"Fortes inquiétudes" et "profond malaise" dans l'armée de terre


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
a00d2c797505e61d2dfdd54ba219b85a.jpg

"Fortes inquiétudes" et "profond malaise" dans l'armée de terre


Mercredi 05 Décembre - 13:48

"Lassitude, découragement, exaspération, fortes inquéitudes, profond malaise, ressentiment croissant". Le ton du dernier "avis" du Conseil de la fonction militaire de l'armée de Terre (CFMT) est sans précédent.



Cette "instance de concertation" représentative (dont les membres sont tirés au sort parmi une liste de volontaires), s'est réunie lundi en séance plenière dans le Var. Ses conclusions traduisent une grogne sérieuse chez les personnels de l'armée de terre. Du jamais vu dans un milieu où le syndicalisme est interdit. Extraits de l'avis.

Le CFMT exprime d'abord les "préoccupations du personnel", dont "certaines sont très proches de celles du reste de la population française: baisse du pouvoir d'achat et difficultés sociales..."



Suite de l'article...
Source: Libération

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Ouaip et avec un seul AMX 10 RC on peut se payer toute une section de CRS!

Avec une section de Para on prend un ministère les doigts dans le nez.

Avec un groupe de combat on réalise une OPA musclée sur n'importe quelle radio.

Morin t'as intérêt à distribuer du boudin et du bon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

ça rigole pas :snif:

Mercenaires! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Il y a dans Les Centurions de Lartéguy un certain nombre de choses toujours d'actualité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zen Membre+ 4 221 messages
\o/‚ 26ans
Posté(e)

Les personnels de l'armée de terre ont exprimé "lassitude, découragement et exaspération", alors que de nouvelles coupes sont redoutées dans les effectifs et les implantations après la publication du Livre blanc sur la défense et la sécurité intérieure attendu en mars.

Pour pousser ce coup de gueule, les "terriens" ont saisi l'occasion d'une réunion du Conseil de la fonction militaire de l'armée de Terre (CFMT), leur très officielle instance représentative, en l'absence de syndicats, interdits dans les armées.

Le CFMT, qui s'est réuni du 27 novembre au 3 décembre dans le Var, souligne les "préoccupations du personnel", notamment sur "la baisse du pouvoir d'achat" et les "difficultés sociales".

Mais il souligne aussi les "importantes réformes annoncées par le ministre de la Défense" sur de "nouvelles restructurations (qui) font naître de fortes inquiétudes chez le personnel".

Commentant cet "avis", le colonel Benoît Royal, chef du Service d'informations et de relations publiques de l'armée de terre (SIRPA Terre), a noté "un ton inhabituellement grave, mais digne".

Et encore, confie un proche du dossier, le texte a été "édulcoré" à la demande de son destinataire, le général Bruno Cuche, chef d'état-major de l'armée de terre.

A plusieurs reprises ces derniers mois, le ministre de la Défense Hervé Morin a affirmé que des suppressions d'effectifs pourraient toucher les forces de soutien (par opposition aux forces opérationnelles).

La Défense "n'a pas vocation à faire de l'aménagement du territoire", a également martelé le ministre.

Et s'il s'est félicité d'avoir pu dégager une enveloppe "sans précédent" de 100 millions d'euros supplémentaires pour la condition militaire en 2008, elle a été jugée "insuffisante" par les militaires, confie un officier sous couvert de l'anonymat.

Pour le CFMT, "le malaise est d'autant plus grand que le personnel de l'armée de Terre voit son effectif en passe d'être revu à la baisse alors même que ses missions (...) croissent".

"A quelques mois des échéances (ndlr: le Livre blanc), l'absence d'informations crée lassitude, découragement et exaspération", ces trois mots étant imprimés en gras. L'avis évoque "un profond malaise".

S'il "condamne" les méthodes employées par les gendarmes pour faire aboutir leurs revendications (les gendarms ont encore quitté une réunion avec le ministère il y a dix jours, ndlr), le CFMT relève que "les résultats tangibles de leur action paraissent accréditer leur comportement comme le moyen le plus sûr pour obtenir satisfaction".

Le CFMT réclame "l'équité indiciaire". "Si cette exigence majeure n'était pas respectée, le sentiment d'une armée à deux vitesses qui en résulterait aurait (...) l'inconvénient de reléguer les forces traditionnelles à un statut de supplétifs déconsidérés".

Face à un "ressentiment croissant", il "exige des signes forts" du "pouvoir politique".

Un Conseil supérieur de la fonction militaire (CSFM), réunissant l'ensemble des armées, services et délégations, doit avoir lieu du 10 au 14 décembre et "de bonnes nouvelles" seront annoncées dès son ouverture lundi, a-t-on assuré jeudi soir dans l'entourage du ministre.

La rallonge pourrait ainsi atteindre "300 millions d'euros annuels sur la période 2009-2013", précise-t-on.

Sur la question des baisses d'effectifs redoutées, le colonel Royal estime qu'il "est trop tôt pour se prononcer avant les conclusions du "Livre blanc et celles de la revue générale des politiques publiques".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Déjà un sujet ouvert sur ce thème :snif:

Je fusionne.

ceci dit merci de me dépanner, j'ai pas eu le temps de faire les news du jour :snif:

:o

Un détail quand même, évite les articles complets, pour des raisons juridiques, et laisse le lien vers ta source ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant