Six mois pour réformer le marché du travail


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Six mois pour réformer le marché du travail

LE MONDE | 05.07.07 | 16h33 ¿ Mis à jour le 05.07.07 | 16h33

Syndicats et patronat ont précisé, mercredi 4 juillet, les contours de la négociation qu'ils vont mener à partir de septembre sur la réforme du marché du travail. Le chef du gouvernement leur avait demandé d'ouvrir ce chantier, "difficile" de l'avis de tous, et de déboucher sur un accord d'ici à la fin de l'année. "Si tel n'est pas le cas, a déclaré François Fillon devant les députés mardi, le gouvernement prendra ses responsabilités sans faillir."

Suite à lire ici

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Marie77 Membre 11 492 messages
Un certain regard..‚ 54ans
Posté(e)

Il faut plus de six mois à mon sens pour une réforme de cette importance et je n'aime pas le ton du ministre qui semble sous entendre que, si les partenaires sociaux ne vont pas dans les sens souhaité,le gouvernement imposera sa volonté!

Modifié par Marie77

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Tout dépend du cadre de la négociation pour cequi est du temps et de l'organisation.

Là il s'agira d'une commission miste paritaire et rien n'empéche de créer des sous CMP pour avancer sur tel ou tel point et acter les avancées c'est une façon de gagner du temps sans nuire à la qualité de la négociation.

Ensuite il faut savoir qui a volontairement la volonté de négocier. Et il faut aussi regarder la capacité des négociateurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Tout dépend du cadre de la négociation pour cequi est du temps et de l'organisation.

Là il s'agira d'une commission miste paritaire et rien n'empéche de créer des sous CMP pour avancer sur tel ou tel point et acter les avancées c'est une façon de gagner du temps sans nuire à la qualité de la négociation.

Ensuite il faut savoir qui a volontairement la volonté de négocier. Et il faut aussi regarder la capacité des négociateurs.

Pas non plus oublier que le gouvernement est quand meme plus representatif des francais que les syndicats. Donc c'est tout a fait legitime que le gouvernement est le dernier mots.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant