Le "chomage" des députés.


GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)

PREPAREZ VOUS A TRAVAILLER POUR VOS DEPUTES

Pour chaque député non réélu les Français devront payer 417 120 Euros = 60

mois x 6952 euros d'indemnités .....

Repris ce matin sur RMC par JJ BOURDIN, les chiffres cités sont exactes.

Les élus de la gauche à la droite sont tous d'accord !

A l'issue des 5 ans, ils percevront "à vie" 20 % de ce traitement !!

Alors, faîtes des efforts, travaillez pour payer des impôts qui serviront à

payer les "golden parachutes" de nos députés.

5 ans d'indemnité "chômage" pour les députés = parachute en or de 417.120 ?

Pourquoi 5 ans ? C'est précisément le temps d'une alternance législative.

Au moment où les candidats nous parlent des efforts que devront consentir

les Français pour réduire la dette et qu'ils dénoncent le train de vie

dispendieux de l'Etat.

Les élus donnent l'exemple.

Pourquoi pas plus d'écho sur cette affaire ? Sans doute parce que cette loi

votée en douce, l'a été à l'unanimité de tous les groupes politiques :

UMP, PS, UDF et PCF, qui pour s'octroyer des avantages savent parfaitement

s'entendre.

Pour chaque député non réélu les Français devront payer 417.120 ?, soit 60

mois x 6 952 ? d'indemnités !

Les indemnités attribuées aux députés ont été définies par l'ordonnance n°

58-1210 du 13 décembre 1958. L'indemnité de base est calculée "par

référence au traitement des fonctionnaires occupant des emplois de l'état

classés dans

la catégorie présentement dite "hors échelle".

Elle est égale à la moyenne du traitement le plus bas et du traitement le

plus élevé de cette catégorie", ce qui correspond au traitement d'un

conseiller

d'état ayant moins d'une année d'ancienneté dans son grade.

S'y ajoute l'indemnité de résidence, comme pour les fonctionnaires, au

taux de 3 %. Selon l'article 2 de l'ordonnance précitée : "L'indemnité

parlementaire est complétée par une indemnité dite de fonction". Le montant

de cette

indemnité est égal au quart du montant de l'indemnité parlementaire

(indemnité

parlementaire proprement dite majorée de l'indemnité de résidence).

Depuis le 1er février 2007, les indemnités mensuelles brutes sont les

suivantes :

- Indemnité de base : 5 400, 32 euros

- Indemnité de résidence (3 %) : 162, 01 euros

- Indemnité de fonction (25 % du total) : 1 390, 58 ?

Soit brut mensuel 6 952, 91 euros

Doivent être déduites du brut mensuel diverses retenues :

- Cotisation à la caisse des pensions pendant les 15 premières années de

mandat : 1 153, 08 euros

- Contribution exceptionnelle de solidarité : 55, 62 Euros

- Contribution sociale généralisée et contribution au remboursement de la

dette sociale : 539,55 euros

- Cotisation au fonds de garantie de ressources : 27,00 euros.

Soit net mensuel 5 177, 66 euros

Bien entendu cette généreuse "indemnité chômage" est totalement

inconditionnelle, et l'heureux bénéficiaire de cette jolie rémunération de

4 ans et demi, n'est tenu à aucun engagement quelconque, comme par exemple

justifier de la recherche d'un nouvel emploi, d'une visite mensuelle auprès

d'un

conseiller ANPE ou d'une activité justifiant cette "aide sociale", bref,

tout ce qui est demandé à des chômeurs ordinaires.

Voilà de quoi meurt la République, de la corruption de ses élites, car

évidemment aucun parti n'a protesté, vu que tous bénéficieront de ses

largesses.

(source: reçu dans ma boite email. à faire tourner.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

C'est un hoax, autrement dit une fausse rumeur.

Le site référence quand on reçoit ce genre de trucs dans sa boîte mail...

Hoax Buster

Je cite :

" Allocation d'aide au retour à l'emploi

L'allocation d'aide au retour à l'emploi (AARE), est un dispositif spécifique d'assurance chômage à l'instar de ce qui existe pour les salariés du secteur privé, les députés ne relevant pas, en effet, du régime des Assedic.

Ce dispositif d'allocation comporte quatre caractéristiques :

- L'allocation est versée aux anciens députés sans emploi et à eux seuls, cela en application des décisions prises en 2003 et précisées en 2007,

- L'allocation repose sur le principe de solidarité entre les députés

Le dispositif est financé par une cotisation ¿ 0,5 % de l'indemnité parlementaire de base ¿ prélevée chaque mois à cet effet sur l'indemnité parlementaire des députés en fonction et reversée au Fonds de garantie de ressources des anciens députés.

- L'allocation est temporaire et dégressive

L'allocation est versée pendant une durée maximum de 3 ans. Le montant du plafond représente 100 % de l'indemnité parlementaire de base pendant les 6 premiers mois, 70 % pendant le 2ème semestre, 50 % pendant le 3ème semestre, 40 % pendant le 4ème semestre, 30 % pendant le 5ème semestre, puis 20 % pendant le dernier semestre.

- L'allocation est différentielle

L'allocation est égale à la différence entre un pourcentage - dégressif dans le temps - de l'indemnité parlementaire et le total de leurs ressources personnelles. Les indemnités liées à l'exercice de fonctions ou de mandats locaux, comme les autres revenus de quelque nature qu'ils soient, sont ainsi déduites du montant de l'allocation." (fin de citation)

En résumé, l'allocation est versée pendant TROIS ans maximum (et non cinq comme dit dans le hoax) aux seuls députés qui n'ont REELLEMENT aucune autre ressource. De plus, elle est, comme l'allocation chômage de n'importe quel "pékin" DEGRESSIVE. Bien sûr, un député étant en principe mieux payé qu'un manoeuvre, l'allocation calculée sur sa rémunération est plus importante. C'est pareil dans toutes les entreprises : une fois au chômage un cadre supérieur touche une allocation plus importante qu'un cadre moyen, qui lui-même touche une allocation supérieure à celle d'un ouvrier.

La seule différence avec les entreprises privées (et de taille) c'est que l'allocation chômage n'est pas payée par les ASSEDIC (c'est à dire les cotisations de tous les salariés et des employeurs) mais par le Fonds de Garantie de Ressources des anciens députés qui est, lui, financé par les députés en exercice qui reversent 5 pour cent de leur traitement à ce fonds.

Source : site de l'Assemblée Nationale. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)
;)ok, pas l' air con moi maintenant... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

:o

On se fait tous avoir... et ce genre de mails circule pendant des années ;)

Le réflexe : Hoax Buster :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant