Aller au contenu

miscookiyou

Membre
  • Contenus

    1540
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de miscookiyou

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Intérêts
    animaux,nature,cinéma,sport,
    Lecture musique,histoire antique et médiéval

Visiteurs récents du profil

2502 visualisations du profil
  1. miscookiyou

    Bilal Hassani

    oui d'ailleurs sur le forum certaine personne le traitait de choses je ne sais pas ce qu'il leur a fait pour recevoir autant de méchanceté.....
  2. miscookiyou

    Bilal Hassani

    Hello Est ce que vous connaissez Bilal Hassani, vous savez le youtubeur ? Moi je l'aime bien par ce que finalement malgré tous ce qu'il a subit des insultes, du harcèlement de la haine et de la méchanceté gratuite il a toujours assumez sa personnalité et sa différences sont style bref il assume la personne qu'il est on a le même age et je me dit que moi je ne pourrais jamais être moi même et m'assumer comme il le fait avec autant de détracteurs. Je ne suis pas une grande fan mais c'est vraiment une personne que j’apprécie je trouve qu'il a vraiment une "" sincérité""" que je retrouve de moins en moins sur Youtube ou avec d'autres Influenceur (bon après on est sur des réseaux sociaux mais voila ....) ou de personnalité que je peut apprécier mais qui sont beaucoup plus fausse enfin pour moi je trouve qu'il a une certaine force de caractère, jamais ses détracteurs non vraiment eu de prises sur lui d'ailleurs je croit pouvoir penser qu'il y'est relativement indifférent se que j'admire encore plus « Never explain, never complain » j'aime bien aussi sa chanson roi car je trouve qu'elle exprime bien tous le chemin qu'il a traverser pour en arriver la malgré tous ceux qui luis on mis des battons dans les roue :
  3. ma mère nous a élever seule, mon père est mort quand j'était petite
  4. Hello Depuis que je suis enfant ma mère a toujours été beaucoup plus proche de ma petite sœur que de moi et mon frère.... -Par exemple dans le salon il y'a des dizaine de photos d'elle et une seule de moi bébé avec mon frère, - A tord ou a raison ma mère lui donne toujours raison - Avec mon frère pour acheter des habits ou un portable on devait gratter de l'argent en "travaillant" (vente de jus de fruits,promenade de chien,baby-sitting....) alors qu'elle n'a qu'a demander - Un détail mais qui a mon avis en dit beaucoup : ma mère luis laisse souvent un goûter dans la cuisine alors que nous on devait le faire seule et on nous criait limite dessus si on m'était un peut de pâte a tartiner sur la table (alors que elle pas du tout) bien sure ma mère a tout nier mais on voie clairement que c'est sa petite chouchoute
  5. oui puisque vous avez regarder se sujet
  6. je pense que les deux on un problème critiquer constamment les autres sans jamais se remettre sois même en question et ceux qui ne supporte pas la moindre critiques négative (les deux étant souvent lier d'ailleurs) les critiques sont rarement fait de façon constructive
  7. le sujet est surtout sur l'effet miroir..... je n'oblige personne a le lire.... si on n'aime pas un sujet on l'ignore
  8. https://nospensees.fr/celui-qui-vous-critique-ne-saime-pas-lui-meme/ Chaque personne est une constellation de qualités merveilleuses, de petites vertus moins visibles et de défauts importants. Ni vous, ni moi, ni personne ne pouvons échapper à cela. Nous sommes tous habités par un génie et par un saint, mais aussi par un tyran et un crétin Nous commettons tous des erreurs au cours de notre vie, et nous faisons tous des choses dont nous avons honte. C’est pour cela que ceux qui nous critiquent ont des arguments qui leur viennent facilement à l’esprit. Cependant, il y a des personnes qui se comportent comme si les choses n’étaient pas comme nous venons de les décrire. Sans qu’elles n’en aient le droit ou même de bonnes raisons, certaines personnes se muent en juges implacables des autres. Elles sont capables de faire une liste des défauts de ceux qui les entourent, à grands renforts de détails. Elles se sentent capables de déterminer quelles actions les autres doivent mettre en place pour sortir de leurs erreurs, voire elles pensent pouvoir baliser leur chemin pour éviter qu’ils ne se trompent. Elles deviennent alors rapidement intolérantes envers le moindre échec. “Notre critique consiste à reprocher aux autres de ne pas avoir les qualités que nous croyons avoir. » -Jules Renard- Lorsque la critique est constante et incarnée, le plus probable est que les objets sur lesquels elle s’appuie ne soient plus les erreurs que vous commettez, mais plutôt les manifestations d’un mécanisme de défense connu sous le nom de « projection ». C’est-à-dire que ces personnes vous voient comme un miroir : elles critiquent en vous ce qu’elles n’aiment pas d’elles-mêmes. Ce qui se passe au fond c’est que les échecs des autres, de manière inconsciente, évoquent leurs propres échecs. Elles ne tolèrent pas chez les autres ce qu’elles ne tolèrent pas chez elles. En d’autres termes, elles projettent sur les autres leurs propres erreurs, pour ne pas remuer le couteau dans la plaie narcissique qu’elles ne parviennent pas à assumer. Critiquer pour critiquer est toujours le fruit d’une projection. Il est tout fait normal de critiquer ceux qui sont porteurs des mêmes défauts que ceux que nous avons.
  9. je ne comprend pas comment on peut jeter sont propre enfant dans la rue surtout pour ce genre de raisons....ados avec un bébé,homophobie contre sont propre enfant.....
  10. oui les femmes sont plus faibles physiquement mais ce n'est pas une raison pour dire qu'en cas d'incident on doit les sauver avant......on devrait dire "les enfants d'abord' et ensuite sauver aussi bien les hommes que les femmes
  11. personne ne discrimine les hétéros vous avez vus beaucoup cas de personne frapper,emprisonner tuer par ce qu'ils sont hétéros des gens mettre leurs enfant a la rue par ce qu'ils sont hétéro ????
  12. bah c'est comme si sa voulait dire que les femmes était de pauvre petite choses qui aurait plus de mal a survire dans des moment difficile comme des enfants quoi qu'il faudrait "protéger""
  13. oui en plus c'est vraiment sexiste comme si les femmes était plus faible.....
  14. 5 théories sur les malheurs de Sophie un vieux dessin animé que la génération 90 et la génération 2000 connaissent bien.
  15. Suite http://www.slate.fr/story/119665/femmes-enfants-abord Que ce soit par altruisme ou par égoïsme, nous serions toujours plus enclins à sacrifier la vie d'un homme que celle d'une femme, estime une équipe de chercheurs en psychologie expérimentale dont l'étude a été publiée fin mai dans la revue Social Psychological and Personality Science. Une étude qui tend à montrer que, malgré des décennies de féminisme et de progrès en matière d'égalité des sexes, les normes sociales nous poussent encore à considérer comme «normale» la mort ou la souffrance d'un homme et de voir dans celles d'une femme un phénomène «moralement inacceptable», explique Dean Mobbs, maître de conférences en psychologie à l'Université de Columbia, l'un des coauteurs de l'article. Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont mené trois expériences, dont la première impliquait le dilemme du tramway –un classique des recherches en psychologie sociale et en philosophie morale expérimentale. Ses 202 participants (98 femmes, 104 hommes, d'une moyenne d'âge de 34,8 ans) devaient choisir entre un homme, une femme ou une personne de genre neutre à sacrifier pour en sauver cinq autres. Résultat, les hommes comme les femmes étaient significativement plus susceptibles de vouloir précipiter un homme ou une personne neutre sur les rails. Dans une seconde expérience, 57 personnes (dont 32 femmes, d'une moyenne d'âge de 25,21 ans) recevaient 20 livres (un peu plus de 25 euros) et on leur disait que leur gain pouvait être multipliée par 10 s'ils acceptaient (en pensée) d'électrocuter un tiers. Comme dans la première expérience, les femmes avaient moins de risques de se faire électrocuter, qu'importe que cela soit financièrement désavantageux pour les cobayes. A noter que si les hommes, comme les femmes étaient plus réticents à électrocuter une femme pour de l'argent, les femmes l'étaient d'autant moins.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité