Hortefeux : "mieux d'intégration" pour lutter contre les clandestins


clac41 Membre 2 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

Le nouveau ministre de l'Immigration, a fait sa première sortie médiatique aujourd'hui, deux visites pour Ortefeux, et deux messages l'un ferme, l'autre plus humanitaire.

"Parmi les actions qu'il souhaite entreprendre figure "la politique d'aide au retour volontaire, qui peut permettre de mieux redémarrer dans les pays d'origine".

Vu sur TF1 Hortefeux dire à un responsable du centre d'accueil de demandeurs d'asile que l'aide au retour au pays d'un couple est 3 enfants c'est de l'ordre de 6000 euros.

20060701.FIG000000721_7716_1.jpg

La première matinée du nouveau ministre de l'Immigration a en fait commencé dans le XIe arrondissement de Paris. Il s'est rendu dans un un centre d'accueil de demandeurs d'asile (CADA). Devant micros et caméras, Brice Hortefeux a notamment rencontré une famille tchétchène qui a obtenu l'asile politique. "Où est-ce que vous avez appris le français ? Avec des associations ?", leur a-t-il demandé chaleureusement. Réponse encore un peu approximative de ses interlocuteurs : "Avant, nous parler un petit peu, mais ici nous étudier les langues...".

Direction ensuite l'aéroport de Roissy. Le ministre visite alors la zone d'attente des personnes en instance de reconduite à la frontière (ZAPI), où sont accueillis les étrangers en attente de jugement. Passage devant trois Sri-Lankais. Une rencontre beaucoup plus brève. "Bonjour, vous êtes là depuis combien de temps ?", les a-t-il interogés. Traduction, et semi-réponse.

L'humanisme d'un côté, la fermeté de l'autre. C'est cette image d'équilibre qu'a voulu faire passer samedi matin le ministre de l'Immigration. Et le ministre de préciser : "L'équilbre, c'est l'audace !"

ici et

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

usagi Membre+ 240 822 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
:o l'aide au retour , ça a dejas etait essayée , et ça marche pas :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
:o l'aide au retour , ça a dejas etait essayée , et ça marche pas :o

tu veux parler des retours en charter avec 2 monsieurs en uniforme à côté de soi? :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Est-ce qeu l'aide au retour est dégressive ou inversement proportionnelle aux années passées en France, ou au nombre de générations de la famille sur le sol français ?

Par exemple, si je suis, aller, au hasard, un jeune des cités, né en France de parents étangers, je peux avoir une aide au retour dans un pays que je ne connais pas ?

Non, parce que si j'ai bien compris la camapgne, les jeunes de cités ils doivent quitter la France, non ? (et ce sont bien tous des étrangers, c'est ça ??)

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Le gouvernement français veut inciter les immigrés à revenir dans leur pays d'origine par le versement d'une aide au retour. C'est méconnaître les motivations réelles des candidats à l'immigration, estime le quotidien algérien Liberté.

Trente ans après Giscard d'Estaing, le nouveau président met en place une aide au retour des immigrés pour leur permettre de quitter la France. Sous Giscard d'Estaing, les Algériens résidant dans ce pays s'étaient vus proposer la somme de 10 000 francs pour retourner au bled. La proposition avait inspiré au cinéaste Mahmoud Zemmouri son film Prends 10 000 balles et casse-toi. A l'époque, cette somme représentait une petite fortune ¿ et, pourtant, les demandeurs ne se bousculaient pas pour l'obtenir.

Cela n'empêche pas le nouveau chef d'Etat de vouloir rééditer l'expérience. La France veut augmenter le nombre des bénéficiaires de l'aide au retour volontaire, a annoncé le 23 mai le nouveau ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Codéveloppement, Brice Hortefeux. Il y avait 1 000 bénéficiaires il y a deux ans, 2 000 l'an dernier, il faut augmenter ces procédures d'aide au retour volontaire. "Je m'y engage très clairement", a dit le nouveau ministre à Radio France Internationale. "Le pécule que l'on donne à ces personnes qui retournent au pays n'est pas négligeable, de l'ordre de 6 000 euros nets pour une famille de deux enfants", a-t-il ajouté.

Depuis son entrée en fonction, Hortefeux a insisté sur l'importance du volet "codéveloppement" de la politique d'immigration. Il a annoncé qu'il se rendrait prochainement en Espagne et en Afrique. Sa proposition n'a que peu de chance d'être entendue. Les candidats à l'exil paient aux passeurs des droits de passage parfois supérieurs à la somme proposée pour le retour. Les harragas ["brûleurs de frontières", en arabe dialectal] ne sont pas seulement des jeunes sans emploi. Ils se recrutent aussi parmi les universitaires et les commerçants. C'est dire que les motifs de départ ne sont pas strictement économiques. L'idée de codéveloppement, qui paraît séduisante, risque de se heurter à un désir de liberté que ne permettront que des changements politiques dans les pays d'émigration.

Yacine Kenzy

Source : [www.courrierint.com]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant