Souffrir au travail


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Souffrir au travail

Entretien avec Christophe Dejours, psychiatre et titulaire de la chaire de psychanalyse santé-travail au CNAM (Conservatoire national des arts et métiers)

Depuis quelques mois, on parle de plus en plus de cas de suicide au travail. Y a-t-il une accélération du phénomène ?

Autrefois, les suicides au travail étaient rarissimes. Le phénomène correspondait à des situations très précises, comme lors de l'exode rural, qui s'est accompagné d'une crise effroyable dans le monde agricole. Mais, depuis une dizaine d'années, les troubles musculo-squelettiques, le nombre de pathologies liées à la surcharge au travail, ce qu'on appelle aussi les karoshis ("mort par surtravail" en japonais) se multiplient à un rythme inquiétant.

Suite à lire ici

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

J ai été premier a posté le lien sur le topiq sur les suicides a PSA.

Et toc :o transporteur win.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Il y a toujours eu de la pénibilité au travail et pour certains de la souffrance, selon les métiers exercés.

Une des dificultés tient au fait que dans le mouvement social ouvrier, compte tenu des niveaux de rémunérations on a souvent négocié l'acceptation de la pénibilité en échange d'une augmentation de salaire.

Il y a là une véritable démarche "culturelle" à entreprendre.

Celle-ci devrait s'accompagner également d'une démarche plus comptable dans le sens où si dans le budget de fonctionnement d'une entreprise la masse salariale représente bien le poste budgétaire le plus important il est à ma connaissance le seul dont on est certain qu'il produit un retour sur investissement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Il y a toujours eu de la pénibilité au travail et pour certains de la souffrance, selon les métiers exercés.

Une des dificultés tient au fait que dans le mouvement social ouvrier, compte tenu des niveaux de rémunérations on a souvent négocié l'acceptation de la pénibilité en échange d'une augmentation de salaire.

Il y a là une véritable démarche "culturelle" à entreprendre.

Celle-ci devrait s'accompagner également d'une démarche plus comptable dans le sens où si dans le budget de fonctionnement d'une entreprise la masse salariale représente bien le poste budgétaire le plus important il est à ma connaissance le seul dont on est certain qu'il produit un retour sur investissement.

La vache je suis d accord avec j-luc. :o

Tu a tout a fait raison en tant que délégué du personnel je souscrit a ton analyse. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jean.Paul Membre 32 messages
Forumeur balbutiant‚ 64ans
Posté(e)

Malheureusement le travail devient de plus en plus stressant, et au vu des heures suplémentaires que l'on demande à faire aux ouvriers cela ne va pas s'arranger.Pour mon compte personnel je pense qu'il faudrait mieux embaucher des jeunes, et non pas obliger les ouvriers a faire des heures suplémemtaires..!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a toujours eu de la pénibilité au travail et pour certains de la souffrance, selon les métiers exercés.

Une des dificultés tient au fait que dans le mouvement social ouvrier, compte tenu des niveaux de rémunérations on a souvent négocié l'acceptation de la pénibilité en échange d'une augmentation de salaire.

Il y a là une véritable démarche "culturelle" à entreprendre.

Celle-ci devrait s'accompagner également d'une démarche plus comptable dans le sens où si dans le budget de fonctionnement d'une entreprise la masse salariale représente bien le poste budgétaire le plus important il est à ma connaissance le seul dont on est certain qu'il produit un retour sur investissement.

Tout à fait d'accord avec toi mais y'a aussi beaucoup de cadres qui se plaignent . Le phénoméne touche toutes les catégories de salariés.

A titre personnel, près d'un salarié sur deux (42%) déclare d'ailleurs subir fréquemment une tension nerveuse très forte au travail, alors que 58% la ressentent de temps en temps ou jamais. Les salariés du privé (46%), les cadres (45%) et les salariés de 35 à 49 ans (46%) ressentent plus fortement cette tension que les salariés du public (36%), les ouvriers (35%) ou les salariés plus jeunes (38%).

Autre aspect du stress : le sentiment de manquer de temps. Près de six salariés sur dix éprouvent " souvent " ce sentiment, contre 43% qui ne le ressentent que rarement ou jamais.

Cette tension entre activité professionnelle et vie sociale et familiale est plus fortement ressentie par les cadres (68%) et par les femmes (61%) que par les autres catégories de salariés.

http://www.tns-sofres.com/etudes/pol/050500_refondation.htm

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sosso15 Membre 9 messages
Baby Forumeur‚ 37ans
Posté(e)

Souffrir au travail

Entretien avec Christophe Dejours, psychiatre et titulaire de la chaire de psychanalyse santé-travail au CNAM (Conservatoire national des arts et métiers)

Depuis quelques mois, on parle de plus en plus de cas de suicide au travail. Y a-t-il une accélération du phénomène ?

Autrefois, les suicides au travail étaient rarissimes. Le phénomène correspondait à des situations très précises, comme lors de l'exode rural, qui s'est accompagné d'une crise effroyable dans le monde agricole. Mais, depuis une dizaine d'années, les troubles musculo-squelettiques, le nombre de pathologies liées à la surcharge au travail, ce qu'on appelle aussi les karoshis ("mort par surtravail" en japonais) se multiplient à un rythme inquiétant.

Suite à lire ici

la souffrance au travail ne se limite pas à la pénibilité des taches à accomplir. les employeurs mettent de plus en plus de pression sur leurs salariés, ils divisent pour mieux reigner. aujourd'hui avoir du travail n'est plus si facile et les patrons savent qu'ils n'auront pas de mal a remplacer les eléments perturbateur ou dérangeant! ils en arrivent parfois à du harcélement moral. à terme la personne perd toute éstime d'elle même et peut en arriver au suicide.

un proverbe japonais résume cette pratique par "le clou qui dépasse rencontrera le marteau". un travail permet de faire vivre une famille... les personnes préférent souvent subir l'insoutenable que de mettre leur proche en difficulté!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Ouaip, le diviser pour regner ou le "si t'es pas content tu t'en vas"...

votre entreprise, aimez la ou quittez la :o

Alors que critiquer peut être constructif et montrer au contraire qu'on aime son boulot, sa boite et qu'on veut s'impliquer!

Mais certains dirigeants acceptent mal les remises en cause...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sosso15 Membre 9 messages
Baby Forumeur‚ 37ans
Posté(e)
Ouaip, le diviser pour regner ou le "si t'es pas content tu t'en vas"...

votre entreprise, aimez la ou quittez la :o

Alors que critiquer peut être constructif et montrer au contraire qu'on aime son boulot, sa boite et qu'on veut s'impliquer!

Mais certains dirigeants acceptent mal les remises en cause...

tout a fait d'accord avec toi! d'autant plus qu'aujourd'hui avec la montée des contrats précaires, la plupart des nouveaux embauchés ne sont même plus en position de donner un avis! en tout cas s'il espérent voir leur contrat renouvelé!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

:o

Mis en demeure de choisir entre les miettes du salariat précaire et la maigre aumône que dispense encore le système, certains désertent la société de consommation suite... ICI OU LA...

J'ai vu le film ou l'on voit des gens suivrent un autre chemin,un autre angle de vue pour appréhender le monde du boulot, devenu completement ouf. :D

je recommande. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vinzanity Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 30ans
Posté(e)

Une étude réalisait qu'on demandait à un français moyen de faire ce que fait un américain en 42h en 35h.

Les 35h ont en effet dû augmenter la pénibilité du travail. Car les échéances sont toujours là pour une entreprise et ne tiennent pas compte des horraires des employés.

Le résultat direct a été que les français ont longtemps tenu la place numéro de l'efficacité au travail...

Tout a fait daccord avec jluc, transporteur et st thomas. Des aménagements sociaux ont souvent été troqués contre une augmentation des salaires.

Il faut les deux pour faire des hommes bien dans leurs peau. C'est dailleurs ce que disait Adam Smith qui parlait déjà fin XVIIIe des risques d'un travail à la chaine et allienant..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant