Combustion spontanée

Jarrod39 Membre 1 443 messages
Forumfr m'as tuer ‚ 35ans
Posté(e)

Il est impossible de relater tous les cas mais certains sont particulièrement intéressants. J’ai choisi des cas consignés au 20è siècle car ils me semblent moins sujet à controverse et ont fait l’objet de rapports officiels.

1938 : Mrs.Mary Carpenter périt lors d’une croisière au large de Norfolk sous les yeux de son mari et de ses enfants.

Engloutie dans les flammes, elle fut en un instant réduite à l’état de cadavre carbonisé. Personne d’autre ne fut brûlé et le bateau ne subit aucun dégât.

1952 : Une voisine appela les pompiers en voyant de la fumée sortir de l’appartement de Glen B.Dennery (Louisiane). Les pompiers trouvèrent le corps en feu.

Le lieutenant des pompiers déclara :

« L’homme gisait sur le sol, derrière la porte, dans un buisson de flammes. Dans la pièce, absolument rien d’autre ne brûlait. L’homme était mort. J’ignore ce qui permettait au feu d’être si intense. »

Cet homme ne fumait pas et aucune trace de liquide inflammable n’a été retrouvée.

Mais, le plus surprenant dans ce cas c’est que la victime s’était ouverte les poignets ; on retrouva le couteau ensanglanté dans la cuisine. Denney était déprimé. On supposa donc qu’il s’était suicidé en se coupant les deux artères puis brûlé pour plus de sûreté.

Malheureusement, les faits réfutaient cette conclusion. En effet, aucun bidon d’essence ne fut retrouvé et même pas une boite d’allumettes.

1953 : Le corps de Waymond Wood fut découvert « noir et grillé » sur le siège avant de sa voiture fermée en Caroline du Sud.

Il ne restait presque plus rien de l’homme. La voiture était intacte à part le pare-brise boursouflé et affaissé par l’intensité de la chaleur.

1973: Un bébé de 7 mois et la poussette dans laquelle il était assis prirent feu dans le salon de ses parents.

Par chance, il survécut à ses blessures. Les autorités anglaises furent dans l’incapacité de déterminer l’origine du feu.

Le cas le mieux connu est celui de Madame Reeser, morte en 1951. Cette femme avait 67 ans et vivait en Floride.

Mary Reeser, morte le 1er juillet 1951

Voici les faits :

« Vers 9 heures du soir, la propriétaire de Mrs. Reeser vint lui dire bonsoir. Elle trouva sa locataire en robe de chambre, assise dans un fauteuil en train de fumer une cigarette.

A 8 h, le lendemain matin, la propriétaire découvre que le bouton de la porte du studio est presque brûlant. Elle appelle à l’aide deux ouvriers qui ouvrent avec un chiffon la porte du studio.

Au milieu d’un cercle noirci d’environ 1,20 m de diamètre, gisent quelques ressorts de fauteuil, les cendres d’un guéridon et les parties métalliques d’un lampadaire ainsi que ce qui reste de la locataire : un foie carbonisé attaché à un fragment de colonne vertébrale, un crâne qui avait rétréci, un pied chaussé d’une pantoufle mais brûlé jusqu’à la cheville ainsi qu’un petit tas de cendres noircies.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

_Fred Membre+ 15 765 messages
Noyé dans un océan de couleurs‚ 32ans
Posté(e)

@peterwaradin : par contre le cas que tu as relaté ne date pas de 2007, je me disais bien que c'était bizarre de ne l'avoir pas entendu..

Modifié par _FunKy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité peterwaradin
Invité peterwaradin Invités 0 message
Posté(e)

si.il date de début janvier 2007

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jarrod39 Membre 1 443 messages
Forumfr m'as tuer ‚ 35ans
Posté(e)

Etudes et analyses du F.B.I et du Dr Krogman

Confrontés à ces mystères, les autorités locales ont fait appel au F.B.I. Voici une synthèse des études de laboratoire :

La victime pesait environ 85 kg avant le drame mais le corps calciné pesait moins de 5 kg. La conclusion du rapport fut qu’aucun agent chimique connu n’était intervenu pour allumer ou accélérer le feu.

On demanda donc au Dr Krogman, spécialiste en grands brûlés, d’élucider ce mystère. Il procéda par élimination.

1/ La foudre ne pouvait être la responsable. Il n’y avait d’ailleurs aucun éclair ce soir-là.

2/ Les somnifères absorbés par la victime auraient pu la rendre si somnolente qu’elle ne s’aperçut pas que la cigarette qu’elle fumait mettait le feu à sa robe de chambre. Cette solution n’a pas été retenue pour une raison essentielle :

La chaleur émise par un vêtement ou un fauteuil en flamme est largement insuffisante pour incinérer un corps. La plupart des experts sont d’accord pour dire qu’il faut une température d’au moins 1 650 ° pour réduire des os en cendres.

A titre de comparaison, la chaleur d’une voiture en flammes n’atteint que 700° environ.

Donc, une chaleur de 1 650° entraînerait obligatoirement la combustion de l’environnement et même de la maison toute entière.

Il est à souligner que d’autres experts réfutent ces chiffres mais je n’ai trouvé aucune source sérieuse confirmant la contestation des chiffres généralement admis.

L’affaire est toujours ouverte faute d’une explication faisant l’unanimité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jarrod39 Membre 1 443 messages
Forumfr m'as tuer ‚ 35ans
Posté(e)

Les théories scientifiques

Antoine Bagady, chercheur au CNRS, a donné une conférence sur ce sujet en 2001.

L'auteur présente une théorie en s’appuyant sur plusieurs rapports dont voici des extraits :

« Sous certaines conditions, un corps humain se consumera, par combustion lente, dans sa propre graisse, en provoquant peu ou aucun dégât aux objets environnants. Cette combustion n’est pas spontanée mais induite par une source de chaleur externe au corps » (Thurston 1961)

« En 1965, Gee a démontré qu’une température de 250°C est nécessaire pour enflammer la graisse humaine. Cette graisse fournit elle-même de la chaleur. La graisse continue à brûler tant que la température reste supérieure à 24°C »

« L’autocombustion humaine représente une des différentes possibilités de combustion humaine. Celle-ci requiert pour démarrer l’association de deux facteurs :

L’incapacité de réaction de la victime

La présence d’une source calorifique à proximité »

Donc, pour résumer, la graisse humaine peut prendre feu et se consumer lentement à la manière d’une chandelle, entraînant la destruction partielle ou totale du corps.

Ce phénomène exige qu’une partie du corps soit portée à une température minimale, fournie par une flamme ou tout autre moyen. A partir de là, la combustion peut s’auto-entretenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Fred Membre+ 15 765 messages
Noyé dans un océan de couleurs‚ 32ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité peterwaradin
Invité peterwaradin Invités 0 message
Posté(e)

La graisse humaine est exothermique,c'est-à-dire qu'elle dégage suffisamment de chaleur pour enflammer les parties adjacentes non encore touchées jusqu'à se propager sur tout le corps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité peterwaradin
Invité peterwaradin Invités 0 message
Posté(e)

Au temps pour moi.je veins de me rendre compte e ma méprise.J'ai confondu avec un autre phénomène,survenu,lui,le 6 janvier 2007.

Merci de m'avoir repris Funky et excusez ma bourde!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jarrod39 Membre 1 443 messages
Forumfr m'as tuer ‚ 35ans
Posté(e)

cette théorie ne marche pas pour un enfant de 4 mois ! En effet il n'était ni buveur, ni fumeur, et sa masse graisseuse très faible !

Mais les gaz intestinaux, facilement inflammables, auraient pu s'enflamer par un phénomène electrostatique, un disfonctionnement électrique ou toute autre étincelle, ce qui entrainerai la combustion des graisses humaine a condition que la température ambiante soit supérieure à 24°C, car à une température inférieure a 24°C le feu de graisse humaine s'éteint.

Si ces condition sont réunies alors le feu peux continuer à s'auto-alimenter, en puisant sa force calorifique dans les graisses humaines !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jarrod39 Membre 1 443 messages
Forumfr m'as tuer ‚ 35ans
Posté(e)

un autre truc étrange ! pourquoi n'as t'on jamais retrouvé d'animaux morts de cette manière ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
!!eL-LoCo!! Membre 1 852 messages
Mataf brock certified‚ 30ans
Posté(e)

moi j'ai dragué une fille (j'étais saoul) en lui parlant de la combustion spontanée ... elle a eu très peur ;)

Mais moi j'y crois et c'est un sujet qui m'interesse pas mal (comme les monstres marins et les OVNIS :o)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)

des croyances moyen-âgeuses, tout ça ;)

qui alimentent les sectes, les gourous et autres voyants de tout poil :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

... Des vaches me semble t'il!? Je n'en suis pas certain mais je crois bien qu'on à eu ce cas de combustion sur des bovidé(s)!?

D'ailleur en passant, l'EDF à une certaine période (je ne sais pas si c'est encore d'actualité) faisait des recherches sur les émanations de gaz des bovidés, des éléphants... Afin de trouver un combustible économique et naturel!

La nouriture de ces animaux reste tellement de temps dans l'estomac que le volume de gaz généré pourraient alimenter soit un bruleur, soit une pile à combustible s'il était maitrisé!

La Vache! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

Ce qui est interessant c'est que dans le domaine de la combustion spontanée certaines réactions par contre sont totalement connues et maitrisées!

L'ignition du foin humide à la suite de l'échauffement est communément appelée combustion spontanée. La combustion spontanée a lieu lorsque qu'il y a suffisamment d'humidité, d'oxygène et de matière organique pour permettre la croissance de bactéries et de moisissures. Cette réaction peut être autonome. Les gaz produits s'enflamment lorsqu'ils atteignent une température suffisamment élevée. La combustion spontanée du foin a lieu habituellement pendant les deux premiers mois de l'entreposage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pitier Membre 303 messages
Forumeur survitaminé‚ 28ans
Posté(e)

Bon alors il y a plein d'hypothese qui s'ouvre pour la combustion spontanée.

1er: Au 17 éme sciecle les empoisonneurs étais encore répendu et atteigné le sommet de leur art. ( Fait réel )

Il est possible que l'un d'entre eux est créer un poison qui agirai en une forte combustion.Plus clairement, il a trouver un produit qui réagis chimiquement a la bile ou a une autre substence du corp et qui créer un combustion^^.

2eme: Ils étaient peut etre Pyrokinésiste sans le savoir et il on cramé a cause de sa.

3eme: Experience ovni sur les humains.

4eme: Leurs âme sont rentré en combustion.

Voila....

Bah quoi se sont des solution, non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité peterwaradin
Invité peterwaradin Invités 0 message
Posté(e)
Bon alors il y a plein d'hypothese qui s'ouvre pour la combustion spontanée.

1er: Au 17 éme sciecle les empoisonneurs étais encore répendu et atteigné le sommet de leur art. ( Fait réel )

Il est possible que l'un d'entre eux est créer un poison qui agirai en une forte combustion.Plus clairement, il a trouver un produit qui réagis chimiquement a la bile ou a une autre substence du corp et qui créer un combustion^^.

2eme: Ils étaient peut etre Pyrokinésiste sans le savoir et il on cramé a cause de sa.

3eme: Experience ovni sur les humains.

4eme: Leurs âme sont rentré en combustion.

Voila....

Bah quoi se sont des solution, non?

Mais bien sûr!un peu de sérieux,s'il te plaît!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pitier Membre 303 messages
Forumeur survitaminé‚ 28ans
Posté(e)

Bah en faite je rigole pas surtout que la 1er solution et celle qui je pense est la meilleur ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rachel35
Invité rachel35 Invités 0 message
Posté(e)

J'avais déjà entendu parler de la combustion spontanée et j'avoue que cela m'a toujours intrigué, par contre je croyais que ça n'arrivait que sur des personnes déjà décédées, j'avoue que ça m'a foutu un coup quand j'ai lu que des personnes vivantes pouvaient mourrir de cette façon là, c'est vraiment horrible. Ce qui est surprenant aussi c'est que rien aux alentours ne prend feu surtout quand on sait à quelle température un corps doit atteindre pour brûler.

Par contre, tu es sûr pour les femmes fortes et alcooliques? ;)

Il va vraiment falloir que j'arrête de fumer aussi. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jarrod39 Membre 1 443 messages
Forumfr m'as tuer ‚ 35ans
Posté(e)

La combustion spontanée ne touche pas forcement les personnes fortes ou alocooliques !

Le plus jeune cas de combustion spontanée n'avait que quelques mois, je ne pense pas qu'il était alcoolique, a moins que ses parents n'aient mit autre chose que du lait dans son biberon !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
whatsername Membre 175 messages
Forumeur inspiré‚ 25ans
Posté(e)

a oui j'ai entendu parler de ça mais ça fous les boules!!! et le pire du pire c'est que aucun spécialiste n'a encore été capable d'expliquer ce phénomène! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant