le gaullisme?


tabasco Membre 65 messages
Forumeur en herbe‚ 27ans
Posté(e)

pour mon premier post , alors pour vous c'est quoi le gaullisme?

A ce que j'ai compri, c'est etre attaché aux institutions de la 5éme rep.

, un conservateur quoi!, donc plutot a droite, pasqua et sarko sont gaullistes (non?)

enfin c'est pour que ca soit clair pour tout le monde

et surtout la BIG question que je me pose:

le gaullisme , c'est adapté aujourd'hui?

(de gaulle est mort il y a un paquet d'annees et tout le monde se l'appropprie)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

L'appropriation du gaullisme correspond à une logique de classe.

Déboulonner la statue du commandeur qui est la clef de voûte du systéme est dangereux pour les possédants. Ce déboulonnage produirait dans un laps de temps variable en fonction des conjonctures interne et externe une remise en cause du systéme qui permet aux possédants deconserver leur position.

Le gaullisme n'a donc aujourd(hui qu'une fonction de verrouillage et de mise sous le boisseau des nouvelles énergies. Quelles qu'elles soient.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vinzanity Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 30ans
Posté(e)
L'appropriation du gaullisme correspond à une logique de classe.

Déboulonner la statue du commandeur qui est la clef de voûte du systéme est dangereux pour les possédants. Ce déboulonnage produirait dans un laps de temps variable en fonction des conjonctures interne et externe une remise en cause du systéme qui permet aux possédants deconserver leur position.

Le gaullisme n'a donc aujourd(hui qu'une fonction de verrouillage et de mise sous le boisseau des nouvelles énergies. Quelles qu'elles soient.

Je ne comprends pas ce que tu raconte dsl :o

Le gaulisme est un courant politique qui s'apparente à la droite.

- il n'est pas libéral puisqu'il donne une trop grande place à l'Etat et à son représentant

- il n'est pas de gauche pour la même raison: il diminue l'influence de l'assemblée.

Il est mue par une politique économique volontariste (des mesures de relance souvent Keynésiennes - travaux publiques...)

Il est centré sur la personne du président et sur une forte identité nationale (républicaine et laïque en fait).

On peut toutefois noter qu'il a été un des piliers de la fondation européenne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Alors je te le dis autrement.

Depuis la mort de De Gaulle, le gaullisme est un erzats. Il est la clef de voute d'un systéme dont ceux qui en profite ne veulent pas qu'il soit remis en cause, pour préserver leur position.

La définition que tu fais des courants politiques c'est ton affaire. Si cette définition doit être statique, alors on comprend comment peut se greffer en plus un certain immobilisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BLKC Membre 52 messages
Forumeur en herbe‚ 29ans
Posté(e)
donc plutot a droite, pasqua et sarko sont gaullistes (non?)

Je ne connais pas assez Pasqua pour dire, mais en ce qui concerne sarko il n'est pas gaulliste. Il est beaucoup trop libéral et pro américain pour l'etre. Chirac l'est bien plus que lui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tabasco Membre 65 messages
Forumeur en herbe‚ 27ans
Posté(e)
Depuis la mort de De Gaulle, le gaullisme est un erzats. Il est la clef de voute d'un systéme dont ceux qui en profite ne veulent pas qu'il soit remis en cause, pour préserver leur position.

ce que tu veu dire c'est que les elites dirigentes se servent du gaullisme pour conserver le pouvoir mais idéologiquement, le gaullisme disparait peu à peu (mème si je pense que sarko a tout de meme un coté gaulliste de par son action en 68)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Le gaullisme ne peut certainement pas être assimilé à un parti. Ceux qui ont lu ses mémoires comprendront qu'il avait une extrème méfiance des partis, des courants politiques et des parlementaires, de droite comme de gauche. Il les considérait chiffonniers. Il n'avait aucune confiance en eux pour remettre l'état en ordre ! Il a d'ailleurs toujours fait confiance qu'en ceux qu'il avait connu pendant la guerre et dont il connaissait l'engagement pour la France. Bien des hommes de gauche s'étaient rallier à lui ; et des hommes de gauche s'en était remis à lui pour rétablir l'autorité de l'état.

Je crois que le gaullisme a valeur d'action : "agir dans l'esprit du gaullisme". Car effectivement, l'époque ayant changé, on ne peut se conduire comme "De gaulle", ni imaginer ce qu'aurait fait "De Gaulle" aujourd'hui. On doit lui reconnaître une extrème clairvoyance ; parce qu'il avait compris les enjeux qui s'étaient présentés à lui, avait fait des choix libres et indépendants que lui dictaient la raison et son amour pour la France. Sinon, comment comprendre l'appel du 18 juin, son opposition à l'Otan, l'abandon du colonialisme, sa volonté de créer la Vème République, régime ni tout à fait présidentiel ni tout à fait parlementaire. Il avait largement anticipé les problèmes que nous rencontrons aujourd'hui et c'est ce qui fait que nous en parlons tant aujourd'hui.

Je ne corrobore pas ce que dit Jean-Luc. De Gaulle est l'homme du suffrage universel à la fois pour la désignation du Président de la république, ainsi que pour la désignation des députés. Il a donné au peuple une souveraineté sans équivalence dans les régimes démocratiques. Il savait le peuple versatile, et il savait plus que tout qu'il fallait donner une majorité à ceux qui gouvernent ! Je considère que mai 1968 et la non approbation massive de son dernier référendum ont interrompu son oeuvre. Chirac a été tout sauf un gaulliste ; quant à sarkozy, nul ne peut encore le prétendre mais son action s'inscrit bien dans celle du gaullisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vinzanity Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 30ans
Posté(e)

Sarko n'est pas gauliste. Il est en rupture avec eux et présente des idées plus libérales. Chirac en est un pur et dur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Si Chirac avait été gaulliste, il n'aurait pas élargi l'Europe de manière à la rendre moribonde. Du moins, il ne l'aurait pas élargi avant le référendum sur la constitution. Il n'aurait pas accepté une cohabitation, ni risqué celle-ci, et il n'aurait pas réformer le septennat en quinquennat. Je m'en tient à ce que j'ai dit. Quant à l'action présidentielle de Chirac ; elle est plus que douteuse. Que retiendra t-on de lui après douze années. Il n'a été que la continuité de son prédecesseur, ce les français ne voulaient pas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vinzanity Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 30ans
Posté(e)

Ouais... je sais pas... en tout cas il se revendique tout le temps gaulliste :/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

De plus le mythe gaulliste ne résistera pas à un examen objectif de l'histoire. En la matière il faudra certainement attendre les travaux d'historiens étrangers.

Ce que l'on oublie trop souvent de mettre à l'actif de De Gaulle c'est:

- la guerre d'indochine. Alors que Leclerc déclarait à Hanoï en 1946 : "La solution n'est pas militaire mais politique." De Gaulle a préféré écouter cet abruti de D'Argenlieu qui déclarait "mois le probléme de l'Indochine je le régle en six mois", ce à quoi De Gaulle a répondu : "Allez-y"

Par extension il est aussi en partie responsable de la guerre d'Algérie. Et au vu des négociations conduites avec les chefs historiques du FLN et le traitement réservé à ses interlocuteurs il porte la responsabilité du massacre des harkis. Sa propre fille a écrit la honte qu'elle éprouvait à ce sujet.

On oublie et on occulte volontairement le courant que représentait PIerre Pierre Brossolette à la fin de la seconde guerre mondiale. Ce courant de pensée issu de la résistance la plus hautentique voulait reconstruire la France en s'appuyant sur ses forces vives qui étaient d'une part le mouvement syndical qui s'était inscrit dans la résistance et l'armée. A ce sujet il est bon de rappeler aux plus jeunes qu'a l'époque les cadres de l'armée française demandaient avec inssistance que les combattants issus des territoires de l'Empire pour avoir combattu sous l'uniforme de la République soient des français à part entiére avec une totale égalité de droits. De Gaulle a préféré pactiser avec la vérole bourgeoise et communiste et les partis politiques pourris jusqu'a la moelle. Je rappelle que pour mémoire même le "glorieux PS" a voté les pleins pouvoirs à Pétain sauf 80 députés. Députés pour lesquels G. Pompidou alors Président de la République a fait poser une plaque commémorative.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tabasco Membre 65 messages
Forumeur en herbe‚ 27ans
Posté(e)

j-luc: t'aurais pas fait sciences-po?? juste par curiosité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Non je suis issu d'une famille pauvre et ce n'était pas dans nos moyens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant