Agonie du monde des vivants...


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Pour Alexander et Duvalier,

« Eh Babe, Take a Walk on the Wild Side » comme chantait le Reed, une autre dimension s'ouvre, comme un hymen, une porte. Je glisse gentiment dans la folie ou est-ce la folie qui me tombe dessus ? « Oh God, Oh God » le Fire plonge sur moi, suis-je un inconscient ou sous hypnose, cette société me bouffe jusqu'à la moelle, elle me ronge, c'est l'agonie d'un vivant, c'est moi qui crève¿

BEskinazi_110507.jpg

Je trace des lignes sur le sol avec du sang, le rouge d'innocent, tué par ma main, j'ai du plaisir. La société me condamne, parce que je suis différent, les sociétaires n'aiment pas la différence, ils veulent des pâles copies. Ils sont dociles, les sociétaires apprécient, ils hantent les nuits à Duvalier, Régine quand tu me vois, tu occupes mes pensées, tu obscurcies mes rêves. Je me sens pas d'humeur à rire, car mes enfants sont partis, mes fils mort-nés n'ont jamais vu le jour, je n'y puis rien¿

Cela fait des jours que je ne dors plus, le Reed me tient, il va me trouver, ma santé mentale ne tient qu'à un fil, telle une araignée, je vais plonger dans le vide, pour finir sous les chaussures de Win. Chaque fois que mes yeux se ferment, je vois les violons, deux femmes, elles jouent pour moi, un gun sur la tempe, elle pleure, je savoure ma puissance. C'est tellement facile de maltraiter les gens, que c'en est lassant, ils sont tellement pathétiques. Rappelez-vous cette opération « Irréversible », violence visuelle, viol tout court, le minable qui cogne, la tête contre le béton, noir¿

Je sais que mon chien va revenir, il est libre . Un homme dans une métropole, séquestré par ses rêves, libre de mourir, « Heroin », un porte de sortie. Nous sommes libre, au point où on l'entend, nous sommes des esclaves, tenu par des fumiers, on détruit notre jeunesse, on a plus de rêves, l'âge d'or n'est plus. Voyez Una, elle a profité, elle a créée un dégénéré, le Reed l'a enlevé¿

Je suis « Vicious », je l'entends, il arrive, je prends mon « Last Shot », je plâne, ses talons Tarantino claque sur le sol, le costume clinquant, un junkie qui chante les « Beatles », le monde à l'envers, je suis à l'envers, le monde me ressemble, fou à souhait, il est en pleine déchéance, « Oh God, Oh God », il s'est déjà sauvé, un rêve intact est une merveille fragile, je dois le protéger, on m'acceuille, Dante avait raison, l'enfer est telle qu'il l'avait prédit¿

Yavin

Merci de m'avoir lu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Jamrock Membre+ 5 387 messages
Have a Jam session‚ 28ans
Posté(e)

Sans pour autant répondre j'avais été vraiment agréablement surpris par ta "nouvelle sous alcool", et cette fois c'est un cran au-dessus ... sans commenter le fond j'adhère ... pour ce qui est du fond en lui-même, tu as du courage. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité The Crow
Invité The Crow Invités 0 message
Posté(e)

Tu,frappe,fort.... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant