Salaire des fonctionnaires, Cherchez l'erreur

Starke Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

;)

Nan, en général ^^

Modifié par Starke

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

je crois que pulstar est jaloux des fonctionnaires et que s'il en faisait partie, il n'en dirait rien, histoire de ne pas tuer la poule aux oeufs d'or. A bien réfléchir je prends cela pour de la provoc de sa part et je constate que ça marche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Les dépenses de personnels représentent près de la moitié du budget général de l'Etat, et ça, c'est trop.

Pourquoi ?

Et utiliser le budget de l'Etat pour payer les cotisations patronales à la sécu à place des entreprises, c'est plus utile, peut-être ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Starke Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

Je n'ai pas dit que les exonération patronale était une bonne chose.

Elles ont une finalité de faciliter le recours aux bas salaires dans les entreprises, sont bourrées d'effets pervers sans pour autant que leurs pertinence pour faciliter l'emploi soit démontrée.

Mais je ne suis pas pour ces exonérations en général.

Cela ne change rien au fait qu'un état ne prépare pas son avenir et celui de ses administrés en dépensant l'essentiel de ses ressources dans son fonctionnement et son personnel, qu'il est trop endetté au regard notamment du pacte de stabilité pour continuer à dépenser trop en plus que ce dont il dispose, a fortiori pour des dépenses de fonctionnement, et que le meilleur endroit où réduire le train de vie de l'Etat c'est le personnel (logique c'est la plus grosse part de ses dépenses).

Cela dit, je te rassure, je ne suis pas de ceux qui prônent la baisse des fonctionnaires pour baisser les fonctionnaires. Je n'oublie pas d'une part que l'essentiel des missions de l'Etat sont des missions de service, donc demandant surtout du personnel; que ses bénéfices (en général) ne sont que très peu quantifiables et ne se réduisent pas à du fric, très loin de là; d'autre part qu'il faut (donc) regarder comment réduire le train de vie en affectant au minimum les missions de l'Etat.

Que l'augmentation d'indemnités du Président de la République est très mal venue (même si elle s'accompagne de l'abandon de toutes les autres rémunération en espèce du président en exercice).

Et que ces réformes nécessaires passent autant par une modification de la gestion que de la masse.

Modifié par Starke

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Je n'ai pas dit que les exonération patronale était une bonne chose.

Elles ont une finalité de faciliter le recours aux bas salaires dans les entreprises, sont bourrées d'effets pervers sans pour autant que leurs pertinence pour faciliter l'emploi soit démontrée.

Mais je ne suis pas pour ces exonérations en général.

Heureux de l'entendre dire.

Rappelons que ces exonérations coûtent 20 milliards, soit 16% du coût de la fonction publique, par exemple.

Cela ne change rien au fait qu'un état ne prépare pas son avenir et celui de ses administrés en dépensant l'essentiel de ses ressources dans son fonctionnement

L'Etat n'est plus propriétaire d'une partie substancielle du capital, et par conséquent ne réalise plus d'investissement industriel.

Comment peux-tu reprocher à un Etat restreint au service public de dépenser "l'essentiel de ses ressources" en fonctionnement et rien en investissement ? Le service public, c'est par nature du "fonctionnement".

et son personnel

En quoi est-ce qu'avoir recours aux fonctionnaires ne "prépare pas l'avenir" ?

, qu'il est trop endetté au regard notamment du pacte de stabilité pour continuer à dépenser trop en plus que ce dont il dispose, a fortiori pour des dépenses de fonctionnement, et que le meilleur endroit où réduire le train de vie de l'Etat c'est le personnel (logique c'est la plus grosse part de ses dépenses).

Des deux moitiés, c'est la plus petite : 44%.

Ensuite, ce n'est pas parce que ce serait la plus grosse part qu'il faudrait la réduire.

C'est l'efficacité des différents types de dépenses qu'il faut étudier.

Les fonctionnaires coûtent 120 milliards. Les aides aux entreprises 60 milliards.

Vaut-il mieux supprimer un fonctionnaire sur deux comme le propose M. Sarkozy ou supprimer les aides aux entreprises ?

Vaut-il mieux supprimer un médecin hospitalier sur deux et laisser crever un malade sur deux, ou réduire un peu le train de vie des actionnaires ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Starke Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

ok, donc t'y connais rien en budget.

Je suis pas un crack mais je sais que les "enveloppes" du budget de l'Etat ne se divisent pas en deux, le personnel et le pas personnel.

Je rentre pas dans les détails, c'est pas intéressant.

L'investissement est un terme générique qui signifie en gros dépenser des sous pour en tirer quelque chose de positif plus tard. Sauf que ce que l'on cherche à en tirer ce n'est forcément du fric.

Pour un état investir pour l'avenir ça consiste à investir dans la Recherche, dans l'Education, dans l'Emploi, dans la Culture, etc...bref, dans ses services et non dans son fonctionnement (les consommables...l'essence des véhicules, l'encre des imprimantes, l'entretiens des bâtiments, etc...) et le personnel (qui sont "au service des services").

La dette est pour l'essentiel la conséquence d'emprunt à finalité de payer le fonctionnement, donc les emprunts n'ont en grande partie pas été réalisés en faveur des services.

Pour le reste, c'est exactement ce que je viens de dire (sauf que les aides aux entreprises concernent beaucoup d'entreprises qui n'ont pas d'actionnaires).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Je suis pas un crack mais je sais que les "enveloppes" du budget de l'Etat ne se divisent pas en deux, le personnel et le pas personnel.

Ce n'est certes pas la façon dont "on" les divise habituellement.

C'est une méthode qui permet néanmoins de comprendre où se trouve le réel gaspillage des recettes publiques. (dans le pas-personnel)

Pour un état investir pour l'avenir ça consiste à investir dans la Recherche, dans l'Education, dans l'Emploi, dans la Culture, etc...bref, dans ses services et non dans son fonctionnement (les consommables...l'essence des véhicules, l'encre des imprimantes, l'entretiens des bâtiments, etc...) et le personnel (qui sont "au service des services").

Pourquoi opposes-tu le personnel - les fonctionnaires - et l'investissement ?

Si on admet ton classement de l'éducation dans l'investissement, les enseignants ne sont-ils pas à la fois du personnel et de l'investissement ?

Ton discours transpire l'association d'idée : fonctionnaires = personnel = pas de l'investissement = inutile = donc supprimons les fonctionnaires.

La dette est pour l'essentiel la conséquence d'emprunt à finalité de payer le fonctionnement,

La dette est le fait d'un Etat qui préfère emprunter de l'argent aux riches plutôt que de leur faire payer des impôts.

Pour le reste, c'est exactement ce que je viens de dire (sauf que les aides aux entreprises concernent beaucoup d'entreprises qui n'ont pas d'actionnaires).

En nombre d'entreprises, beaucoup. En part du gâteau distribuée, très peu.

Et puis gaver un patron propriétaire n'est guère mieux que de gaver des actionnaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Starke Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

Parce que l'investissement ne comprend pas le personnel. Le personnel est nécessaire au service, mais le fonctionnement aussi.

Et mon discours ne transpire rien d'autre que mes quelques connaissances en comptabilité publique.

Tu devrais éviter d'interpréter mes propos, tu n'en sais rien, donc ce n'est qu'élucubration et ça ne sert pas le débat.

-> Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité guillom
Invité guillom Invités 0 message
Posté(e)
De quels fontionnaires parles-tu Davoust (j'y arrive pas avec ton nouveau pseudo !!!!!) : les profs, la fonction publique hospitalière, la fonction publique d'Etat, la fonction publique territoriale, les policiers, la justice, ... ? :D

Hein, hein, parce que c'est pas la même chose pour chaque ! Définit d'abord les fonctionnaires (ou demande à ton institut libéral de la faire) et reviens nous en parler après ... :o

A mais non, j'suis bète, tous les fonctionnaires sont des gros fénéants, trop payés, qui ont trop de vancances et qui foutent rien ;)

:D

En même temps, tu passes la majeure partie de ton temps de travail sur le net :D mais je sais bien ce n'est pas de votre faute, vous pouvez pas prendre d'initiative comme bon vous semble alors faut bien s'occuper..... :o:o

:D

Modifié par guillom

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Starke Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

Intéressant.

Cela ne change rien à mon avis, puisque je justifie la réforme au seul titre de la justice social: les avantages des régimes spéciaux profitent à une minorité et sont payés par une majorité qui elle n'en bénéficie pas.

En dehors de ce fait, je suis favorable à l'existence de règles dérogatoires pour les métiers pénibles et pour ceux qui ont commencé à travailler très jeunes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cacahuete_grillée Membre 2 313 messages
Gourmande inspirée‚ 32ans
Posté(e)

Les fonctionnaires ont les entends toujours se plaindrent... ils sont jamais contents de rien et nous font chier a toukours faire gréve, et oui certains sont de gros faineants trop payer à ne rien foutre !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Starke Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

Vas-y, donne des exemple stp.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Les fonctionnaires ont les entends toujours se plaindrent... ils sont jamais contents de rien et nous font chier a toukours faire gréve, et oui certains sont de gros faineants trop payer à ne rien foutre !

Ouaip c est toujours la minoritée qui porte préjudice a la majoritée et puis meme doit on les écartelé sur la place publique ?

Je bosse dans le privé et des tire au flanc j en connais aussi un tas ce n est pas l apanage des fonctionaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j.descam
Invité j.descam Invités 0 message
Posté(e)

transporteur , complètement d'accord avec toi ,

etant moi meme fonctionnaire , je pense quand meme qu'il y a un problème de motivation et qu'il faudrait un jour ne plus nous stocker à une place en nous disant ; "tu fais ce qu'on te dit et rien de plus, car de toute façon ça ne changera rien pour toi!"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Starke Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

Oh ça va venir.

La prime au résultat fait son chemin dans la fonction publique:

source Le Monde économie du 16 octobre 2007 (je ne peux vous donner le lien, il est soumis à dépense de crédits):

Le « Pacte service public 2012 » présenté par Nicolas Sarkozy introduit notamment l'évaluation des performances. Si tout se passe comme prévu, la carrière d'agent de la fonction publique pourrait bien, en 2012, ressembler étrangement à celle d'un salarié du privé, la sécurité de l'emploi en sus. La rémunération ne se ferait plus sur la base de l'indice correspondant au grade, à l'ancienneté et à l'appartenance à un corps donné : elle serait déterminée par l'atteinte d'objectifs de performance, vérifiée au cours d'un entretien annuel d'évaluation avec son chef de service.

Le Monde économie du 6 novembre 2007

Des milliers d'agents reçoivent déjà des primes dont le montant varie selon leurs performances. Jacques Chirac l'a lancée, Nicolas Sarkozy veut la généraliser. Depuis 2003, la rémunération au mérite dans la fonction publique est l'objet d'une volonté politique constante. En écho aux paroles de l'ancien président de la République qui souhaitait que soient pris en compte « l'engagement, l'efficacité et le mérite » des fonctionnaires, le nouveau locataire de l'Elysée a proposé, le 19 septembre, une individualisation des rémunérations basée sur l'implication, l'expérience et les résultats.

Comme tout il y a des effets pervers à ce système.

Modifié par Starke

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
les avantages des régimes spéciaux profitent à une minorité et sont payés par une majorité qui elle n'en bénéficie pas.

C'est parfaitement faux !

La retraite à 55 ans, ils la payent avec des cotisations représentant 42% des salaires, contre 29% pour le régime général.

Quant aux transferts entre régimes, ils ne sont en rien liés au caractère "spécial" des régimes, et compensent les déficits démographiques relatifs des régimes. La preuve, c'est que les électriciens et gaziers reversent de l'argent, bien que ce soit un régime spécial, tandis que les travailleurs indépendants reçoivent, bien qu'il n'appartiennent pas aux régimes spéciaux.

***

Quant à la soit disant "rémunération au mérite", ce n'est rien d'autre qu'une bureaucratisation accrue de la fonction publique.

éa veut dire qu'on multiplie les chefs et les flics pour surveiller que les agents ordinaires travaillent. C'est un recul de l'autonomie de l'agent ; c'est un recul de civilisation. Et le gain global de productivité est plus un mirage qu'une réalité.

L'objectif n'est pas d'accroitre l'autonomie de l'agent, mais au contraire de le mettre au pas en jouant de la carotte et du bâton. Le mettre au pas pour lui faire avaler sans réagir, sous prétexte d'économie budgétaire, la destruction de ce pour quoi il oeuvre chaque jour de façon désintéressée mais néanmoins réelle : la qualité du service public.

Modifié par carnifex

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Surtout, le mérite, c'est quoi?

Faire copain avec le chef de service?

Ou une politique du chiffre au détriment de l'humain?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédo45 Membre 332 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)

Pour répondre aux c... dites sur le salaires des fonctionnaires, je vous envoie un petit lien bien plus sérieux qe ceux que j'ai pu voir. Un lien qui prend en compte les données telles que le diplôme ou la quantité d'actifs à temps partiels. Comme ça les anti-fonctionnaires qui préfèrent voir les présidents augmenter leur salire de 170 % et les députés se concocter des régimes assurance-chômage sur mesure, y réfléchiront à deux fois avant de sortir des chiffres i imprécis qu'ils sont forcément malhonnêtes !!!http://www.crest.fr/pageperso/pouget/dossi...ic_prive_JP.pdf

Vous observerez les différents graphiques sur la rémunération par sexe, niveau de diplôme et tranche d'âge.

Vous noterez qu'à partir du niveau BEP / CAP, les salaires sont plus élevés dans le privé car ton graphique ne prend pas en compte le fait qu'il y a plus de temps partiel dans le privé, ni les niveaux d'étude...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Surtout, le mérite, c'est quoi?

Faire copain avec le chef de service?

Ou une politique du chiffre au détriment de l'humain?

Les deux, au détriment de la qualité du service public.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant