Restaurer l'apothéose ?

Quel statut donner à nos anciens chefs d'Etat ?   28 membres ont voté

  1. 1. Quel statut donner à nos anciens chefs d'Etat ?

    • Simple citoyen
      15
    • Simple citoyen bénéficiant de quelques prérogatives
      9
    • Ancien président conservant une immunité à vie
      1
    • Père de la Nation disposant de pouvoirs constitutionnels
      0
    • Sage suprême promis à l'apothéose à son décès
      3

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Oui n'importe quelle femme. Cela tombe sous le sens. Faut-il ergoter sur des truismes ? ;)

Non ! Il est très rare d'avoir les capacités intellectuelles et les nerfs d'acier que nécessitent la fonction de monarque (royal ou républicain).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Taratata, que les choses soient claires :o.

Moi truismes ça me fait penser à Marie Darrieussecq, encore une histoire de femmes ;)...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

J'ai repondu immunité à vie , je ne vois pas l'interet qu'un pays comme la France pourrait avoir à mettre en prison un ancien president de la republique mis à part pour assouvir les bas instincts egalitaires du peuple.Pour ce qui est de l'apotheose je ne serais evidemment pas contre apres quelques transformations structurelles de l'Etat .Trois fois rien je vous rassure transformation du systeme democratique en systeme imperiale (ou monarchie constitutionelle au choix ), creation d'une nouvelle noblesse etc . ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Non ! Il est très rare d'avoir les capacités intellectuelles et les nerfs d'acier que nécessitent la fonction de monarque (royal ou républicain).

NON! ce n'est pas rare c'est une question de volonté d'avoir ce poucvoir la maintenant ce qui est rare c'est d etre un bon chef d etat ;)

la question etant la gloriole posthume des chefs d etats qui passent et se succèdent tandis que la fonction reste je maintien, l'aura de la France viens de ses actes et non des actes d'un homme.

Lorsqu'un grand homme chef d etat de francais apparait c'est grace au peuple de france qu'il est la non uniquement a lui même. les décisions qu'ils prend sont le fruit d'une concertation commune. Il n y a aucune justification a encenser un seul homme .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
J'ai repondu immunité à vie , je ne vois pas l'interet qu'un pays comme la France pourrait avoir à mettre en prison un ancien president de la republique mis à part pour assouvir les bas instincts egalitaires du peuple.Pour ce qui est de l'apotheose je ne serais evidemment pas contre apres quelques transformations structurelles de l'Etat .Trois fois rien je vous rassure transformation du systeme democratique en systeme imperiale (ou monarchie constitutionelle au choix ), creation d'une nouvelle noblesse etc . ;)

Non ! Inutile de recourir à une noblesse. A la rigueur, la classe parlementaire et la haute administration lui servent de substitut.

En revanche, reconsidération absolue de la fonction suprême pouvant passer par une restauration de la personne royale (même élue) en effet !

Non ! Il est très rare d'avoir les capacités intellectuelles et les nerfs d'acier que nécessitent la fonction de monarque (royal ou républicain).

NON! ce n'est pas rare c'est une question de volonté d'avoir ce poucvoir la maintenant ce qui est rare c'est d etre un bon chef d etat :o

la question etant la gloriole posthume des chefs d etats qui passent et se succèdent tandis que la fonction reste je maintien, l'aura de la France viens de ses actes et non des actes d'un homme.

Lorsqu'un grand homme chef d etat de francais apparait c'est grace au peuple de france qu'il est la non uniquement a lui même. les décisions qu'ils prend sont le fruit d'une concertation commune. Il n y a aucune justification a encenser un seul homme .

La fonction suprême est autant un destin personnel que l'accomplissement d'un choix collectif. Il faut des qualités exceptionnelles pour parvenir non seulement à se hisser si haut mais surtout exercer le pouvoir !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Aucun intéret! ce ne serait qu'un réforme sémantique. Roi elu ou président c'est l'election et la mobilité qui font la différence .

Commencant à te connaitre, je ne peux douter une seconde que tu ne le saches et que tu aie pu meme l espace d'une minute l'oublier, je m 'interroge donc sur ta dernière remarque, meme si j'ai comme une intuition.

A propos ddes qualités exceptionnelles certes, mais des hommes et femmes pouvues de qualités exceptionnelles sont légion, ces personnes se retrouvent dans diverses secteurs, recherches, sciences, littérature, politique....ce'est donc le choix de la voie qui diffèrent ...donc pas de rareté pour ma part.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

L'importance est sur la considération pour le chef exécutif ! L'apothéose le rend intouchable donc augmente la révérence pour l'Etat et, partant, tous ses rouages !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
L'importance est sur la considération pour le chef exécutif ! L'apothéose le rend intouchable donc augmente la révérence pour l'Etat et, partant, tous ses rouages !

Justement être intouchable dédouane de responsabilité et de mesure dans les actes!

Avoir des comptes a rendre aux personnes pour lesquelles ont travaille est normal et salutaire pour la bonne exécution des tâches.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
L'importance est sur la considération pour le chef exécutif ! L'apothéose le rend intouchable donc augmente la révérence pour l'Etat et, partant, tous ses rouages !

Je suis convaincu que cela n'est pas possible (ni souhaitable ) tant que l'on laisse aux français l'illusion de l'egalitarisme .Cela les rend instables , frondeurs et insensibles aux grandes choses .Pourquoi ne pas changer notre devise nationale par quelque chose de plus orwellien :Tous les français sont égaux mais certains sont plus egaux que d'autres .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Quis custodiet custodes ? Qui gardera les gardiens ?

"Rendre des comptes" revient surtout à incarner le bouc émissaire pour satisfaire les haines plébéiennes. L'immunité à vie est un préalable indispensable. En salissant l'homme, on abaisse la fonction !

L'importance est sur la considération pour le chef exécutif ! L'apothéose le rend intouchable donc augmente la révérence pour l'Etat et, partant, tous ses rouages !

Je suis convaincu que cela n'est pas possible (ni souhaitable ) tant que l'on laisse aux français l'illusion de l'egalitarisme .Cela les rend instables , frondeurs et insensibles aux grandes choses .Pourquoi ne pas changer notre devise nationale par quelque chose de plus orwellien :Tous les français sont égaux mais certains sont plus egaux que d'autres .

Les peuples sont très rarement sensibles aux grandes choses. Si tu organisais un référendum, on sacrifierait la recherche spatiale pour donner toujours plus de "paniers repas" à travers toujours plus d'"aides sociales".

Un pouvoir devant passer par la démagogie pour s'instaurer repose sur des bases branlantes dès qu'il veut oeuvrer pour l'Histoire !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Quis custodiet custodes ? Qui gardera les gardiens ?

"Rendre des comptes" revient surtout à incarner le bouc émissaire pour satisfaire les haines plébéiennes. L'immunité à vie est un préalable indispensable. En salissant l'homme, on abaisse la fonction !

Non, rapeller a l'homme que, parce que la fonction est un honneur que tout un peuple lui accorde, il ne peut la salir, ne fait que glorifier celle-ci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Avilir sur la place publique un homme (pour des motifs pouvant dégénérer en motifs purement politiques visant à sanctionner son action gouvernementale) qui a été la France aux yeux de l'étranger déconsidère l'Etat et rabaisse la France au niveau international.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
Les peuples sont très rarement sensibles aux grandes choses. Si tu organisais un référendum, on sacrifierait la recherche spatiale pour donner toujours plus de "paniers repas" à travers toujours plus d'"aides sociales".

Un pouvoir devant passer par la démagogie pour s'instaurer repose sur des bases branlantes dès qu'il veut oeuvrer pour l'Histoire !

c'est evident , il n'est qu'à voir le tort qu'ils ont fait à la construction europeene lors du dernier referendum .

Modifié par Acharon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Avilir sur la place publique un homme (pour des motifs pouvant dégénérer en motifs purement politiques visant à sanctionner son action gouvernementale) qui a été la France aux yeux de l'étranger déconsidère l'Etat et rabaisse la France au niveau international.

lol non absolument pas! je me demande ce que le monde penserai d'une France qui glorifie une andouille ;) paye ta consécration internationale!

Puis vu que l'Europe pointe son nez, vouloir maintenir sans cesse le futur etat fédére que nous sommes, comme un etat possédant une souveraineté pleine et entiere dont le chef maitrise toutes les decisions c'est franchement occulter la gouvernance européenne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Mon propos peut se transcrire pour le chef de l'Etat européen à venir ! Encore une fois, tu esquives.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

En parlant d'esquive, gloire de la France que de crier gloire à l'andouille ? ;):o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Où vois-tu une "andouille" chez nos chefs d'Etat ? Qualifierais-tu Giscard, homme le plus brillant de sa génération, de telle ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

NOn, je ne me le permettrai pas mais tu vois, pas la peine de leur attribuer des privileges supplémentaires, leurs actions se suffisent à elles même pour les maintenir dans la postérité ;) .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Il s'agit de renforcer la fonction elle même, dans une vision très augustéenne de l'importance de l'Etat !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

"La mise en cause des chefs d'Etat ou de gouvernement est un phénomène assez nouveau. Loin de s'ossifier le Droit International est plutôt progressiste sur ce point.

Justement dans ta question,c'est toute la définition du pouvoir qu'il convient de revoir. Et sur ce point, je pense qu'il serait curieux de revenir à des concepts sacralistiques et confondre le chef de l'état dans son acception fonctionnelle et l'homme qui se cache derrière l'insigne, que l'on doit distinguer dès qu'il achève son mandat.

L'héritage de la révolution française s'y oppose fortement.

Le chef de l'Etat tient son pouvoir du suffrage universel qui plus est, et non de Dieu ou de quelconque pouvoir supérieur et transcendant.

A défaut, il conviendrait de revenir au sacre du Président comme des rois de France. Le Conseil constitutionnel ne confirmerait plus l'élection d'un candidat mais l'Eglise (de quelle religion d'ailleurs) viendrait "adouber" son élu.

Subséquemment, je pense que le principe de laïcité et la conception même de la République (res publica : la chose publique) seraient contredits.

C'est beau mais très certainement inconstitutionnel, cette apothéose."

Je réédite ce post qui comporte des interrogations de droit positif auxquelles tu ne réponds point.

Par ailleurs je remarque que tes apports sur la question sont essentiellement des aspects historiques ante révolution française?

Pourrais tu confronter ton idée d'apothéose en conformité avec le Droit français?

Histoire d'envisager sa faisabilité de nos jours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant