L'Iran, la position de la France !

Moyen Orient, nuclaire iranien   29 membres ont voté

  1. 1. Penssez-vous que la France va intervenir millitairement contre l'Iran si celle-ci arrive à obtenir la bombe nuclaire ?

    • Oui !
      7
    • Non !
      8
    • Ce n'est pas notre problème !
      2
    • Pourquoi faire ?
      4
    • On ferait mieux de s'occuper de nous avant de s'occuper des autres !
      7
    • Autre...
      1

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Actuellement, rien ne prouve surtout que l'Iran aie la volonté de mener un programme nucléaire militaire, ce qui est confirmé par un rapport de la CIA, qui, contrairement à ce que certains pensent, n'est pas une administration de brêles, et qui indique que l'Iran a abandonné ses recherches militaires pour se concentrer sur le civil, ce qui est un droit inaliénable des peuples à disposer des réserves énergitiques de leur choix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
De deux , ce n'est pas uniquement le probleme d'israel , mais le probleme de toute la planete que de savoir l'arme atomique aux mains d'amadinejad ou de mollah , qui sont je te le rappelle ,des extremistes religieux

Parce que les américains ne le sont pas peut-être ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NumaZeo Membre 2 665 messages
Pétard de bois en bouteille‚ 31ans
Posté(e)

Tout à fait d'accord

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)
Voila j'aurais voulu avoir votre avis sur la position de la France sur le dossier du nuclaire iranien !

toujours pour de l' argent, dans le passé elle pas mal pratiqué la position du missionaire mais maintenant sa spécialité c' est la levrette.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
korloff Membre 774 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)
toujours pour de l' argent, dans le passé elle pas mal pratiqué la position du missionaire mais maintenant sa spécialité c' est la levrette.

On doit rirent ou pleurer ? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
De deux , ce n'est pas uniquement le probleme d'israel , mais le probleme de toute la planete que de savoir l'arme atomique aux mains d'amadinejad ou de mollah , qui sont je te le rappelle ,des extremistes religieux

Parce que les américains ne le sont pas peut-être ?

Oui exact, je considère pour ma part les USA comme étant au même niveau en la matière que l'Arabie Saoudite ou l'Iran, justement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille Membre 795 messages
Forumeur accro‚ 54ans
Posté(e)
Mais une question, en quoi est-ce vraiment plus dangereux que ce soit l'Iran ou les USA ?

cette question est stupide !

soit tu es aveugle, soit tu es ignorant, soit tu fais partie des isnazis ...

au passage je te rappelle juste que sans les américains qui se sont fait trouer la peau sur nos plages en 44, tu ne serais sans doute pas là à utiliser (mal) ta liberté de penser (?).

sinon il y a quand même une sacrée bande d'antisémites ici ...

au lieu de raconter conneries sur conneries, posez vous la question suivante et répondez y honnêtement : vous devriez émigrer et auriez le choix entre deux pays aujourd'hui, les USA et l'Iran ... vous iriez où ?

évidemment ce serait intolérable poru la communauté internationale démocratiqeu de voir un pays comme l'Iran se doter de l'arme nucléaire ! Je rappelle juste que le président iranien a déclaré vouloir rayer l'Israel de la carte ! ! ! (mais ici ça doit en réjouuir certains sans doute ...)

http://www.dailymotion.com/relevance/searc...-mufti_politics

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 550 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Mais une question, en quoi est-ce vraiment plus dangereux que ce soit l'Iran ou les USA ?

cette question est stupide !

soit tu es aveugle, soit tu es ignorant, soit tu fais partie des isnazis ...

au passage je te rappelle juste que sans les américains qui se sont fait trouer la peau sur nos plages en 44, tu ne serais sans doute pas là à utiliser (mal) ta liberté de penser (?).

Les américains de l'époque ce n'est pas parce qu'ils nous ont aidé qu'on a pas le droit de les critiquer, c'est ca la liberté de penser qui n'est pas quelque chose qui doit dire si c'est mal ou bien.

sinon il y a quand même une sacrée bande d'antisémites ici ...

au lieu de raconter conneries sur conneries, posez vous la question suivante et répondez y honnêtement : vous devriez émigrer et auriez le choix entre deux pays aujourd'hui, les USA et l'Iran ... vous iriez où ?

Oui j'irais aux etats unis mais c'est pas parce qu'un pays on fait ce qu'on veut à l'intérieur qu'il n'en est moins dangeureux sur le plan international.

évidemment ce serait intolérable poru la communauté internationale démocratiqeu de voir un pays comme l'Iran se doter de l'arme nucléaire ! Je rappelle juste que le président iranien a déclaré vouloir rayer l'Israel de la carte ! ! ! (mais ici ça doit en réjouuir certains sans doute ...)

http://www.dailymotion.com/relevance/searc...-mufti_politics

La communauté internationale démocratique ;):snif::snif: et c'est quoi cette invention ?

Oui il a dit ca mais est ce qu'il le ferait, car il est de moins en moins soutenu par les mollahs et si il le fait il sait que le reste du monde lui tomberait dessus

Et le coup des antisémites tu devrais un peu revoir ta position car là c'est limite l'hopital qui se fout de la charité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Petit rappel historique : ni les yankees ni les rosbifs n'avaient envie de sauver les frenchies, le plan initial était de passer par le nord de la France et les Ardennes directement, il a fallu que De Gaulle et Leclerc insistent lourdement pour que la IIe DB puisse foncer sur Paris puis Strasbourg. Ensuite, si les yankees sont indépendants, c'est grâce aux français. J'aimerais que ça soit rappelé plus souvent.

J'ajoute que le terme d'isnazi me paraît un peu déplacé, les islamistes ne sont pas des nationaux-socialistes. Ce raccourci est grotesque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NumaZeo Membre 2 665 messages
Pétard de bois en bouteille‚ 31ans
Posté(e)
Petit rappel historique : ni les yankees ni les rosbifs n'avaient envie de sauver les frenchies, le plan initial était de passer par le nord de la France et les Ardennes directement, il a fallu que De Gaulle et Leclerc insistent lourdement pour que la IIe DB puisse foncer sur Paris puis Strasbourg. Ensuite, si les yankees sont indépendants, c'est grâce aux français. J'aimerais que ça soit rappelé plus souvent.

Bien dit..

Ils ne nous ont jamais libéré du nazisme, Mais ils ont empêché l'europe d'être Soviétisée.. nuance

Cela dit, c'est un tout autre débat sur lequel je me ferais un plaisir de discuter avec Ratatouille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille Membre 795 messages
Forumeur accro‚ 54ans
Posté(e)

antisémites et révisionnistes ... toutes les qualités !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Maintenant il m'insulte...

N'importe quel historien de la seconde guerre mondiale te le dira mieux que moi : le plan initial des alliés n'était pas de passer par Paris et Strasbourg, parce que ça rallongeait illico d'au moins six mois la guerre, de plus les yankees se foutaient complètement de de Gaulle, et Churchill le détestait, puisque les anglais et les français peuvent pas se blairer depuis des siècles.

Et renseigne toi sur le marquis de Lafayette, sa vie et son oeuvre en Amérique.

Quant à mon supposé antisémitisme, je préfère ne rien dire, le mépris est la meilleure réponse à ce genre de provocations gratuites.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille Membre 795 messages
Forumeur accro‚ 54ans
Posté(e)

les isnazis seront pires que les nazis ... voir la vidéo sus citée.

"Alors que l'Iran poursuit ses provocations et continue à bafouer les principes les plus élémentaires du droit, alors que se poursuit au Proche-Orient une sinistre farce diplomatique encore appelée par certains « processus de paix », alors que les journalistes des grands médias français continuent à parler du « plan saoudien » comme s'il s'agissait d'autre chose que d'un plan pour la destruction d'Israël, j'aurais tendance à inciter ceux qui me lisent à se tourner plutôt vers la lecture. J'ai souligné ici voici peu l'extrême utilité des ſuvres récentes de Paul Giniewski, je veux maintenant attirer l'attention sur un livre publié en anglais voici quelques mois et qui ne sera, j'en suis certain, jamais traduit et publié en France. Le titre, en lui-même, en dit déjà beaucoup : Now, They Call Me Infidel (Maintenant, ils m'appellent l'infidèle). Le sous-titre, lui, en dit beaucoup trop pour que la version anglaise elle-même figure sur l'étal du moindre libraire parisien. Je traduis : Pourquoi j'ai renoncé au djihad pour me tourner vers l'Amérique, Israël et la guerre contre la terreur. L'auteur est une femme, qui a passé sa première enfance à Gaza : Nonie Darwish. Elle est fille de shahid, ce qu'on pourrait traduire sans extrapoler beaucoup : fille d'antisémite praticien de la violence meurtrière. Elle retrace en un peu plus de deux cent cinquante pages ce que fut son parcours et ce qui a fait d'elle la femme qu'elle est aujourd'hui. Ce parcours est exemplaire par ce qu'il montre de courage. Il est exemplaire aussi en ce qu'il dit ce que nul n'ose dire concernant les pathologies mentales qui courent dans le monde arabe et pénètrent aujourd'hui l'Europe et l'Amérique.

Le livre parle de l'éducation des enfants : à Gaza, mais aussi en Egypte dans les années cinquante du vingtième siècle : « Dans mon enfance, je ne savais pas exactement ce qu'était un juif. Je n'en avais jamais rencontré. Tout ce que je savais est que les juifs étaient des monstres qui voulaient tuer les enfants arabes pour boire leur sang ». Il parle de la fabrication du peuple palestinien au temps de Nasser : « Le monde arabe voulait voir ces gens vivre dans des conditions intolérables, condamnés à combattre Israël en n'ayant nulle part ou aller, et même pas la possibilité de se rendre dans les pays arabes sans visa ».

Il y est question d'une peur omniprésente de la violence et de la haine (« j'ai très vite appris à mentir, craignant que la haine envers les juifs puisse se transformer en haine à mon égard si je ne disais pas ce qu'on me demandait de dire »), d'une prise de conscience aussi : « On nous disait que les juifs avaient créé la pauvreté à Gaza. Mais nul ne m'a jamais expliqué les causes de la pauvreté en Egypte. Or la pauvreté que je voyais en Egypte était pire encore que celle que je voyais à Gaza »).

Nonie Darwish explique comment le caractère profondément malsain, inégalitaire, envieux, ressentimental, des relations entre les hommes et les femmes dans le monde arabe détruisent toute possibilité de relation de confiance et imprègnent les sociétés d'envie, de dissimulation, du risque omniprésent de la honte et de l'humiliation et de la nécessité de la vengeance. Elle expose le fatalisme, l'absence totale de sens des responsabilités qui en découle (« Dans notre culture, ceux qui admettent une faute, même non intentionnelle, sont considérés comme naïfs ou stupides »). Elle expose la façon où, dès son plus jeune âge, on lui a enseigné le djihad : « Dans le monde arabe, la signification du mot djihad est très claire : c'est une guerre sainte contre les infidèles, une lutte armée contre quiconque n'est pas musulman. C'est un combat au nom d'Allah destiné à promouvoir la domination planétaire de l'islam ». Et elle souligne que l'appel au djihad n'était pas séparé de la pratique religieuse : « Les appels à la prière étaient presque toujours suivis d'appels à détruire les juifs et les infidèles ».

Nonie Darwish fait ses études à l'Université américaine du Caire et s'ouvre ainsi peu à peu à la civilisation occidentale. Elle vit de plus en plus mal sa condition de femme dans un pays arabe et décrit comment la nécessité de mentir lui pèse, tout comme la nécessité d'être emprisonnée à l'intérieur de sa féminité : « Si j'avais décidé de m'habiller à l'occidentale, on aurait dit que j'étais provocante et que j'appelais au viol. Pour cette raison, de nombreuses femmes autour de moi portaient le voile, simplement pour n'être ni insultées ni violées ». Elle refuse l'alternative que choisissent ses amies : « porter le voile comme un symbole d'honneur, de pouvoir et de respect, la forme féminine du djihad ». Elle discerne que la situation est grave et difficilement remédiable : « Le changement semble ne pouvoir survenir qu'au détriment de l'honneur des hommes et de la chasteté des femmes. La résistance au changement a pour résultat la stagnation et tout un ensemble de dysfonctionnements, politiques, économiques, sociaux et culturels ». Elle décide, quelles que soient les difficultés et les obstacles, de partir, et elle s'installe à Los Angeles, en 1978. Le portrait qu'elle trace de la société américaine en laquelle elle vient se fondre suffirait à faire censurer le livre de ce côté ci de l'Atlantique : chaleur humaine, courtoisie, respect de l'autre. Elle note, très justement, ceci : « Aux yeux des musulmans du Proche-Orient, les Américains semblent naïfs en raison de leur honnêteté et de leur franchise ».

Dans les mosquées américaines, Nonie Darwish découvre non pas les tenants d'un islam modéré, mais des gens tenant un discours djihadiste ; « un antiaméricanisme féroce se dissémine dans la plupart des mosquées d'Amérique, e t les fidèles y sont incités à devenir des combattants de l'islam contre l'Amérique ». Et elle met en garde : « dans le cadre du système de justice américain, les radicaux, s'ils sont prudents, peuvent pratiquement tout faire, même prôner le terrorisme, et être déclarés innocents par les tribunaux ». Puis : « certains spécialistes de l'islam remettent en cause l'idée que le djihad implique la violence. Plutôt que faire de la sémantique en Occident, ils devraient commencer par rectifier l'éducation de millions de gens dans le monde musulman, car des innocents sont assassinés chaque jour au nom du djihad ».

Retournant au Proche-Orient deux décennies après en être partie, Nonie Darwish découvre avec effroi et tristesse que rien n'a changé. Les haines sont plus exacerbées encore, l'antisémitisme, l'obscurantisme et l'esprit de djihad sont omniprésents. Elle croise des journalistes occidentaux qui pratiquent la cécité volontaire et affirme sa colère : « Ils ont des bureaux partout dans la région et ne peuvent faire autrement que voir ce que je vois. Ne serait-ce pas leur devoir d'informer le public occidental ? ». Après le onze septembre, les réactions des musulmans du monde l'indignent : « nombre d'entre nous n'osent s'avouer que la culture musulmane a engendré des excès monstres et des systèmes qui ont fait faillite... Plutôt que d'oeuvrer à réformer l'islam, nombre de musulmans travaillent à disséminer le désordre et la violence dans le reste du monde ». Ce qui l'indigne plus encore est le double discours de musulmans qui, en Amérique et en Europe propagent le discours selon lequel l'islam est une religion de paix tout en trouvant des excuses aux terroristes ou en disant que ce ne sont pas des musulmans. « J'ai réalisé », écrit-elle, « à quel point l'Occident est mal informé... Je ne veux pas voir la propagande, la désinformation, la haine, l'antisémitisme que j'ai connu au Proche-Orient se disséminer en Occident... Le terrorisme n'est pas un accident, il fait partie intégrante de la religion et de la culture du djihad, de la marche pour la domination mondiale qui s'est enclenchée voici des décennies dans le monde musulman... Ils maîtrisent à la perfection l'art de jouer avec les faiblesses et les tabous de l'Occident et utilisent à cette fin des mots tels qu'islamophobie »Le livre se termine par des mots qui concernent l'Etat d'Israël : « La façon dont les juifs ont été traités au Proche-Orient est une disgrâce. Et le monde, à l'exception des Etats-Unis a abandonné Israël de façon à se concilier des pays musulmans producteurs de pétrole ». Je poursuis : « les arabes palestiniens ont été sacrifiés et maintenus en position d'otages pour constituer la ligne de front du djihad arabe... Pourquoi le reste du monde reste-t-il passif et ne fait-il rien pour arrêter le terrorisme contre Israël ?... Je crois que le monde musulman a perdu son équilibre moral et devrait prendre d'urgence la voie de la réforme. L'obsession paranoïde envers Israël qui l'imprègne est de plus en plus intolérable, et l'Occident ne devrait pas l'excuser... Nous sommes dans une guerre sans précédents. Pire que le nazisme et le communisme, le djihad global est porté par des fanatiques qui croient qu'ils doivent conquérir le monde sur l'ordre de Dieu. Nous devons mener cette guerre et, en même temps, oeuvrer pour la réforme de l'islam ». Je n'ai rien à ajouter.

"

Modifié par ratatouille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 550 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Mais on sait que les intégristes sont des plaies qu'ils soient de l'islam ou d'une nation.

Mais il n'y a pas qu'eux, ils ne sont pas tous comme ca ils sont une minorité

Ce texte n'avance en rien les conneries que tu as sorti avant

Modifié par cheuwing

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille Membre 795 messages
Forumeur accro‚ 54ans
Posté(e)
Maintenant il m'insulte...

N'importe quel historien de la seconde guerre mondiale te le dira mieux que moi : le plan initial des alliés n'était pas de passer par Paris et Strasbourg, parce que ça rallongeait illico d'au moins six mois la guerre, de plus les yankees se foutaient complètement de de Gaulle, et Churchill le détestait, puisque les anglais et les français peuvent pas se blairer depuis des siècles.

Et renseigne toi sur le marquis de Lafayette, sa vie et son oeuvre en Amérique.

tout ce que tu dis là est vrai ... et beaucoup plus nuancé que ton post précédent. Mais la rélaité est là, les américains nous ont libérés du nazisme ... je sais que ça fait mal à certains mais c'est comme ça !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Il me traite d'antisémite parce que je remet régulièrement en cause la légimité d'Israël, ce qu'on appelle communément de l'antisionisme, mais je n'ai strictement rien contre les juifs, excepté contre le Betar ou la LDJ, qui valent pas mieux que ces cons de boneheads.

EDIT : désolé mec, je vis à Orléans, ma ville c'est Leclerc qui l'a libéré des nationaux-socialistes, et certainement pas les yankees et les rosbifs. Ensuite, je doute que les islamistes, aussi méprisables et tarés soient-ils, aient ouvert des Auschwitz ou des Treblinka pour gazer les infidèles.

Et Saddam ne compte pas, l'Irak était un pays laïc en 1991.

Modifié par seth rotten

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 822 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
Mais une question, en quoi est-ce vraiment plus dangereux que ce soit l'Iran ou les USA ?

cette question est stupide !

soit tu es aveugle, soit tu es ignorant, soit tu fais partie des isnazis ...

au passage je te rappelle juste que sans les américains qui se sont fait trouer la peau sur nos plages en 44, tu ne serais sans doute pas là à utiliser (mal) ta liberté de penser (?).

:snif: petit detail historique : le debarquement n'aurait jamais eu lieu si dans les plaine de Russie les " mechants " soviets n'avais pas reduit en bouillie les divisions de panzer et liquidé ( au prix de millions de morts coté russe ) l'armée Allemande , la pression a l'Est a conduit les Allemands a degarnir le front ouest des divisions qui si elle y etaient resté auraient sans probleme rejetées les Anglos Americains a la mer ;) on doit autant notre liberté aux moujiks qui son mort en gueulant vive Staline qu'au GI de l'Oncle Sam :snif:

Modifié par usagi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Ca géne que l Iran ai l arme atomique car il y a un dictateur au pouvoir mais ça ne géne pas de vendre des centrales nucléaire a la Lybie qui est reconue pour avoir un grand démocrate comme dirigeant.D autant plus que celui ci fait l apologie du térrorisme. :snif:

De qui ce moque t on ?.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Oui, on peut penser ce qu'on veux de ces fumiers de bolcheviks, ils nous ont largement plus sauvé la mise en foutant une branlée magistrale à la Wehrmacht que les bouffeurs de chewing gum. Faut dire qu'en ce temps là l'Armée Rouge ils faisaient faire dans leur froc même aux pires des SS.

Bref, la question n'est pas là. L'Iran a parfaitement le droit de développer un programme nucléaire civil et le fait qu'elle puisse posséder la bombe, bien qu'hautement improbable, ne me choque pas outre mesure tant que ses dirigeants continuent de voir où est leur vrai intéret, à savoir de pas trop faire les malins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille Membre 795 messages
Forumeur accro‚ 54ans
Posté(e)
EDIT : désolé mec, je vis à Orléans, ma ville c'est Leclerc qui l'a libéré des nationaux-socialistes, et certainement pas les yankees et les rosbifs.

et ils sont arrivés là par l'opération du saint esprit ?

Ensuite, je doute que les islamistes, aussi méprisables et tarés soient-ils, aient ouvert des Auschwitz ou des Treblinka pour gazer les infidèles.

pas la peine là où ils sont ils les ont déjà tous zigouillés de façon plus "artisanale" ...

Et Saddam ne compte pas, l'Irak était un pays laïc en 1991.

ah bon alors ça va ! ! ! :snif:

Ca géne que l Iran ai l arme atomique car il y a un dictateur au pouvoir mais ça ne géne pas de vendre des centrales nucléaire a la Lybie qui est reconue pour avoir un grand démocrate comme dirigeant.D autant plus que celui ci fait l apologie du térrorisme. ;)

De qui ce moque t on ?.

comme Yasser Arafat en son temps ...

il est des moments en diplomatie où il faut savoir tourner certaines pages ...

Oui, on peut penser ce qu'on veux de ces fumiers de bolcheviks, ils nous ont largement plus sauvé la mise en foutant une branlée magistrale à la Wehrmacht que les bouffeurs de chewing gum. Faut dire qu'en ce temps là l'Armée Rouge ils faisaient faire dans leur froc même aux pires des SS.

ben voyons ... :o

vive Staline ! ! ! :snif:

Bref, la question n'est pas là. L'Iran a parfaitement le droit de développer un programme nucléaire civil et le fait qu'elle puisse posséder la bombe, bien qu'hautement improbable, ne me choque pas outre mesure tant que ses dirigeants continuent de voir où est leur vrai intéret, à savoir de pas trop faire les malins.

ben voyons (bis)

heureusement autant Sarko que Royal sont farouchement contre ... ça nous laisse de quoi voir venir pour quelques décennies ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant