extension d'indication européenne dans le traitement des épisodes dépressifs majeurs chez les enfants âgés de 8 ans ou plus, l'agence française a lancé, mardi 5 février, un message de prudence. Outre le risque de comportement suicidaire et agressif déjà mis en évidence, l'Afssaps s'inquiète "des effets délétères de la fluoxétine sur la croissance et la maturation sexuelle, en particulier des atteintes testiculaires irréversibles", apparus lors d'une étude préclinique chez le rat juvénile. Face à ces données "préoccupantes" et dans l'attente "d'études complémentaires", l'Afssaps entend se démarquer de ses homologues européens. "Nous avons une position particulière qui est soutenue par les Néerlandais", souligne Mme Castot.

Réactions des abonnés du [b]Monde[/b] à la lecture de cet article :

F. Girault

06.02.08 | 21h19

La "chimie du cerveau" envahit depuis 30 ans la psychiatrie et dispense de s'intéresser vraiment au psychisme. Et les consultations sont;plus courtes ainsi que les formations. Reste , évidemment la psychanalyse "mondaine"pour les people. Heureusement qu'il en existeune autre ! F.Girault psychiatre

Anne

06.02.08 | 18h10

Il n'y a pas que chez les jeunes que le prozac est dangereux. Prescrit par un généraliste à 40 ans, il a suscité chez moi des pulsions agressives et a détruit ma vie familiale et professionnelle. Les psy m'ont alors diagnostiquée "bipolaire" ( oui ma petite la fluoxétine a peut-être eu un effet " déclencheur", mais c'est qu'il y avait un terrain, bien sûr, et est ce que vous ne seriez pas aussi parano ? )Trois de mes amis se sont, eux, suicidés.

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)

:snif:

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant