Aller au contenu

LeFantomedeNazareth

Banni
  • Contenus

    44
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de LeFantomedeNazareth

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Intérêts
    Les fêtes religieuses

Visiteurs récents du profil

612 visualisations du profil
  1. Lors d'un entretien le libertaire en question a même déclaré que les personnes crevant de minimas sociaux étaient je cite " des voleurs de société..." Libertarien Onfray ou Anarcap , on ne sait pas , mais il enrhume quantité de crétins qui pensent être intelligents en assistant à ses conférences.
  2. Tiens , en ce moment on démantèle la jungle de Calais. Une question a été posée au Multi-Millionnaire libertaire Michel Onfray. le conférencier des cartes Vermeil. Monsieur Onfray , pourquoi ne pas accueillir des réfugiés chez vous ? Lui de répondre : "oh non , ce n'est pas possible , je vis sans horaires , je mange à n'importe qu'elle heure etc je suis trop décalé....." :smile2: J'ai envie de poser une question à mon tour à certains anarchistes. Puisque la misère est grande et que vous êtes les défenseurs des petits , pourquoi ne pas voter pour le FDG , LO , NPA plutôt que jouer les abstentionnistes et chialer de l'injustice en laissant un boulevard à Juppé ou Marine Le Pen. Vous n'avez pas honte ? :smile2:
  3. Ce que je dis est réel et facile à vérifier.
  4. Je ne fais que répondre à la question qui est posée à savoir ce qu'est l'anarchisme pour moi.
  5. Vrai et faux tu ne trouveras pas d'Anarchistes dignes de ce nom au sein des pièges à bagnards. l'Anarchiste n 'ira pas sacrifier sa liberté pour l'aumône d'un salaire pour la simple et bonne raison qu'il ne met rien au dessus d'elle et le travail c'est l'activité de ceux qui justement ont perdu leur liberté. Le syndicaliste oui , pire il revendiquera son statut d'esclave par le biais de manifestations diverses comme toutes les personnes appartenant à un syndicat (FO, CGT , etc ) Les Anarchistes autrefois se vantaient de ne pas travailler , c'était un honneur pour eux de vivre en "bon bourgeois" tout en étant issus de l'enfer prolétarien de par leurs origines (signe de réussite et d'ascension sociale et d'ambition , casser les chaînes de l'esclavagisme et rejoindre "la rente" mais non pas sans risques , de reprise de dignité , d'orgueil ) c'est-à-dire de faire travailler les autres pour jouir à leur place , ce qui suscitait chez la flicaille de l'époque (prolos en uniformes) quelque chose de suspect. L'Anarchisme ce n'est pas non plus taper sur l'État tout en acceptant ses bonnes grâces par le biais du RSA ou autres miettes distribuées. Ce n'est pas non plus jouer les clodos , punks à chiens , alcoolos , drogués etc se baladant avec un a cerclé sur leurs vêtements ou vivant comme des cloches dans des fourgons tout en allant bosser , les adeptes de la manche etc... ça ce n'est pas des anarchistes mais des loosers , des crasseux , des paumés , des victimes, leur rébellion est amusante et ça ne casse pas trois pattes à un canard. Voilà un véritable Anarchiste de fiction certes mais plus crédible encore que ceux cités plus haut. Promouvoir le vol avec classe et intelligence mais dans les grandes demeures , là où le fric dégouline. Voler les voleurs. Patrons , ouvriers , employés , intérêts communs : même saloperie. Les chefs ou petits chefs eux c'est encore pire , des minables , des prolos de M... portant l'uniforme du Kapo. Ceux-là , cette vermine , on sait bien de quel côté ils auraient été lors de la seconde guerre mondiale. Chacun se débat de son côté pour défendre et préserver sa vie de con.
  6. Justement un Anarchiste digne de ce nom ne se livre pas à la prostitution du travail.
  7. LeFantomedeNazareth

    La citation du jour

    "J'aurais aimé grandir dans l'allégresse de l'argent , à l'abri de la pauvreté et de ses ravages pour ne pas connaître l'image même de notre pauvreté , celle de nos vêtements usés , de nos souliers percés , et surtout pour ne plus devoir baisser la tête afin de fuir les regards pusillanimes des uns , qui ne voulaient pas voir la dure réalité , et la méchanceté verbale des autres. Tout simplement être aisée , pour pouvoir montrer que j'existais , en les regardant droit dans les yeux. J'aurais aimé évoluer dans un environnement clairvoyant , où le verbe "désirer" serait synonyme d'accomplissement et non plus d'espérance. Pouvoir grandir sans s'inquiéter pour l'avenir , simplement apprécier les mois , les années passées à à découvrir le bonheur et la joie d'une destinée parfaite. Et enfin , un jour , rencontrer un homme avec qui ma vie de femme aurait acquis toute sa signification. Fonder une famille , dans la sagesse de l'union , afin de perpétuer le déroulement de la vie et transmettre ce qui m'avait été transmis. Il est des vies humbles et modestes qui endurent patiemment et silencieusement les désillusions et les déceptions. Qui finissent par se résigner face au perpétuel écroulement de leurs rêves et de leurs espérances , qui restent ainsi souvent dans l'anonymat....."
  8. Petite nuance : "L'amour du prochain" des Chrétiens suppose : "l'agapé". L'amour Grec : "éros" (ne cachant ni son origine ni sa définition). De rien. :)
  9. Mon dieu , que d'énergie déployée pour tenter de prouver l'existence de Dieu ou d'un Dieu. Nul doute , nous sommes bien dans le bourrage de crâne si cher aux croyants. :smile2:
  10. LeFantomedeNazareth

    La citation du jour

    Qui se tourne vers Dieu ne croit plus en l'Homme.
  11. Prend le dogme et regarde-le de près. Ainsi du dogme de Dieu. Dieu c'est la hiérarchie , c'est l'autorité ,c'est la nécessité de la prière c'est le temple ,c'est le prêtre. On ne crée pas un Dieu de fantaisie perdu dans les brumes de l'inconnaissable pour ne point chercher à le rapprocher de soi. Bien vite , l'on parlera de sa bonté , de sa justice , et comme tout autour de nous n'est que déséquilibre et injustice , le pas sera vite franchi vers des compensations paradisiaques. Dites tout ce que vous voudrez , l'idée de Dieu est nécessaire. En effet , elle est nécessaire pour tous ceux qui n'ont pas le courage d'envisager la situation réelle , à savoir que nous sommes le produit d"une évolution cosmique dont le secret jusqu'ici nous échappe. Les prétendus miracles ne sont que des mensonges et à mesure que l'instruction se répand , que disparaît la folie du mysticisme , pas un fait ne se produit qui soit contraire aux lois de la gravitation ou des transformations chimiques. Tu vis sans Dieu et en dehors de lui , il n'y songerait jamais si certains avaient intérêt à sans cesse te rappeler son nom et à affirmer son existence. Et cela sont les exploiteurs de tes faiblesses et de tes lâchetés. Oui Dieu est nécessaire pour établir le dogme de l'autorité et de la hiérarchie , c'est sur l'idée de son existence qu'est basée toute l'organisation anti-égalitaire de la société. L'idée de Dieu est le substratum de toute domination qui , ne pouvant se justifier par aucun autre titre s' en réfère à une sorte d'investiture céleste. Pour inculquer Dieu aux masses , on a eu l'infernale habileté de la compliquer de l'idée de compensation : "Qui a souffert sur terre , jouira de bonheur éternel...." Plus vous avez été malheureux ici-bas et plus vous serez heureux dans le ciel. À ceux-là , l'idée de Dieu est nécessaire parce que grâce à elle , ils ont pu pendant des siècles arrêter les revendications des droits humains , parce que les ignorants , les humbles , les faibles ont été courbés sous la violence et ont baissé la main qui les frappaient et les dépouillaient dans l'espoir insensé d'une revanche céleste. Dieu c'est la divination de la souffrance.
×