Aller au contenu

Bibidou

Banni
  • Compteur de contenus

    258
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    0 [ Donate ]

À propos de Bibidou

  • Rang
    Baby Forumeur
  • Date de naissance 01/01/1964

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  1. bah si ça peut te faire plaisir ^^ lol

    bonne journée

  2. allez, 5 étoiles :-)

    te prends pas la tête avec ça quand même ;-)

  3. Bonsoir bibidou. Merci pour ton vote, j'en ai fait de meme! :)

    A plush.

  4. Bonjour, je t'ai voté "cinq étoiles", merci d'en faire de même sur mon profil.

  5. Bibidou

    Michael jackson

    Il manque des images pour faire respirer le texte.
  6. Bonjour, je t'ai voté "cinq étoiles", merci d'en faire de même sur mon profil.

  7. Avez-vous remarqué qu'on voit la tête du Diable sur certaines photos du 11 septembre ? C'est tout aussi intéressant que le postulat de départ de ce sujet, qui devrait déjà être fermé.
  8. Stupide. Le fait que ce sujet ait reçu autant de réponses montre que chacun sur ce forum doit se "resserrer les vis" au point de vue de l'auto-discipline. Je vous encourage à adopter la maxime : "Sujet idiot = je ne réponds pas".
  9. Sophisme de l'attaque personnelle. Tu ne cites pas d'exemple concret, tu te contentes de phrases semi-cryptiques et attaques le messager pour mieux attaquer le message.
  10. La populace ne comprend rien, donc ... elle vote sarko. Merci pour cette magnifique demonstration. Non. Ce que, comme tu le sais très bien, je veux dire, c'est : la populace comprend le vol d'un stylo, donc s'en offusque. La populace ne comprend pas les problèmes politiques plus importants, donc ne s'en offusque pas. Tu commets ici ce qu'on appelle un "sophisme de l'homme de paille", autrement dit tu prends mes propres arguments, les retourne à ta façon, et t'en sert pour démontrer ton point de vue. Si tu lis l'anglais, je t'encourage à en apprendre plus sur cette page, afin d'améliorer ta technique de débat en vue de futures discussions.
  11. Encore une catastrophe qui va secouer l'équilibre national... Tout ceci n'a pas la moindre espèce d'importance. Mais la populace comprend, donc...
  12. Bien sûr. C'est une évidence. M. Sarkozy a raté une occasion de la boucler, cela n'empêche que ce qu'il a dit n'a pas la moindre espèce d'importance. Le contexte change la façon dont on va moduler ou non son caractère. A chacun son caractère, mais aussi à chacun sa façon de le gérer selon les circonstances. ...mais il n'est pas sot et ne s'adressera jamais ainsi à un chef d'état. Tu ne t'adresses pas de la même façon à un ami, à un contact professionnel, à tes parents, et ainsi de suite. Je n'ai aucun doute que M. Sarkozy saisit également cette nuance.
  13. Sauf qu'on nous l'a seriné bien assez longtemps, ça n'est pas un homme normal. C'est un saint. Au pire, juste un sur-homme, l'incarnation de la perfection. Alors forcement, quand on s'apercoit qu'il n'arrive même pas à assumer le devoir le plus simple et le moins contraignant d'un président, celui de reserve, ça fait tâche. Si on ajoute qu'il assume encore moins les bornes de sa fonction et la république dont il est sensé être le garant, forcement, on est en droit de se poser des questions. Et chaque dérapage ne fait que renforcer ce que l'on finit par savoir. Evidement, ses soutiens, toujours prompts à laisser exploser leur mauvaise foi, crieront sur tout les toits que ça peut arriver et que ça prouve qu'il est comme nous ... mais, justement, il n'est pas comme nous. Je n'ai pas la résponsabilité de 60 millions de personnes, je n'ai pas leur vie entre les mains, je n'ai pas leur image entre les mains, je n'ai pas leur déstin entre les mains. On ne confie pas un pays comme la France à un guignol ... enfin on ne devrait pas, mais c'est trop tard. Quelqu'un qui n'arrive même pas à se contenir face à quelqu'un qu'il n'a même pas regardé dans les yeux, comment voulez-vous qu'il se contienne face à un chef d'état étranger qui ne serait pas d'accord avec lui ? Sauf qu'il n'a pas dit ça à un chef d'état étranger mais face à un badaud sans importance, qui avait été hostile en premier. Et "touche-moi pas, tu me salis" n'est pas mieux que "casse-toi, pauvre con", je dirais même que c'est plus méprisant et donc pire. Comparer son attitude dans cette situation précise à son attitude face à un chef d'état, ça n'a aucun sens. Le contexte fait et change tout. Le jour où il s'adressera de cette façon à un chef d'état, il y aura de quoi faire des premières pages et il y aura un réel problème. Ici, c'est un faux problème, mais c'en est un que les gens peuvent comprendre et donc cela les passionne et les enflamme, de la même façon qu'ils sont passionnés et enflammés pour un sms à une ex-épouse, pour des histoires de fesses, ou pour tout simplement un match de ce sport où des boeufs tapent dans un ballon.
  14. Si on ne prend en compte que la dimension humaine et pas le statut des intervenants, c'est un homme qui en insulte un autre, et celui-ci réplique. C'est très égal et c'est le badaud qui a entamé les hostilités.
  15. Complètement ridicule. Une tempête dans un verre d'eau. Pensez-vous que M. Sarkozy soit le seul président à tenir/avoir tenu ce genre de propos ? Avant on n'en entendait pas parler car ce n'était pas filmé, maintenant c'est filmé donc on en entend parler. Tout cela n'a aucune importance. Mais, à défaut de comprendre les enjeux de la politique d'aujourd'hui, le français moyen comprend par contre une phrase comme "casse-toi pauvre con" donc ça fait la une des journaux. Avant de discuter politique, il faut des clés, des règles, une connaissance minimale du contexte. Sinon on fait du grand n'importe quoi, comme dans ce sujet.
×