Votre dernière exposition d'art.


rondine Membre 630 messages
Forumeur forcené‚ 40ans
Posté(e)

Ciao!

alors moi j'aimerai parler des expositions d'art.

Et oui! Quell'est votre dernière expo à la quelle vous vous etes rendu?

Pour moi c'etait une expo de peinture, avec des tableaux qui allaient de l'impressionisme au costructivisme passant par le symbolisme.

Les tableaux provennaient du musée de Beograd.

Il n'y avait pas des oevres super fameaux, mais quand meme j'ai pu voir des Monet, des Pisarro, arrivent jusqu'à Mondrian.

L'expo c'est deroulé à Como cette été.

Maintenant je envisage de voir d'autres expositions.

Ciao!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yolande Membre 6 878 messages
Forumeur alchimiste‚ 85ans
Posté(e)

Une expo temporaire sur Olivier Debré(1920- 1999), peinture abstraite de ce type

debre2p.jpg

Ce sont souvent d'immenses toiles, de grands aplats de couleurs, puis une couche épaisse.

J'aime beaucoup son travail sur la couleur même si je ne suis pas une grande fan de l'abstraction en général.

Les titres de ses peintures nous renvoient souvent à quelque chose de concret comme "la femme" ou autre mais on ne retrouve pas les traits habituels de la femme dans la peinture.

Sans le titre, aucun repères mais avec le titre, on est perturbé, on ne s'attend pas à ça, on veut donner une "image sensée" à ce que l'on connaît. Olivier Debré nous perturbe, veut ouvrir notre esprit, nous montrer que l'on peut aller plus loin avec la peinture, représenter un mouvement, une impression qui s'en dégage, pas forcément une forme, une figure particulière.

D'où les dimensions de ses toiles aussi. On peut difficilement les voir entièrement, dans leur ensemble, ça perturbe là encore, on n'a pas de points de repère sur la toile, on se "noie" dedans.

C'est un peu comme la démarche de Magritte avec "ceci n'est pas une pipe", nous montrer que nous ne pouvons pas nous fier à la peinture, que ce n'est que la représentation de la réalité ou du moins le point de vue de l'artiste sur la réalité.

Dans cette expo, qui prenait ses oeuvres de façon chronologique, il est intéressant de voir l'évolution de l'artiste, qui n'en est pas venu à ça tout de suite. Au départ ses oeuvres étaient à "échelle humaine" avec des formes plus ou moins géométriques, des collages... rien "d'uniforme" même si ça restait abstrait ça nous "perturbait" moins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
neferlilox Membre 21 messages
Forumeur balbutiant‚ 30ans
Posté(e)

moi c'est celle de Gustave Courbet au Grand Palais ^^

J'aime pas trop la peinture je suis plutôt branchée art contemporain ... mais je reconnais que c 'ets un très bon peintre ^^ j'adore son côté très provovateur ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

C'était l'expo d'une amie, dans une salle hideuse, mais ces créations étaient très intéressantes, mais mes connaissances artistiques étant limitées, j'ai pas tout compris... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
valet.de.coeur Membre 29 messages
Forumeur balbutiant‚ 33ans
Posté(e)
moi c'est celle de Gustave Courbet au Grand Palais ^^

Moi aussi, trop beau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yolande Membre 6 878 messages
Forumeur alchimiste‚ 85ans
Posté(e)

Les veinards ceux qui vivent à Paris :snif: (enfin je me comprends^^)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rondine Membre 630 messages
Forumeur forcené‚ 40ans
Posté(e)

Alors ciao!

hier je suis allée voir une exposition à Milan sur Victor Vasarely que je connaissais vraiment très peu.

Je ne peux pas dire que c'est un de mes peintre/designer preféré mais j'ai trouvé l'expo très interessante.

J'ai trouvé particulière la philosophie de cette artiste qui mettait à disposition ses decouvertes et sa technique aux autres pour pouvoir continuer sur sa route, en disant entre autre que "s'annuler comme personne pour son oeuvre et l'offrir avec amour à l'humanité abstraite".

post-38572-1200312653_thumb.jpg

Modifié par rondine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mik72 Membre 2 124 messages
Le Ténébreux vous salue...‚ 36ans
Posté(e)

Je suis allé voir une expo de photographie il y a 15 jours à l'artothèque de vitré, j'ai beaucoup aimé, voici un article qui explique le message de l'expo:

Exposition jusqu'au 20 janvier

Du 8 décembre au 20 janvier, le paysage est à nouveau à l'honneur à la galerie de l'artothèque au travers, cette fois, des "Esquives" de Mireille Loup. Une nouvelle approche pour des réalisations dont la force oscille entre sensation d'enfermement, d'isolement et sentiment d'échappées lumineuses telle une ode à la liberté.

Les photographies et les vidéos de Mireille Loup possèdent une trame narrative forte. Dans "Une femme de trente ans" (2000-2003), son ¿uvre se présentait sous une forme éclatée comprenant une nouvelle littéraire, une série de 170 photographies et une vidéo. L'ensemble rassemblait les éléments complémentaires d'un mystère à résoudre. Aujourd'hui, on retrouve encore l'univers littéraire de l'artiste au travers de la naissance, de la mise en scène d'une héroïne, émilie, représentée à la fois dans la série photographique et dans son roman intitulés "Esquives". Alors que dans le roman, c'est une femme à la vie compliquée que l'on voit évoluer au travers d'un amour difficile, "dans la série photographique, c'est l'univers mental d'une petite fille qui est mis en scène à travers des "mises" en paysage" commente la responsable de l'artothèque, I. Tessier. Le paysage, élément majeur exerce une prédominance symbolique. Par cette place importante consacrée au paysage, le spectateur pourrait croire à une volonté "documentaire" de donner à voir le réel qui nous entoure. "C'est tout au contraire une réalité très particulière, fantasmagorique où l'enfant est placée dans des situations de danger : enserrée au milieu de la mer par des roches, en butée à une montagne, perdue dans un champ en feu¿" Si certaines images véhiculent une atmosphère parfois pesante, l'ensemble fonctionne comme un hymne à la légèreté, à la liberté. On pense à Lewis Carroll en observant ce mélange d'éléments d'imaginaire et de réalité. "De quoi nous confronter ici, au-dessous du réel et à notre incapacité à percevoir certaines situations pour ce qu'elles sont. L'artiste joue ainsi de l'image comme une composition allégorique entre paysage réel et construction mentale, entre symbolique et introspection".

medium_lac.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
imperatricedumonde Membre 8 284 messages
Je suis gentille, donnez moi des bonbons !‚
Posté(e)

Expo permanente du MOMA à NY. Du Pollock, Warhol, Mondrian, etc. et des choses plus classiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

J'en ai parlé dans le topic de Béli sur les expositions 2008. Je suis allée voir Arcimboldo au Musée du Luxembourg à Paris. Je connaissais mal l'artiste mais je connaissais sa marque de fabrique à savoir les personnages à base de fruits et de légumes pour évoquer les saisons. Ce qui m'a surtout impressionnée, c'était les tableaux réversibles : quand on prend le tableau d'un côté, il représente une nature morte et quand on le retourne, on découvre un visage. J'ai beaucoup aimé "le bibliothécaire" et les deux versions du "feu".

3254717a21a31b43797e19e8f8f57.jpg

8de38d919fe0603dd2897a96e007e.jpg

Modifié par chirona

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rondine Membre 630 messages
Forumeur forcené‚ 40ans
Posté(e)
J'en ai parlé dans le topic de Béli sur les expositions 2008. Je suis allée voir Arcimboldo au Musée du Luxembourg à Paris. Je connaissais mal l'artiste mais je connaissais sa marque de fabrique à savoir les personnages à base de fruits et de légumes pour évoquer les saisons. Ce qui m'a surtout impressionnée, c'était les tableaux réversibles : quand on prend le tableau d'un côté, il représente une nature morte et quand on le retourne, on découvre un visage. J'ai beaucoup aimé "le bibliothécaire" et les deux versions du "feu".

3254717a21a31b43797e19e8f8f57.jpg

8de38d919fe0603dd2897a96e007e.jpg

Magnifique!!!

moi aussi j'adore les tableaux reversible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

- Collection de la fondation Alberto et Annette Giacometti -

Présentation

Le Centre Pompidou présente, en collaboration avec la Fondation Alberto et Annette Giacometti à Paris, une rétrospective inédite de l'oeuvre d'Alberto Giacometti (1901¿1966). Pour la première fois, toutes les facettes de la création de l'artiste seront présentées en référence à son espace de création, son atelier, et illustrées par des oeuvres rares, souvent invisibles du grand public, comme les plâtres peints ou les fragments des murs de ses trois principaux ateliers de Paris, Stampa et Maloja (Suisse). Seront réunies exceptionnellement plus de 600 oeuvres dont près de 200 sculptures et plâtres peints, 60 peintures, 170 dessins, 190 photographies et de nombreux documents d'archives, appartenant à la Fondation Alberto et Annette Giacometti, ainsi qu'une sélection d'oeuvres de la collection du Centre Pompidou / Musée national d'art moderne et quelques prêts de grands musées et de collections particulières. Ils mettront en valeur la force créatrice de cet artiste majeur du 20e siècle et son processus de travail, composante essentielle de son oeuvre.

Je suis allée aujourd'hui même voir l'expo sur Giacometti au Centre Pompidou. C'était vraiment très bien et je vous encourage vivement à y aller car elle offre une rétrospective de l'oeuvre complète de l'artiste. Les oeuvres sont très nombreuses et se répartissent selon un thème précis sur plusieurs salles :

- la jeunesse en Suisse et les débuts parisiens

- les photographes : G a accueilli beaucoup de photographes dans son atelier comme Doisneau, Cartier-Bresson...

- son atelier de travail : lieu où il habitait et travaillait : il utilisait les murs comme un carnet de croquis

- l'expérience surréaliste : c'est la salle que j'ai le moins aimée. Les oeuvres de cette période ne m'ont pas vraiment interpelée.

-des sculptures de têtes : il a sculpté entre autres son frère, Simone de Beauvoir...

- des plâtres peints

etc.

L'expo est très complète et très riche. J'y ai passé 2 heures, ce n'est pas assez pour apprécier la totalité des oeuvres exposées.

J'ai adoré les sculptures sur l'homme qui marche et la grande femme. La salle sur la photographie est également très instructive car elle montre l'importance des relations entre la photo et l'art pour l'artiste.

Courez-y, l'expo s'arrête théoriquement le 11 février mais il me semble qu'il y a prolongation jusqu'au 25.

a9cbb3379d0e1b92196df839d0a04.jpg

cb7f08168f585f11f16c5f7ba89a1.jpg

Modifié par chirona

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
imperatricedumonde Membre 8 284 messages
Je suis gentille, donnez moi des bonbons !‚
Posté(e)

j'aime bien Giacometti.

je suis allée au National Galery, y'avait des choses pas mal mais rien de transcendental.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant