trop-plein...


Foise Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour...

Je suis nouvelle ici... Pourquoi est-ce que je viens poster ici? Parce que j'en ai tellement sur le coeur que je dois en laisser une partie quelque part... Parfois la coupe est pleine, on étouffe, et puisque je ne peux pas en parler à un ou une proche, je me confie à des inconnus! Etrange compensation virtuelle...

Quand je suis tombée amoureuse de mon mari, je savais déjà qu'il ne m'aimait pas autant que moi je l'aimais, mais je savais aussi que je serais folle de douleur à l'idée de ne plus le voir, donc je l'ai épousé, en toutes connaissances de cause... Il m'a fait souffrir au-delà de tout ce qui est possible d'imaginer... je ne sais pas combien de litres de larmes je lui ai consacré, en cachette!

Et puis, à force de méchancetés, de négligences, de baises égoïstes, il a fini par me dégoûter, me décourager, m'écoeurer... Je suis restée à cause de nos enfants, que j'adore, et à qui je ne veux pas faire payer le prix de mes erreurs (encore que ça n'en soient pas vraiment, puisque mes enfants en soient nés, et que ce sont des enfants extras!). J'avais réussi, à force de concentration, de philosophie, de persuasion, à me faire à l'idée que c'était fini pour moi, et que le reste de ma vie se passerait à attendre du mieux possible la mort, en espérant qu'ell ne mettrait pas trop de décennies à arriver. Pas question d'envisager un divorce, j'ai arreté de travailler pour m'occuper de mes filles, et je ne peux plus reprendre mon boulot; quant à vivre d'une pension de divorcée, c'est idiot: ça revient à vivre encore ensemble d'une autre manière...

J'en étais là, dans une tranquilité morose et supportable, quand j'ai commencé des séminaires de formation, histoire d'avoir quand même quelque chose à faire des années qui me restent à vivre. Tout allait bien jusqu'à ce que je tombe amoureuse d'un homme formidable, beau, drôle, sincère, intègre...

Quelle catastrophe! Après avoir très longtemps hésité, je lui ai écrit pour lui dire ce que je ressentais pour lui. Il m'a répondu dans une très gentille lettre que, s'il m'aimait beaucoup en tant qu'amie, il ne m'aimait pas tout court, et qu'il en était désolé pour moi... Le monde s'est écroulé pour moi, j'ai fait une véritable déprime, en cachette en plus (pas question de laisser paraître quelque chose) genre alcoolique mondaine, toujours sur le fil du rasoir, toujours souriante...

Nous sommes restés excellents amis, et nous dînons assez régulièrement ensemble, quand je viens dans sa ville, mais je ne parle plus jamais de tout ça. Je pense qu'il croit que c'est fini dans ma tête... Le moindre contact physique me déccroche le coeur; s'il me prend naturellement les mains pour me montrer comme il a froid, je chavire,naturelle et détachée, pendant que mon coeur se fait la malle... Il a la délicatesse de ne pas me parler de ses relations amoureuses, s'il en a, et moi je lui parle peu de mon mari, sauf quand vraiment il m'a encore cassé les jambes avec une vacherie trop cruelle.

La plupart du temps j'arrive à bien supporter ma situation, j'évite d'y penser... mais parfois, comme aujourd'hui, ça me lance comme une migraine, et bon sang ce que j'ai mal! Je ne peux rien faire; ne plus le voir serait intolérable. Je ne veux pas l'enfermer dans mes problèmes, ce n'est pas de sa faute si je l'aime et pas lui! Et comme je n'ai même pas 50 ans, je ne peux pas compter sur une mort prochaine pour me délivrer...

De toute ma vie je n'ai jamais été aimée. Mes parents étaient coincés dans des histoires compliquées et pathologiques, ils n'ont pas eu la possibilité de m'aimer. Le premier grand amour de ma vie a eu peur quand il a mesuré à quel point je l'aimais, il a pris le large... il était un peu jeune! Puis est venu mon mari, puis cet homme... pas de pot...

Je suis maintenant moche (merci les grossesses!), grosse (merci la déprime...), je sais très bien que je ne dois pas rêver d'une dernière chance, c'est fini pour moi. Et puis si c'est pour souffrir autant, merci, ça suffit... Si je n'étais pas tombée amoureuse, je serais finalement heureuse, genre robinet d'eau tiède... On n'y peut rien, c'est la vie, personne n'a dit que c'est facile... je ne peux m'en prendre qu'à moi si je ne sais pas provoquer l'amour! Il y a un tonne de gens qui m'adorent, qui sont de vrais amis, mais il n'y a personne qui m'aime d'amour.

D'habitude je suis sereine et fataliste, mais là, je n'en peux plus, ça brûle...

Merci si quelqu'un a lu tout ce post... de penser qu'il y a quelque part quelqu'un qui compatit, c'est bizarre, mais ça réconforte, un peu comme quand on souffre le martyre (j'ai une histoire médicale assez riche en douleurs...) et que quelqu'un vient tenir la main un petit peu... merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

;) Je compatis, de tout mon coeur...

Tu as manqué d'amour dès l'enfance et toi tu donnes tout quand tu aimes. Tu donnes sans doute trop, avant même de savoir s'il vaut la peine, ou même en sachant qu'il ne la vaut pas.

Est-ce que c'est une façon inconsciente de continuer la chaîne de non-amour ? Est-ce que tu n'es pas au fond de toi persuadée qu'on ne peut t'aimer d'amour, que tu ne le mérites pas, puisque dès l'enfance tu n'en as pas eu ?

Est-ce que tu ne t'ouvres qu'aux histoires impossibles, en évitant de voir ceux avec qui ça pourrait marcher ?

Quant à l'homme que tu aimes actuellement, ne l'as-tu pas idéalisé ? il est arrivé comme le prince charmant quand tu n'allais pas bien...

Non, à 50 ans tout n'est pas fini, j'en ai des exemples sous les yeux. On peut refaire sa vie, il faut avoir le courage de retrouver un boulot et de divorcer, sans se donner de bonnes raisons (excuses ?...).

Ton arrivée ici est un premier pas, parle, vis, ouvre toi aux autres, aies confiance en toi, et n'abandonne jamais !

Amicalement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
angelissimo Membre 6 163 messages
vol sans destination‚ 44ans
Posté(e)

Et bien quelle histoire, je suis vraiment triste de tes misères;

La vie n'est pas toujours celle que l'on aurait aimer qu'elle soit, ces joies et ces peines nous apporte des satisfactions ou des tristesse qu'elle seule peu nous imposer.

Mais ne baisse pas les bras, le bon chemin qui méne au bohneur, tu ne la pas encore pris, regard il est pas loin...mais si juste derrière, ouvre grand tes yeux et laisse toi porter par cette brise, ce souffle , cette odeure de canelle, pense que tout reste possible.

Pour te redonner un peu de joie :

L'amour est un cadeau, qu'il ne faut refuser, car c'est le plus beau que l'on peut espérer.

Bon courage à toi est reste naturelle, par les quelques lignes de toi que j'ai pu lire, tu dois etre sensible et genereuse dans tes propos et tes gestes.

Biz et noubli pas de tourner, le chemin est pas loin lol ... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lena1789 Membre 5 031 messages
Coquine à croquer ‚ 28ans
Posté(e)

Oui j'ai pris la peine de lire tout ton post parce que je n'ai rien vu qui puisse me permettre de passer mon chemin. Titre accrocheur qui aurait pu être un des miens, alors j'ai lu, j'ai été émue, j'ai compatis ...

Tu n'as même pas 50 ans tu l'as dit toi même, tes plus belles années ne sont-elles pas devant toi ? Tu as ta retraite qui, d'accord dans plus de 10 ans mais bon, qui te tend les bras pourquoi ne pas prendre un nouveau départ ? Pourquoi ne pas te séparer de ton mari si cela ne va plus entre vous, faire une formation dans un domaine qui te plait et redémarrer une vie à l'âge qui est le tien aujourd'hui ?

Un nouveau départ est toujours salvateur tu sais.

Et puis concernant l'affection et l'amour dont tu sembles manquer cruellement, j'ai envie de te dire qu'il n'y a pas d'age pour l'amour. Alors même à 40 ou 50 ans, tu peux encore trouver l'amour, ce qui te fait vibrer, ce qui visiblement te maintient en vie puisque tu es à la recherche de cela très activement. Il suffit juste de vouloir tout chambouler, tout bousculer pour redéployer ses ailes et s'épanouir.

Je te souhaite bon courage, tu as la chance d'être tombée dans une communauté où ici on est très ... comment dire ... amicaux et sympathiques. Donc profites en, livres toi il y aura toujours quelqu'un pour t'épauler.

Bon courage et n'hésites pas à nous tenir au courant de la situation ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anges38 Membre 3 942 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonsoir, je n'ai pas laissé échapper un seul mot, tu n'est surement pas comme tu te décris, tu te vois ainsi par manque d'amour, reléve la tête, je suis sûre que quelqu'un te regarde pas trés loin de toi, il n'est jamais trop tard pour se faire du bien. :o;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titia87 Membre 1 200 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

salut g lue toute ta petite histoire et je trouve ca tres triste ,mais il ne faut pas te laiser aller puisque ton mari te fait des crasses arrete de penser a lui,il faut que tu sorte et que tu voie du monde .Ne pense plus a lui il faut que tu vive ta vie.En tout cas tu n'a pas l'air mechante en vers lui parce que honnetement je crois que si j'etais a ta place je lui en ferais baver. Et pour l'autre homme avce qui tu est ami sache que l'amitie hommes femmes se passe tres bien.

bon courage et surtout ne te laisse pas aller.Dis qu'il y a encore plein de bonne choses a faire.Et qui c tu trouveras peu etre l'amour sans que tu t'y attende.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
m@rie Membre 539 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

Bonjour, j'ai lu ton histoire jusqu'au bout... ca m'attriste que des gens dans le monde ne puissent pas jouir de la vie, comme il le faudrait. La vie est un cadeau. Ne te laisse pas morfondre, il faut que tu reagisses avant de tomber encore plus bas...

Il est encore temps de refaire un bout de ta vie.. Et ne te sacrifies pas pour tes enfants dans le sens ou il faut que tu penses a toi aussi !

Bon courage Foise ! Bisous tout plein de tendresse...

Modifié par m@rie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LaClandestina Membre 19 730 messages
Agent Publicitaire‚ 29ans
Posté(e)

ouille...

ta formation ça débouche sur un taff?

moi il y a longtemps que je serais partie, des gosses ça peut comprendre que parfois ça va plus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calimero Membre 407 messages
Forumeur survitaminé‚ 33ans
Posté(e)

Tu ne veux pas partir pour tes enfants ? mais dis toi que peut etre tes enfants seraient plus heureux que maintenant s'ils voyaient leur maman heureuse à son tour. Ok le divorce ça peut faire du mal, mais ça peut aussi liberer certaines personnes du poids qu'elles trainent derrière elles. Le divorce t'épanouira, imagines le bonheur de tes enfants à te voir enfin vivre.

Ton témoignage m'a beaucoup touché, la vie ne s'arrete pas à 50 ans il faut aller de l'avant alors courage ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant