Quelle valeur juridique


glenn Membre 2 messages
Baby Forumeur‚ 53ans
Posté(e)

Bonjour à tous,

je suis actuellement harcelés par une société de recouvrement qui me menace de poursuites judiciaire " saisies de mes biens et comptes bancaires par exploit d'huissiers.

J'ai été débiteur de la somme de 60 Euro concernant une résiliation d'un abonnement téléphonique. Somme pour laquelle , je pense ne pas être redevable sachant que la société Débitel avait continué de prélevé les sommes malgré que je me sois fait volé mon portable.

Aujourd'hui la société SOGECOR me réclame 493,32 euro et me menace donc de me priver de mes biens si la somme n'est pas réglée.

Pourriez vous m'indiquer quelle valeur à la société de recouvrement et quel pouvoir ont ils?

Est ce que je dois prendre un avocat sachant que les frais seront supérieurs à la créance...

De plus, je suis actuellement sans emploi.

Jai tenté de les appeller afin de comprendre pourquoi on passe de 60 euro à 493, 32 euro mais à chaque fois, les réponses sont menaçantes sans jamais me donner une quelconque réponse cohérente.

Si vous pouviez m'aider sur ce sujet, afin de savoir quelle procédure il faudrait que j'opte afin de régler se problème.

Merçi à tous Glenn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Caez Administrateur 14 019 messages
Clyde Barrow‚ 34ans
Posté(e)

Bah deja, que tu es perdu ou non ton telephone, si tu as souscrit u ncontrat pour une durée fixe, tu dois payer les sommes dues.

Apres les 493.32 peuvent correspondre au prix que toi dois jusqu'a la fin prévu de ton contrat, ainsi que les frais fixe; normalement tout est indiqué dans ton contrat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant