Aller au contenu

Pinochet enfin poursuivi


nidouille

Messages recommandés

Membre, 43ans Posté(e)
nidouille Membre 3 883 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)
Pinochet.jpg

Chili: la Cour d'appel ratifie le mandat d'arrêt contre Pinochet


20/12/2004

[/Justifier]

[Justifier]
La Cour d'appel de Santiago a ratifié à l'unanimité lundi le mandat d'arrêt lancé contre l'ancien dictateur chilien Augusto Pinochet, 89 ans, hospitalisé depuis samedi pour un accident cérébro-vasculaire, dans l'enquête sur les assassinats et les disparitions survenus lors de l'Opération Condor.

Les avocats avaient interjeté appel il y a une semaine après la décision du juge d'inculper et d'arrêter l'ancien homme fort du Chili entre 1973 et 1990 pour un homicide et neuf enlèvements d'opposants, dont les corps n'ont jamais été retrouvés, dans le cadre de l'Opération Condor, un programme concerté entre les dictatures sud-américaines pour éliminer physiquement leurs opposants dans les années 1970 et 1980. La junte militaire a été responsable de plus de 3.000 morts et disparus entre 1973 et 1990.

Le tribunal a fait connaître sa décision après avoir entendu vendredi les arguments des deux parties, la défense de M. Pinochet plaidant de nouveau pour l'impossibilité d'un procès en raison de son état de santé. Depuis samedi M. Pinochet se trouve à l'Hôpital militaire de Santiago après avoir été victime d'un accident cérébro-vasculaire, avec une perte de conscience et de la motricité. Dimanche, les médecins ont indiqué qu'il avait repris conscience et que son état de santé "a évolué favorablement".

Quelques heures après l'annonce de la décision, le responsable de l'équipe d'avocats de M. Pinochet, Me Pablo Rodriguez, a annoncé que la défense de Pinochet avait déposé un recours auprès de la Cour suprême. La décision de la plus haute instance judiciaire ne pourra être l'objet d'aucun appel. "C'est l'unique objectif, les recours judiciaires. Le reste, les maladies imaginaires, c'est du bluff", a déclaré l'avocat d'un des plaignants, Me Eduardo Contreras. Ce dernier a réaffirmé que Pinochet était en état d'être jugé. "Il peut avoir tous les maux d'un homme de son âge, mais il présente toutes les conditions pour supporter une procédure pénale", a-t-il indiqué, ajoutant: "Et nous sommes sûrs qu'il pourra également supporter sa condamnation". Plusieurs avocats spécialisés dans les dossiers de violations des droits de l'homme ont estimé que l'hospitalisation était une nouvelle "manoeuvre" de M. Pinochet pour échapper une fois de plus à la justice.

Inculpé une première fois en 2000 par le juge Guzman dans le cadre du dossier de la Caravane de la Mort --un groupe de militaires qui a parcouru le pays en octobre 1973 pour commettre enlèvements et assassinats--, l'ancien homme fort du Chili avait échappé à un procès, la Cour suprême ayant estimé en juillet 2002 que son état de "démence modérée" ne permettait pas de le traduire en justice.



Source: AFP
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×