31 août


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Wikipedia

événements

1 à 1900

1751 : Robert Clive prend la ville de Jonquière

1801 : Le général Ménou, chef des troupes françaises d'égypte, signe un accord d'évacuation avec les Britanniques à Alexandrie mettant fin à la campagne d'égypte.

1850 : Le roi Kamehameha III proclame l'indépendance d' Honolulu

1862 : Au Puerto de Santa María (Espagne, province de Cadix), alternative de Manuel Fuentes y Rodríguez dit « Bocanegra » , matador espagnol.

1864 : Début de l'évacuation d' Atlanta par les troupes sudistes sous l'effet des troupes nordistes commandées par le général Sherman

1888 : Premier crime du tueur en série Jack l'éventreur.

cover.jpg

XXe siècle

1907 : Accord russo-britannique, sous l'égide de la France : naissance de la Triple-Entente.

1907 : Clôture du Congrès anarchiste international d'Amsterdam

1937 : Création de la SNCF.

1940 : Rencontre Tizard ¿ Vannevar Bush.

1957 : La Fédération des états malais déclare son indépendance.

1966 : Premier vol du premier avion à décollage vertical, le Harrier

1980 : Après les troubles de juillet, le gouvernement communiste polonais finit par céder et signe les accords de Gdaé¿sk avec Lech Waé¿é¿sa, ouvrier-électricien et leader du syndicat Solidarnoé¿é¿.

1983 : L'Armée rouge abat un Boeing 747 sud-coréen pensant que c'était un avion militaire.

1991 : L'Ouzbekistan et le Kyrgyzstan proclament leur indépendance vis à vis de l' U.R.S.S

1994 : Après 25 ans de violences, l'Armée républicaine irlandaise (IRA) promet de faire respecter un cessez-le-feu complet à partir de ce jour à minuit.

1997 : Accident de la princesse Diana Spencer à Paris.

diana_car.jpg

XXIe siècle

2004 : La France et les états-Unis appellent le Conseil de sécurité de l'ONU à voter une résolution pour inciter la Syrie à rendre sa souveraineté au Liban.

Naissances

â¿¿ â¿¿ 12 : Caligula (Caius Julius Caesar Germanicus), futur empereur romain.

caligula.jpg

â¿¿ 161 : Commode (Lucius Aelius Aurelius Commodus ), fils de Marc Aurèle et de son épouse Faustine, futur empereur romain (¿ 31 décembre 192).

250px-Empereur_commode_en_hercule.jpg

1786 : Eugène Chevreul chimiste français (¿ 1889).

1809 : Oswald Heer, géologue et naturaliste suisse (¿ 27 septembre 1883).

1811 : Théophile Gautier, poète, romancier et critique d'art français. (¿ 23 octobre 1872).

gauthier.jpg

1870 : Maria Montessori, médecin et pédagogue italienne, créatrice des « Maisons des Enfants » (¿ 6 mai 1952).

1879 : Alma Mahler, née Schindler, artiste, compositrice et peintre d'origine autrichienne (¿ 11 décembre 1964).

1880 : Wilhelmine des Pays-Bas (¿ 28 novembre 1962), reine des Pays-Bas de 1890 à 1948.

1893 : Naissance de Lily Laskine, harpiste (¿ 1988)

1928 : James Coburn, acteur américain (¿ 18 novembre).

1903 : Vladimir Jankélévitch, philosophe français (¿ 10 avril 1985).

1908 : Paul-Jacques Bonzon, écrivain français (¿ 24 septembre 1978)

1926 : Josi Meier, femme politique suisse (¿ 4 novembre 2006).

1940 : Alain Calmat, patineur, médecin et homme politique français

1945 : Leonid I. Popov, spationaute ukrainien

1949 : Richard Gere, acteur américain.

1956 : Masashi Tashiro, artiste télévision japonais.

1960 : Chris Whitley, musicien américain (¿ 20 novembre 2005).

1963 : Sylvain Kastendeuch, footballeur francais.

1972 : Grégory Choquené, Animateur Radio France

1988 : Rachel Legrain-Trapani, Miss France 2007

Décès

1247 : Conrad Ier de Mazovie.

1422 : Henri V d'Angleterre, roi d'Angleterre. (° 9 août 1387).

1654 : Ole Worm (ou Olaus Wormius), médecin et collectionneur danois (° 13 mai 1588).

1661 : Jacques Hennequin, théologien français, professeur de théologie à La Sorbonne. (° 7 novembre 1575).

1724 : Louis Ier, roi d'Espagne. (° 25 août 1707).

1795 : François-André Danican, dit Philidor, joueur d'échecs et compositeur français. (° 7 septembre 1726)

1811 : Louis Antoine de Bougainville, navigateur et explorateur français (° 11 novembre 1729).

v2_c1_s09_ss01_01.jpg

1834 : Karl Ludwig Harding, astronome allemand. (° 29 septembre 1765).

1867 : Charles Baudelaire, poète et écrivain français (° 9 avril 1821).

baudelaire1.jpg

1920 : Wilhelm Wundt, psychologue et philosophe allemand (° 16 août 1832).

1937 : Albert Heim, géologue suisse. (° 12 avril 1849).

1973 : John Ford, producteur et réalisateur de cinéma américain (° 1er février 1894).

1982 : Wladislaw Gomulka, homme politique polonais (° 6 février 1905)

1986 : Henry Moore, artiste sculpteur britannique (° 30 juillet 1898).

1997 : Diana Spencer dite Lady Di, belle-fille d'élisabeth II du Royaume-Uni. (° 1er juillet 1961).

2005 : Joseph Rotblat, physicien britannique, Prix Nobel de la Paix 1995. (° 4 novembre 1908).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Ah mais j'avais oublié de commémorer comme il se doit l'anniversaire de la naissance de Caligula. Je laisse la parole aux auteurs antiques Suétone ou Tacite pour "tresser les lauriers" de cet auguste Princeps. Je conseille la savoureuse lecture in extenso de leurs oeuvres, notamment la Vie des douze Césars, oeuvre de propagande particulièrement jouissive de cette langue de p... de Suétone.

Et pour ceux voulant s'en faire une rapide idée, voici un petit lien sympathique dont je mets quelques extraits.

http://www.sacra-moneta.com/articles/numis...re_legende.html

Tacite et Suétone dressent tous deux un portrait moral négatif du jeune Caligula. « Caïus, écrit Tacite, sous une artificieuse douceur, cachait une âme atroce. La condamnation de sa mère, l'exil de ses frères, ne lui arrachèrent pas une plainte. Chaque jour il se composait sur Tibère; c'était le même visage, presque les mêmes paroles. De là ce mot si heureux et si connu de l'orateur Passienus, "qu'il n'y eut jamais un meilleur esclave, ni un plus méchant maître." » (Tac., Ann., VI, 20). Suétone, de même, décrit ainsi son séjour auprès de Tibère : « Il n'y eut sorte de pièges qu'on ne lui tendît pour lui arracher des plaintes; mais il ne s'y laissa jamais prendre. Il ne parut pas s'apercevoir du malheur des siens, comme s'il ne leur fut jamais rien arrivé, et dévorait ses propres affronts avec une dissimulation incroyable. » (Suét., Caligula, X).

Suétone rajoute : « Le subtil vieillard [Tibère] le connaissait à fond, et quelquefois il disait tout haut: "Caius ne vit que pour ma perte et pour celle de tous. J'élève une hydre pour le peuple romain, et un Phaéton pour l'univers ».

Suétone dresse un portrait moral de Caligula extrêmement riche et sombre. Il donne aussi une très intéressante description physique : « Caius avait la taille haute, le teint très pâle, le corps mal proportionné, le cou et les jambes tout à fait grêles, les yeux enfoncés, les tempes creuses, le front large et menaçant, les cheveux rares, le sommet de la tête dégarni, le reste du corps velu. Aussi était-ce un crime capital de regarder d'en haut quand il passait, ou simplement de prononcer le mot chèvre pour quelque raison que ce fût. Son visage était naturellement affreux et repoussant, et il s'efforçait de le rendre plus horrible encore en étudiant devant son miroir tous les jeux de physionomie capables d'inspirer la terreur et l'effroi. Il n'était sain ni de corps ni d'esprit. »(Suét, Caligula, L).

L'une des fantaisies les plus remarquables de Caligula est rapportée, une fois de plus, par Suétone : « la veille des jeux du cirque, il ordonnait à des soldats d'imposer silence à tout le voisinage pour que rien ne troublât le repos de son cheval Incitatus. Il lui fit faire une écurie de marbre, une crèche d'ivoire, des housses de pourpre et des licous garnis de pierres précieuses. Il lui donna un palais, des esclaves et un mobilier, afin que les personnes invitées en son nom fussent reçues plus magnifiquement. On dit même qu'il projeta de le faire consul. » (Suét., Calig., LV).

Sur le plan militaire, son règne est marqué par une expédition en Germanie mais Tacite qui n'a pas de mots assez durs, rapporte que « les menaces démesurées de Caius César tournèrent au canular » (Tac., Germ., XXXVII 5). Ailleurs, il écrit : « On s'accorde à penser que Caligula songeait à s'introduire en Bretagne, mais, versatile, il abandonna ce projet après avoir échoué dans ses tentatives démesurées d'envahir la Germanie » (Tac., Agr., XIII, 1). Suétone, de son côté, décrit ladite expédition en Germanie avec un luxe de détails tous plus loufoques les uns que les autres. Le rythme de marche des troupes est tellement saccadé que « tantôt les cohortes prétoriennes devaient, pour pouvoir suivre, mettre leurs enseignes sur des bêtes de somme, contrairement à l'usage, tantôt elle devenait si nonchalante et molle qu'il faisait balayer puis arroser les routes par la plèbe des villes voisines, pour éviter la poussière... » (Suét., Caligula, XLIII). Tout le récit de cette campagne militaire par Suétone est à l'avenant. Parvenu sur place, Caligula aurait lancé des raids contre un ennemi introuvable et décerné à ses compagnons des décorations militaires d'un genre nouveau : des « couronnes exploratoires ». Au cours d'un banquet avec ses officiers, Caligula, en l'absence de tout danger militaire, aurait déclamé les vers célèbres de Virgile, les invitant « A tenir bon et à se conserver pour les jours heureux »... (Suét. Caligula, XLV). Le prince, enfin, aurait organisé un triomphe romain non moins burlesque, au cours duquel il fit passer des Gaulois recrutés pour la circonstance pour des Germains vaincus. Ces faux captifs, précise Suétone qui ne râte jamais une occasion d'amuser ses lecteurs, furent obligés non « seulement de teindre en rouge et de laisser tomber leur chevelure (à la façon germaine), mais encore à étudier la langue des Germains et à prendre des noms barbares... » (Suét., Caligula, XLVII).

Le dossier religieux de Caligula, enfin, n'est pas moins chargé. Caligula, en effet, a développé le culte impérial. Suétone donne à ce sujet quelques détails intéressants. Après la visite de rois clients de Rome, venus lui rendre hommage, Caligula « commença à s'attribuer la majesté divine. Il fit venir de Grèce les statues des dieux les plus vénérées et les plus belles, entre autres celle de Jupiter Olympien, pour remplacer leurs têtes par la sienne; il fit prolonger jusqu'au forum une aile du Palais et, transformant en vestibule le temple de Castor et de Pollux, il s'y tenait souvent au milieu de ses frères les dieux et s'offrait parmi eux à l'adoration des visiteurs; et certains le saluèrent du nom de Jupiter Latial. Il consacra même à sa divinité un temple spécial, des prêtres et des victimes [...]; dans ce temple se dressait sa propre statue en or, faite d'après nature, que l'on revêtait chaque jour d'un costume semblable au sien. » (Suétone, Caligula, XXII).

caligula.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Je suis née le même jour que Caligula??!! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant