Evolution du nombre de rmistes


Frédo45 Membre 332 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)

Entre 1997 et 2002 (gouvernement Jospin), le nombre de rmistes est passé de 1.045.303 à 1.068.923 soit une hausse de 2.3 %. Entre 2002 et 2006, le nombre de rmistes est passé de 1.068.923 à 1.247.700, soit une hausse de 16.7 %. On comprend donc mieux la baisse du chômage puisque 200000 personnes sont passées du statut de chômeur à celui de rmiste. Et on va continuer à nous dire que les gouvernements Rafarin et de Villepin ont fait du bon travail, en tout cas meilleur que celui du gouvernement Jospin.

Quand on voit les graphiques de la courbe du chômage entre 1998 et 2005 (http://www.educnet.education.fr/insee/chomage/qui/qualif1.htm) et que l'on s'aperçoit que le chômage était au plus bas en 2002, c'est à dire à la fin de la majorité de gauche, on se demande encore quels arguments la droite va-t-elle trouvé pour contrer ses faits car même l'argument de la baisse du nombre de chômeurs ne prend pas ?

Sources :

observatoire des inégalités : http://www.inegalites.fr/article.php3?id_article=444

educnet : http://www.educnet.education.fr/insee/chom...qui/qualif1.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Frédo45 Membre 332 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)

Etonnant que personne ne réponde à ce sujet, il démontre pourtant l'incapacité des amis de Nicoals Sarkozy à réduire les inégalités en France et que leur ultra-libéralisme ne permet pas d'enrayer le chômage, l'assistanat et de combler le déficit budgétaire. Un échec en somme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Eh bien moi je veux bien accepter de répondre ! Et j'accepte même de le faire sans partisanisme.

La réalité est qu'on ignore absolument comment faire reculer le chomage réel. La fin des 30 glorieuses et le début des 30 piteuses remontent au 1er choc pétrolier. Et depuis ce temps là, l'intégralité des gouvernements ont tenté d'enrayer le chomage de masse. On se souvient de Mauroy 1er ministre hurlant qu'il se battrait sur la crête du million de chomeurs. Elle est enfoncée depuis belle lurette. Alors on alterne, selon que ce soit un gouvernement PS ou UMP (hier RPR) les politiques : emplois publics démultipliés (contrats jeunes, CES etc...) ou bien aides aux entreprises (abaissement des charges et autres aides directes). On parvient à gommer un moment le chiffre réel qu'on s'ingénie également à faire baisser en changeant régulièrement les modes de calcul par soucis de com et parce qu'on refuse de dire la vérité à la population : le chomage de masse est devenu structurel ! Mais dans le fond la réalité persiste : entre 3 et 4 millions de personnes restent sur le carreau. Il y a également un bon moyen pour cacher les vrais chiffres du chomage : allonger la durée des études. C'est pourquoi on multiplie les masters dans tout un tas de secteurs où la licence suffit largement à l'acquisition des connaissances. Mais c'est toujours 2ans de pris sur les stats. Et je comprends l'écoeurement des personnels de l'INSEE à qui on fait faire du travail de singe !

Alors bien sûr certains nous bassinent avec le système anglais. Sauf que là aussi c'est un mirage. Peu de boulots véritables, des boulots comme on l'entendait dans les années 60, sont créés sur la durée. Il s'agit la plupart du temps de situations plus que précaires et instables. Il ne faut peut être pas chercher plus loin pourquoi les Anglais font beaucoup moins d'enfants que les Français. Leur système n'inspire pas grande confiance sur la durée. Le nôtre est certes plus sûr mais très dissuasif pour le recrutement des jeunes. Et on ne voit pas comment sortir du choix cornélien : flexibilité toute la vie c'est à dire ulcère dès 35ans et stress pathologique ou bien sûreté de l'emploi (comme le vieux modèle japonais) mais entrée dans le travail à presque 30ans !

Le plein emploi ne pourra pas se retrouver à mon sens. Car là où autrefois il fallait 10 personnes, il en faut aujourd'hui 1 ou 2. La robotisation et l'informatisation ont tué (après la révolution agricole entreprise il y a 50-100années) l'emploi. Et les créations d'emplois nouveaux liés à cette modernisation et à la transformation du marché de l'emploi en un marché du tertiaire, n'ont absolument pas compensé, en nombre, les pertes. Tous les bataillons de mineurs, d'employés de l'industrie textile et autres fleurons du secteur secondaire ont fondu comme neige au soleil. Et ils étaient trop nombreux pour tous les reconvertir en secrétaires et cadres commerciaux. Alors le redressement des barrières douanières aux frontières de l'UE pour ne plus subir le dumping chinois redonnerait peut être un petit coup de pouce aux industries communautaires. Mais je demeure très sceptique quant à la possibilité, dans cette société informatisée et robotisée, de caser tout le monde.

Et les politiques qui avancent qu'ils ont la solution miracle sont non seulement menteurs mais irresponsables car on ne vend pas du rêve durant des décennies sans en subir le contrecoup. Il serait temps de tenir un discours vrai sur la question !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

L'auteur du topic exigeait une réponse mais ne s'est pas donné la peine de développer des considérations après mon propos ! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Alors bien sûr certains nous bassinent avec le système anglais. Sauf que là aussi c'est un mirage. Peu de boulots véritables, des boulots comme on l'entendait dans les années 60, sont créés sur la durée. Il s'agit la plupart du temps de situations plus que précaires et instables. Il ne faut peut être pas chercher plus loin pourquoi les Anglais font beaucoup moins d'enfants que les Français. Leur système n'inspire pas grande confiance sur la durée. Le nôtre est certes plus sûr mais très dissuasif pour le recrutement des jeunes.

Simplicius, j'apprecie d'habitude tes interventions intelligentes et mesurees. Ton post est, comme on le dit en Angletterre, "spot on"! Notament ton passage sur la mecanisation et l'automatisation qui ont fait que la ou il fallait 10 ouvriers pour produire une voiture, il suffit maintenant d'avoir un "presse-bouton".

Cependant, je ne suis pas d'accord avec ton analyse du systeme anglais. J'y vis depuis 9 ans et ca fais des annees que je me penche sur les differences entre mon pays d'origine, la France, et L'angleterre, le pays ou je vis en ce moment. Tu dis que la situation des gens ici serait plus precaires qu'en France. Je serais curieux de savoir ce qui te fait affirmer cela. En realite, la grande majorite des anglais possedent leur logement. Entre nous, je pense que si il y a bien quelque chose qui indique une certaine stabilite, c'est bien celle d'avoir son propre logement, tu ne crois pas? D'autre part, a cause du manque de travailleurs dans les domaines aussi varie que l'informatique, le batiment, etc.. le gouvernement a ete oblige, alors que la population est furieusement contre, d'ouvrir ses frontieres aux pays de l'est de l'Europe. Ce qui est vrai, c'est que la stabilite de l'emploi n'est pas garantie par un morceau de papier (un CDI), mais simplement par le besoin qu'ont les entreprises de garder leur travailleurs experimentes. A une epoque, je travaillais en interim (c'etais volontaire: j'etais entrain de preparer un voyage en europe de l'est), et c'etais galere parce qu'il fallait toujours refuser d'etre embaucher. Et mon cas, n'est pas exceptionelle, bien au contraire. Tous les francais que je connais et qui travaillent ici a Londres le disent franchement: qu'ils ne retourneraient pas en France a moins d'avoir la garantie de trouver les memes conditions de travail. A part peut etre Leiru qui est encore dans sa phase d'adaptation, tous les francais que je connais on un travail mieux payer et aussi stable qu'en France. C'est pas un hasard si Londres est la 7 villes francaise...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Et les chomeurs qui refuseront un emplois au bout de fois parce qu il n est pas bien payé seront radier de l ANPE et grossiront le nombre des rmistes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant