Ce que mes yeux ont vu


bibi07 Membre+ 5 261 messages
Chercheur de saveur et rimeur de gout‚ 34ans
Posté(e)
18835189.jpg

Ce que mes yeux ont vu


28 Novembre 2007

[/Justifier]

Réalisateur: Laurent de Bartillat
Pays: Film français
Genre: Thriller, Drame
Duré©e: time.jpg 1h 28min
Acteurs: Sylvie Testud, James Thiérrée, Jean-Pierre Marielle

Synopsis[Justifier] Lucie, jeune étudiante en histoire de l'art, enquête sur les oeuvres du peintre Watteau. Elle est persuadée que certaines de ses toiles cachent un sens encore jamais révélé. Sa rencontre avec l'énigmatique Vincent, muet de naissance, va bouleverser ses recherches, et la plonger au coeur d'une intrigue commencée il y a deux siècles

En attendant Notre Avis un film qui pour ma part m'interesse j'irais le voir ;)

Notre Note : /5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
18835189.jpg

"Ce que mes yeux ont vu" : en quête de Watteau, ou l'art de savoir regarder des tableaux


Jeudi 29 novembre - 10:56

La mort remonte à 1721. La victime était âgée de 37 ans. Le médecin légiste officiel diagnostique une tuberculose, mais cet homme sombre et mélancolique pourrait avoir succombé à d'autres maux.



Trop tard pour fouiller sa chambre parisienne, inspecter ses draps, relever des empreintes sur ses pinceaux, sa brosse à dents, sa tasse à café. Empoisonnement ? Il faudrait confier l'affaire aux experts.

La bonne idée de Laurent de Bartillat est d'avoir imaginé une enquête quasi policière sur la peinture de Jean-Antoine Watteau, l'auteur du Gilles qui trône au Musée du Louvre.
Et d'avoir rendu hommage à ces experts que sont les chercheurs, restaurateurs, photographes, graphistes, ces fouineurs d'indices et manipulateurs de rayons X inspectant toiles, dessins, gravures d'époque, planches de théâtre, plans de Paris, décors et catalogues d'expositions, textes du XVIIIe siècle et thèses scientifiques, pour reconstituer le parcours de Watteau dans la ville, comprendre pourquoi il a reproduit tel élément architectural, fantasmé sur l'Orangerie de Montmorency, gommé tel détail, repeint un tableau sur un autre. Et que signifiait son obsession des fêtes galantes, que dissimulaient ses personnages appartenant au monde du théâtre ?


Suite de l'article...
Source: LE MONDE | 27.11.07

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant