Je me lance...

ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

encore eue :o:o

on va pouvoir monter un club des "qui y viennent et ne lisent rien de neuf" ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

isa-hand Membre 1 391 messages
Futur gagnante de l'auteur du dernier message...‚ 35ans
Posté(e)

dsi Aski, je peux en faire partie .. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calisthée
Invité Calisthée Invités 0 message
Posté(e)

Après une demie heure de route ballottés inconfortablement à bord de la carriole, Ils virent se dessiné devant eux une petite ferme. La maison et la grange grossièrement construite à l'aide de planches de bois, Charles avait l'impression de voir devant lui la propriété de la famille Ingalls, comme il l'avait si souvent vue dans la série de son enfance. Il s'attendait presque à voir Caroline sortir de la maison un grand sourire aux lèvres. L'homme parqua sa carriole non loin de la maison, et la petite troupe descendit non sans un réel bonheur pour leurs articulations. Ils entrèrent dans la maison, un mobilier assez sommaire, une table, des chaises, une cheminée. Dans une pièce voisine on devinait une cuisine. Dans un coin de la pièce principale, se trouvait certainement un chambre, dissimulée par un paravent.

- Je vous, en prie, prenez une chaise, installez vous.

Ils s'exécutèrent.

- J'en oublie mes bonnes manières ! Je m'appelle Barnabé, comme vous pouvez le deviner, je suis fermier. Ma femme, ne devrait pas tarder, elle aide notre voisine, qui à récemment perdu son mari, il était éclaireur et fait parti de ceux qui ne sont jamais revenus.

- Oh, vous nous en voyez navrés. Je me présente également, Je m'appelle Déliah, et je vous présente mon petit fils, Nicolas, ainsi que mon gendre, Charles. Nous vous sommes très reconnaissants pour votre hospitalité.

- Ce n'est rien ! Il faut tous s'entraider de nos jours !

Un bruit de sabot se fit entendre dans la cours. La femme de Barnabé rentrait à la maison. Ils entendirent ses bruits de pas, puis la porte s'ouvrit lentement. Une belle femme rousse fit son apparition, tenant lourd panier sans ses mains. Elle entra avec un « bonjour » joyeux qui s'éteignit lentement à la vue de ses invités surprise. Elle lâcha son panier, et son contenu se répandit à ses pieds, les yeux grands ouverts, la mine interrogatrice, elle ne pu sortir qu'un seul et unique mot :

- Déliah ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

La petite maison dans la prairie, LOL ! ;)

Excellent la fin du paragraphe, on bave de lire la suite !! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
isa-hand Membre 1 391 messages
Futur gagnante de l'auteur du dernier message...‚ 35ans
Posté(e)

oh yes, encore du suspens... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JHChaise Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Pas mal de fautes, c'est dommage. Sinon c'est bien.

Après une demie heure (demi-heure) de route(,) ballottés inconfortablement à bord de la carriole, Ils (ils) virent se dessiné (dessiner) devant eux une petite ferme. La maison et la grange grossièrement construite (avec un s si les deux sont construites grossièrement) à l'aide de planches de bois, Charles avait l'impression de voir devant lui la propriété de la famille Ingalls, comme il l'avait si souvent vue dans la série de son enfance. Il s'attendait presque à voir Caroline sortir de la maison(,) un grand sourire aux lèvres. L'homme parqua sa carriole non loin de la maison, et la petite troupe descendit non sans un réel bonheur pour leurs articulations. Ils entrèrent dans la maison, un mobilier assez sommaire, une table, des chaises, une cheminée (il manque un lien après "maison"). Dans une pièce voisine on devinait une cuisine. Dans un coin de la pièce principale, se trouvait certainement un (une)chambre, dissimulée par un paravent.

- Je vous, en prie, prenez une chaise, installez vous.

(- Je vous en prie, prenez une chaise, installez-vous.)

Ils s'exécutèrent.

- J'en oublie mes (les) bonnes manières ! Je m'appelle Barnabé,(point) comme vous pouvez le deviner, je suis fermier. Ma femme,(enlever cette virgule) ne devrait pas tarder, elle aide notre voisine, qui à (a) récemment perdu son mari, il était éclaireur et fait parti (partie) de ceux qui ne sont jamais revenus.

- Oh, vous nous en voyez navrés. Je me présente également, Je (je) m'appelle Déliah, et je vous présente mon petit fils, Nicolas, ainsi que mon gendre, Charles. Nous vous sommes très reconnaissants pour votre hospitalité.

- Ce n'est rien ! Il faut tous s'entraider de nos jours !

Un bruit de sabot (sabots) se fit entendre dans la cours. La femme de Barnabé rentrait à la maison. Ils entendirent ses (bruits de... retirer ça) pas, puis la porte s'ouvrit lentement. Une belle femme rousse fit son apparition, tenant (un) lourd panier sans ses mains. Elle entra avec un « bonjour » joyeux qui s'éteignit lentement à la vue de ses invités surprise. Elle lâcha son panier, et son contenu se répandit à ses pieds, les yeux grands ouverts, la mine interrogatrice, elle ne pu (put) sortir qu'un seul et unique mot :

- Déliah ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calisthée
Invité Calisthée Invités 0 message
Posté(e)

oui c'est normal :o tout ça c'est de spremiers jets, j'ai pas relu c'est marqué un peut plus en avant ;)

Modifié par Calisthée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
arnaud4699 Membre 8 291 messages
T'as déjà vu un singe tomber d'un arbre ?‚ 49ans
Posté(e)

C'est vraiment trop bon... :o

Mais là, franchement, j'attends la suite avec impatience...

Bisous Cali ;) et les autres bien sûr... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calisthée
Invité Calisthée Invités 0 message
Posté(e)

Nicolas décelait une certaine impatience dans les yeux de Charles. Ce dernier se demandait combien de temps encore il faudrait attendre pour agir. Sa femme était là, presque à portée de main, et eux qu'attendaient-ils ? Elle était peut être en danger, ou apeurée. Enfin, les deux femmes se séparèrent et rejoignirent les hommes autour de la table. Déliah expliqua à ses deux compagnons :

- Mélina et moi étions amies à l'époque où j'étais au château, elle aussi était élue à la magie du jade.

- Elue c'est un bien grand mot aujourd'hui ! Intervint Mélina. Vous devez avoir faim après toute cette route ?

Ils affirmèrent tous en ch¿ur, c'est vrai que les derniers évènements avaient bien creusé leur appétit. Mélina se leva et alla réchauffer un ragoût de pomme de terre dans une grosse marmite. Pendant ce temps, Barnabé leur offrit à boire, de la liqueur de cerise de sa propre fabrication. Il en semblait fier, alors ils goûtèrent et flattèrent le brave homme, même si la descente du liquide était rude et brûlante au fond de leurs gorges. Un service de table sommaire fut installé, et le ragoût bien chaud servit à chaque estomac vide. Ainsi tous attablés ils mangèrent en silence et apprécièrent les talents culinaires de Mélina. Les pommes de terres étaient fondantes et la viande moelleuse, La sauce pas trop épaisse aromatisait agréablement l'ensemble. Un repas assez simpliste, mais vraiment exquis ! Une fois les estomacs remplis Barnabé servi le café qu'ils savourèrent un moment en silence. Jusqu'à ce que Déliah prenne la parole.

- J'ai l'impression d'avoir manqué tant de choses importantes ! Dis-moi Mélina, que s'est-il passé ici durant tout ce temps ?

- Tout à commencer il y à si longtemps¿ Un jour de repos, je m'étais levée tôt, j'avais un pressentiment que je n'arrivais pas à expliquer¿.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

J'ai faim !! Y'a pas de dessert ? ;)

Allez, on enchaîne STP ! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

yes ! 2 pages d'un coup ;)

Bravo Cali ............ mais nous avons hâte de connaitre la suite ..... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calisthée
Invité Calisthée Invités 0 message
Posté(e)

¿. Après s'être levée lavée, Mélina avait enfilé une robe toute simple, dans les tons orangés, pour aller avec sa chevelure flamboyante, il fallait bien ça. Elle n'aimait pas cette drôle d'impression qui la taraudait depuis son réveil. D'où cela pouvait-il venir ? Qu'allait-il arriver ? Il fallait qu'elle en parle à quelqu'un ! A cette heure, malheureusement, elle ne pouvait déranger grand monde, et surtout pas son instructeur. Elle ne pouvait compter que sur Déliah, sa grande amie, elle au moins comprendrait. Elle se mit donc en route traversant en vitesse les froids couloirs du château. Elle rencontra peut de monde sur sa route, deux ou trois servantes, il était vraiment très tôt. Enfin, elle arriva devant la porte de son amie, elle frappa trois coups et attendit. Aucune réponse ne se fit entendre.

Elle doit être en train de dormir. Je m'en veux de la réveillée mais¿

Elle donna trois nouveaux coups sur le bois, beaucoup plus fort cette fois. Toujours pas de réponse, elle plaqua son oreille à la porte, aucun son n'arriva à elle. Si Déliah dormait, elle avait le sommeil drôlement lourd. Elle cogna encore plus fort sur la lourde porte, et ne se contenta plus de trois misérables coups. Elle frappa de ses poings une bonne dizaine de fois, là elle devrait la réveillée ! Et pourtant, rien, personne ne lui criant d'arrêter, personne ne lui ouvrant la porte. Elle resta plantée là, dubitative. Le tapage qu'elle venait de faire aurait réveillé un mort, pourquoi donc Déliah ne se réveillait-elle pas ? Le pressentiment qu'elle avait en elle se fit un petit peut plus pressant, une petite vague de peur s'insinua en elle. Elle dégluti lentement, regarda des deux côtés du couloir si personne ne traînait dans les parages, et posa sa main sur la poignée de la porte. Elle prit une grosse goulée d'air, et ouvrit la porte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
arnaud4699 Membre 8 291 messages
T'as déjà vu un singe tomber d'un arbre ?‚ 49ans
Posté(e)

Rhaaaaaaaaa, ce suspens est insoutenable...

Bisous Cali ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
meloudidounou Membre+ 13 089 messages
Indiscernablement perceptible‚ 32ans
Posté(e)

;) genial, je n'étais po revenue depuis quelques jours ici et j'ai eu bcp de lecture :o

Merci encore cali pour ces moments d'évasion :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calisthée
Invité Calisthée Invités 0 message
Posté(e)

j'avais du mal à m'y remettre, mais là je me suis totalement replongée dans l'ambiance, bientôt 100 pages ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
isa-hand Membre 1 391 messages
Futur gagnante de l'auteur du dernier message...‚ 35ans
Posté(e)

C'est bien Cali, continue la suite... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Bravo Cali, et puis le suspense qui nous laisse halentants à chaque fois ...... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calisthée
Invité Calisthée Invités 0 message
Posté(e)

Elle entra dans la petite chambre et referma derrière elle. Le lit était vide et froid, Cela faisait un moment que Déliah l'avait quitté. Mélina fronça les sourcils et fit le tour de la chambre, rien, pas de Déliah et une partie de ses affaires avaient disparues.

Mais¿ Qu'est-ce que ça veut dire ?

Elle ressorti précipitamment de la chambre et retourna rapidement dans la sienne afin d'y prendre sa cape de velours. Elle l'enfila en vitesse et toujours d'un pas rapide, vers la cours du château pour rejoindre l'aile des instructeurs. Le ciel était blanc, il annonçait la neige, elle frotta ses mains et les rentra bien au chaud dans sa cape. Arrivée à l'aile des instructeurs elle se dirigea droit sur les appartements de Gard, ses semelles claquant et résonnant dans le long couloir. Elle ne prit pas les mêmes précautions que pour Déliah. Son pressentiment envahissait à présent tout son corps, elle frappa donc comme une folle sur le panneau de bois. Ici aussi, aucune réponse. Elle colla son oreille à la porte, aucun son. Elle hésita longuement, Gard était un instructeur, pas une simple amie. Et puis tant pis, la tension en elle l'exigeait ! Elle posa sa main sur la poignée et tenta d'ouvrir la porte, fermée. Elle se retourna vers le couloir, l'ai perdu. Elle poussa un petit soupir, puis se mit à longer le couloir. Ses pas lents, s'accéléraient de plus en, plus, jusqu'à la faire courir. Elle arpenta les couloirs, les salles de cours, la salle d'entraînement, l'immense cantine. Rien, ni Déliah, ni Gard. Son c¿ur s'emballait dans sa poitrine, haletante elle arrêta sa course folle pour avaler l'air qui lui manquait. Une fois sa respiration plus régulière, elle quitta l'aile des instructeurs, traversant la cours, elle aperçut une silhouette noire au loin, traversant le pont-levis. Elle s'arrêta pour l'observée, en s'approchant elle grandissait, si bien qu'elle reconnu celui qu'elle cherchait, Gard.

Enfin, ce n'est pas trop tôt !

Elle s'avança à pas rapides vers le magicien, lui adressant de grands gestes et hurlant son nom.

Modifié par Calisthée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Rhaaaaaa.... la suiiiiiiiiiiite !!!! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

oh ouiiiiiiiiiiii la suite !!!!!!!!!!!!!!!!!

@Chapacha: trop adorable ton chaton ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant