La solution pour la croissance pour Sarkozy

Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Maki Membre+ 10 092 messages
Maki Sard... Tsar... euh Star ! ‚ 25ans
Posté(e)

Déja, y a un truc qui me fait bizarre, c'est le mot "réhumaniser" dans le début de l'article... Il interdit vraiment les chasses à courres de M.Hortefeux ? :snif:

Alors que certains économiste émettent l'idée d'une possible récession pour les Etats-Unis, la France veut contrer les possibles effets négatifs de la possible crise ? :snif:

Modifié par thetatsumaki

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)

En réponse à La solution pour la croissance pour Sarkozy: la soupe?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clac41 Membre 2 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
En réponse à La solution pour la croissance pour Sarkozy: la soupe?

La soupe aux choux et la croissance économiqueeeeeeeee :snif: .

21173.jpg21173.jpg21173.jpg21173.jpg

lasoupeauxchoux.jpg

120203289_small.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sojanaff Membre 236 messages
Forumeur activiste‚ 36ans
Posté(e)

Ce type est un grand malade

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

Je pense qu'il a pété un cable le gars !!!! ;) , il s'est pris pour dieu !!!! il devient vraiment dangereux !!! :snif::snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Sarkozy a trouvé une méthode économique pour relancer la croissance, moteur de l'emploie et du gagner plus.

Il va changer le thermomètre.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-...1-984702,0.html

j'adore : Il faut changer notre instrument de mesure de la croissance."

On arrivera peut-être à 5% de croissance cette année :snif:

Faudra bien tout changer , mais y'a une chose qu'on ne changera pas dans le monde c'est la réalité , sur le papier en revanche tout est possible.

J'adore : Nous ne pouvons pas espérer changer nos comportements et nos façons de pensée si nos critères de la richesse restent les mêmes",

Sarko nous montre l'exemple pour changer les mentalités !

J'adore : Si la haute autorité sur les OGM, qui se prononce demain, soulève des doutes sérieux sur les OGM actuellement cultivés en France, je suis disposé à recourir à la clause de sauvegarde, jusqu'à ce que la Commission européenne tranche le problème".

on verra bien si Sarko s'aligne ou pas sur les pays qui ont , avec l'aide de leurs experts , mis un moratoire sur le seul OGM commercialisé en France.

J'adore : Le président de la République a annoncé le lancement en 2008 de dix "projets de rénovation universitaire" pour lutter contre le "délabrement" des universités françaises.

A l'université d'Auvergne , les grands patrons sont déjà dans la place , leurs voix comptent pour 25% , y'a même un haut responsable de Limagrain .

J'adore : Nicolas Sarkozy a annoncé le lancement d'une réflexion sur la suppression totale de la publicité sur les chaînes de télévision publiques.

L'action Bouygues est montée tout de suite , si c'est pas mignon de penser à ses cop's !

La BBC est entiérement financée par l'état , sans pub , mais le financement français sera sur des taxes sur les chaînes privées, faut toujours espérer un sursaut de solidarité spontané!!!

J'adore :Le chef de l'Etat s'est prononcé pour un élargissement et une augmentation de la participation et de l'intéressement qui permettent aux salariés de toucher "la part qui leur revient dans le succès des entreprises".

Ce serait super , 100% pour, mais le MEDEF est complétement opposé à cela et veut garder ses stocks options , sans contraintes ça va être dur , Sarko a sauté la page "contraintes" . Il pense que demander gentiment suffira à convaincre les patrons hyper opposés et hyper majoritaires sur le sujet.

J'adore :Fin des 35h , vive la dérégulation du temps de travail .Y'a pas eu le fameux "travailler plus pour gagner plus" , ce slogan aurait été malvenu

Le MEDEF le demande gentiment à Sarko alors...fidéle à ses copains ....

J'adore : Nicolas Sarkozy a défendu à nouveau l'idée d'un "Grand Paris"

Le canard nous a expliqué qu'il s'agit de s'assurer que Paris sera toujours à droite en lui adjoignant uniquement des communes de droite. Parisiens cocus levez vous.

J'adore : Sarko a expliqué qu'il souhaitait faire de la Caisse des dépôts et des consignations (CDC) "un instrument de cette politique de défense et de promotion des intérêts économiques primordiaux de la nation".

C'est pas cette caisse qui a pris les actions en baisse de EADS quand les grands patrons , prévenus , voulaient s'en débarrasser? Mais le discours ne peut rappeler un evenement aussi récent et si scandaleux.

Vie privée : "il y a de fortes chances pour que vous l'appreniez quand ce sera déjà fait"

Vive les mariés ! J'espére qu'ils vont se marier , un amour aussi grand en si peu de temps , ça ne peut que nous donner quelques beaux moments dans l'avenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Opeth Membre 1 327 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
un amour aussi grand en si peu de temps , ça ne peut que nous donner quelques beaux moments dans l'avenir.

:snif:

quand il sera à court d'argument il changera d'instrument également :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Tu crois qu'il prendra les doigts?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Opeth Membre 1 327 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Tu crois qu'il prendra les doigts?

on verra ce que les prix nobels en sexologie lui auront conseillé :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 572 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
J'adore : Le président de la République a annoncé le lancement en 2008 de dix "projets de rénovation universitaire" pour lutter contre le "délabrement" des universités françaises.

A l'université d'Auvergne , les grands patrons sont déjà dans la place , leurs voix comptent pour 25% , y'a même un haut responsable de Limagrain .

Dù dort tu ce chiffres ? car selon le décret de la loi Pécresse c'est impossible que leur voix compte à 25 %

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je les sors du JT fr3 auvergne C'est peut-être impossible dans le discours officielle, c'est complétement possible sur le terrain , la preuve. Difficile d'oublier que leurs voix comptent pour un quart vu que ce fut répété par les membres du CA interviewés.

Du côté des chefs d'entreprise, cette participation à la gestion des universités est une approche jugée «intéressante». André Malet, directeur des sites Michelin de Clermont-Ferrand, confie à l'AP que «c'est l'occasion d'ajuster les formations à nos besoins». Pierre Pagesse, président de Limagrain, ne dit pas autre chose quand il évoque la disparition en France d'un cursus concernant la physiologie des plantes. «Il n'en existe qu'aux Pays-Bas. Dans le cadre des réseaux universitaires et en participant aux décisions, aux orientations des formations, on pourrait par exemple initier le retour de ce type d'enseignement».

http://actualite.free.fr/france/3_2008-01-...49_FAP7253.html

5 chefs de grandes entreprises sont désormais au CA de cette université + 2 autres (un du conseil régional notamment). Celle ci veut créer une fondationpour récolter les fonds privés.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chat38 Membre 316 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Vu le discours de notre onereux chef,il revient sur toutes ses promesses electorales,pouvoir d'achat:je ne peut rien faire il n'y a plus d'argent les caisses sont vide(15 millards d'euros pour ses potes c'a vide les caisses),35 heures :je les supprimerais(certes cela a coute cher aux entreprises,mais au bout de 6 annees d'augmentation salariale plus bas que le cout de la vie,aujourd'hui le cout est derisoire)n'avait il pas dit qu'il n'y toucherait pas,la cerise sur le gateau:plus de pub sur les chaines publique(soit il veut la fin des fonctionnaires audiovisuels,soit se sera un pretexte pour augmenter la redevance,deja qu'il veut instaurer une taxe sur internet bravo pour le pouvoir d'achat).C'est vrai que le discours est digne d'un avocat ,en tant qu'accuse ses clients ont du etre bien defendus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ympuls !
Invité ympuls ! Invités 0 message
Posté(e)

ça fait mal de se sentir berné hein ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maki Membre+ 10 092 messages
Maki Sard... Tsar... euh Star ! ‚ 25ans
Posté(e)
Vu le discours de notre onereux chef,il revient sur toutes ses promesses electorales,pouvoir d'achat:je ne peut rien faire il n'y a plus d'argent les caisses sont vide(15 millards d'euros pour ses potes c'a vide les caisses),35 heures :je les supprimerais(certes cela a coute cher aux entreprises,mais au bout de 6 annees d'augmentation salariale plus bas que le cout de la vie,aujourd'hui le cout est derisoire)n'avait il pas dit qu'il n'y toucherait pas,la cerise sur le gateau:plus de pub sur les chaines publique(soit il veut la fin des fonctionnaires audiovisuels,soit se sera un pretexte pour augmenter la redevance,deja qu'il veut instaurer une taxe sur internet bravo pour le pouvoir d'achat).C'est vrai que le discours est digne d'un avocat ,en tant qu'accuse ses clients ont du etre bien defendus.

En gros, c'est "Sarkozy, les patrons lui disent merci !" :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chat38 Membre 316 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Que nous reserve t il pour l'avenir?Deja qu'il veut supprimer les hopitaux publiques,que nos maisons de retraite redeviennent des mouroirs ,suppression du regime des retraites par repartition(il pense de plus en plus au fond de pension, on a vu avec enron le fiasco),fin de l'assurance sociale au benef des assurances prive(bonjour le cout car il faudra payer la part patronale).Apres les medias constatent avec etonenement que peu de monde font les soldes ,desole messieurs l'argent est parti dans le plein et le caddie,il n'y a pas que les caisses de l'etat qui sont vides.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 572 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Je les sors du JT fr3 auvergne C'est peut-être impossible dans le discours officielle, c'est complétement possible sur le terrain , la preuve. Difficile d'oublier que leurs voix comptent pour un quart vu que ce fut répété par les membres du CA interviewés.

Du côté des chefs d'entreprise, cette participation à la gestion des universités est une approche jugée «intéressante». André Malet, directeur des sites Michelin de Clermont-Ferrand, confie à l'AP que «c'est l'occasion d'ajuster les formations à nos besoins». Pierre Pagesse, président de Limagrain, ne dit pas autre chose quand il évoque la disparition en France d'un cursus concernant la physiologie des plantes. «Il n'en existe qu'aux Pays-Bas. Dans le cadre des réseaux universitaires et en participant aux décisions, aux orientations des formations, on pourrait par exemple initier le retour de ce type d'enseignement».

http://actualite.free.fr/france/3_2008-01-...49_FAP7253.html

5 chefs de grandes entreprises sont désormais au CA de cette université + 2 autres (un du conseil régional notamment). Celle ci veut créer une fondation pour récolter les fonds privés.

Du site http://www.assemblee-nationale.fr/13/ta/ta0023.asp

L'article L. 712-3 du code de l'éducation est ainsi rédigé :

« Art. L. 712-3. ¿ I. ¿ Le conseil d'administration comprend de vingt à trente membres ainsi répartis :

« 1° De huit à quatorze représentants des enseignants-chercheurs et des personnels assimilés, des enseignants et des chercheurs, en exercice dans l'établissement, dont la moitié de professeurs des universités et personnels assimilés ;

« 2° Sept ou huit personnalités extérieures à l'établissement ;

« 3° De trois à cinq représentants des étudiants et des personnes bénéficiant de la formation continue inscrits dans l'établissement ;

« 4° Deux ou trois représentants des personnels ingénieurs, administratifs, techniques et des bibliothèques, en exercice dans l'établissement.

« Le nombre de membres du conseil est augmenté d'une unité lorsque le président est choisi hors du conseil d'administration.

« II. ¿ Les personnalités extérieures à l'établissement, membres du conseil d'administration, sont nommées par le président de l'université pour la durée de son mandat. Elles comprennent, par dérogation à l'article L. 719-3, notamment :

« 1° Au moins un chef d'entreprise ou cadre dirigeant d'entreprise ;

« 2° Au moins un autre acteur du monde économique et social ;

« 3° Deux ou trois représentants des collectivités territoriales ou de leurs groupements, dont un du conseil régional, désignés par les collectivités concernées.

Ok avec toi ils peuvent etre 5 mais ca fait 25 % que en prennant les chiffres les plus extremes ( 8 enseignants chercheurs, 8 extérieurs, 2 étudiants et 2 du personnel), le problème vient surtout du président qui possède trop de pouvoir. Mais de toute façon ce chiffre de 25 % est le max pour des patrons, donc la privatisation est encore très loin.

Ce qui est intéressant c'est ces fondations

« Autres dispositions communes

« Art. L. 719-12. ¿ Les établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel peuvent créer en leur sein une ou plusieurs fondations universitaires, non dotées de la personnalité morale, résultant de l'affectation irrévocable à l'établissement intéressé de biens, droits ou ressources apportés par un ou plusieurs fondateurs pour la réalisation d'une ou plusieurs ¿uvres ou activités d'intérêt général et à but non lucratif conformes aux missions du service public de l'enseignement supérieur visées à l'article L. 123-3.

« Ces fondations disposent de l'autonomie financière.

« Les règles relatives aux fondations reconnues d'utilité publique, dans les conditions fixées notamment par la loi n° 87-571 du 23 juillet 1987 sur le développement du mécénat, s'appliquent aux fondations universitaires sous réserve des dispositions du présent article.

« Les opérations de recettes et de dépenses effectuées au titre de chacune des fondations créées dans les conditions prévues au premier alinéa respectent les actes constitutifs de chacune des fondations et, le cas échéant, les règles applicables aux comptes des fondations.

« Un décret en Conseil d'état détermine les règles générales de fonctionnement de ces fondations et, notamment, la composition de leur conseil de gestion, la place au sein de celui-ci du collège des fondateurs, les modalités d'exercice d'un contrôle de l'état et les conditions dans lesquelles la dotation peut être affectée à l'activité de la fondation.

« Les règles particulières de fonctionnement de chaque fondation sont fixées dans ses statuts qui sont approuvés par le conseil d'administration de l'établissement.

« Art. L. 719-13. ¿ Les établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel peuvent créer, en vue de la réalisation d'une ou plusieurs ¿uvres ou activités d'intérêt général conformes aux missions de l'établissement, une personne morale à but non lucratif dénommée fondation partenariale. Ils peuvent créer cette fondation seuls ou avec les personnes morales visées à l'article 19 de la loi n° 87-571 du 23 juillet 1987 précitée.

« Les règles relatives aux fondations d'entreprise, dans les conditions fixées notamment par la loi n° 87-571 du 23 juillet 1987 précitée, s'appliquent aux fondations partenariales sous réserve des dispositions du présent article.

« Outre les ressources visées à l'article 19-8 de la loi n° 87-571 du 23 juillet 1987 précitée, les ressources de ces fondations comprennent les legs, les donations et le mécénat.

« Les établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel disposent de la majorité des sièges au conseil d'administration.

« Les règles particulières de fonctionnement de chaque fondation sont fixées dans ses statuts qui sont approuvés par le conseil d'administration de l'établissement. »

Donc le sceptre de la privatisation il faut arrêter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Donc le sceptre de la privatisation il faut arrêter

Crois-tu ?

1)je lis dans ton lien : Le conseil des études et de la vie universitaire est consulté sur les orientations des enseignements de formation initiale et continue, sur les demandes d'habilitation et les projets de nouvelles filières et sur l'évaluation des enseignements.

C'est la premiére chose qu'a retenu Limagrain. (voir mon lien)

2) Quand l'université va créer sa fondation , les membres de ces multinationales vont mettre beaucoup d'argent , leur voix va compter triple car il faudra être bien gentil avec eux à l'ex des facs américaines (Berkeley qui se rapproche le plus de ce fonctionnement se trouve dans la situation extrême actuellement et polémique en son sein , de devoir , si elle veut le pactole d'une grande compagnie)

http://www.novethic.fr/novethic/site/artic...x.jsp?id=110930

http://www.planetenergie.org/article.php3?id_article=1160

Y'avait déjà eu polémique en 98 à Berkeley :

http://www.monde-diplomatique.fr/2001/03/WARDE/14880

3) Sur le papier c'est 25% , sur le terrain les voix compteront pour 80% à l'ex des voix des fonds de pension dans ses boîtes , sous peine de voir le mentor s'en aller et de ne plus pouvoir rembourser les frais engagés par les facs grâce à ce fric. Le piége se referme et en guise d'autonomie c'est leur liberté et leur indépendance qui est ligotée.

Entre le texte sur le papier et la réalité du terrain y'a toujours un décalage , c'est vrai pour beaucoup de choses et spécialement dans ce cas où l'argent entre dans le débat.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 572 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

arrêtes de comparer au cas américain ca n'as pas de sens, ils ont plus d'étudiants en littéraire et sociale en proportion que nous donc le sceptre de la disparition de ces filières dites non rentables est faux en comparaison du modèle américain.

Moi je vois le papier, toi tu vois sois disant l'avenir donc attendons le résulat et on en reparlera. A Strasbourg ca commence en janvier 2009. Pour la fac d'auvergne ca m'étonnerait que ce soit passé puique la loi est sorti juste avant les élections et il faut un temps pour changer ces conseils d'administration. De plus dans le milieu hospitalier universitaire les fondations existent déjà .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

pour info , la réforme nous vient direct des US , une commission des affaires culturelles dont un des membres s'appelait Fillon est allée là bas exprés et est revenue pour faire le projet ; c'est pas un scoop.

L'université d'Auvergne est la troisiéme déjà à avoir changé son conseil , renseigne toi et on en reparle. :snif:

Si tu crois encore que les textes sur le papier et le terrain sont en adéquation , c'est ton truc.

Prends les hôpitaux , les fraudes sont massives :surfacturation des journées d'hospitalisation , toubib qui ne voit pas les patients mais n'oublie pas l'ordonnance dans la clinique (dr Zanlongsky en ophtalmo : 54 patients non vus en 11 jours et 2 ordonnances pour les patients , une pour l'assistante qui a vu le malade et une pour le toubib dixit envoyé spéciale d'hier sur FR2) ; des opérations bénignes se transformant en un code différent (une amie stagiaire l'a vu) , des plasticiens (2 sur 4 lorsque le journaliste a tester en caméra cachée ) qui font trinquer la sécu en transformant l'opération de confort en réparatrice .

Mot d'ordre de la sécu : pas de vagues , aussi le nombre d'infractions dénoncées par les inspecteurs est ....zéro dans la région où ce reportage a eu lieu.

C'est tabou , les fraudes des cols blancs faut pas en parler , ces gens ne peuvent être suspectés d'escroqueries. :snif:

Aprés ça Sarko vient nous dire , lui qui s'érige en pourchasseur des escrocs (surtout les plus petits faut dire , les chômeurs par ) que c'est aux salariés de relever la sécu. Je te parle même pas des maisons de retraite ...

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant