Aller au contenu

Un homme


Belizarius

Messages recommandés

VIP, Mangeur de fromage, 43ans Posté(e)
Belizarius VIP 22 812 messages
43ans‚ Mangeur de fromage,
Posté(e)
arton7243-c41bc.jpg

Un homme


10/10/2007

Ce roman puissant - le vingt-septième de Roth - prend pour territoire le corps humain. Il a pour sujet l'expérience qui nous est commune et nous terrifie tous.


Auteur: Philip Roth
Editeur: Gallimard
Genre: Drame
Nombre de Pages:

Synopsis Présentation de l'éditeur

Un homme. Un homme parmi d'autres. Le destin du personnage de Philip Roth est retracé depuis sa première et terrible confrontation avec la mort sur les plages idylliques de son enfance jusque dans son vieil âge, quand le déchire la vision de la déchéance de ses contemporains et que ses propres maux physiques l'accablent. Entre-temps, publicitaire à succès dans une agence à New York, il aura connu épreuves familiales et satisfactions professionnelles.

D'un premier mariage, il a eu deux fils qui le méprisent et, d'un second, une fille qui l'adore. Il est le frère bien-aimé d'un homme sympathique dont la santé vigoureuse lui inspire amertume et envie, et l'ex-mari de trois femmes, très différentes, qu'il a entraînées dans des mariages chaotiques. En fin de compte, c'est un homme qui est devenu ce qu'il ne voulait pas être.



Notre Avis


Notre Note : /5

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
VIP, Mangeur de fromage, 43ans Posté(e)
Belizarius VIP 22 812 messages
43ans‚ Mangeur de fromage,
Posté(e)
arton7243-c41bc.jpg

Roth, un homme passe


Lundi 19 novembre - 15:13

Préférence. Le nouveau roman de l'auteur de «la Tache» esquisse la vie express d'un Américain.



C'est un livre sur un homme qui n'est jamais nommé. Le titre anglais, Everyman, dit assez pourquoi. Et c'est un livre avec un goût de terre. Au cimetière où l'on enterre son père, cet homme le voit tout à coup «comme s'il n'y avait pas de cercueil, comme si la terre qu'on jetait dans la fosse remplissait sa bouche, aveuglait ses yeux». Il voudrait crier : «Arrêtez ! Arrêtez d'enterrer le visage de mon père !» Mais, pendant qu'on comble la fosse, le vent se lève, et voilà ce goût de terre installé dans sa bouche. Plus tard, et sans savoir ce qui l'attend, il retrouvera le fossoyeur, un Noir cinquantenaire à moustache grisonnante, pour une conversation du genre shakespearien sur l'art de creuser les tombes.



Source: LIBERATION
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 39ans Posté(e)
grododo Membre 2 344 messages
Baby Forumeur‚ 39ans‚
Posté(e)

ca a l'air interessant!"un homme qui est devenu ce qu'il ne voulait pas etre"! c'est un bon sujet!!

un bemol a la presentation de liberation, ca ne donne pas envie de le lire!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×