Aller au contenu

placide3

Membre
  • Contenus

    522
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de placide3

  • Rang
    Forumeur forcené

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Activer
  1. placide3

    Qu'est-ce qu'une idéologie?

    Douter de tout ou tout croire Il ne s’agit pas de douter de tout ni de se dispenser de réfléchir ou de penser, mais de penser correctement. Or la création du monde en sept jours ou des âmes humaines réputées immatérielles, en regard des connaissances scientifiques actuelles (ce n'était pas forcément le cas dans le passé) ne sont que des parfaites lubies qui donc, intégrées dans des raisonnements pour parfaitement logiques qu’ils soient, ne peuvent qu’être ferments d’idéologies. Idéologies vraies ou fausses, bonnes ou mauvaises mais qui, pour être reconnues vraies requièrent la foi ou quelques croyances ou d’entendre des voix célestes ou de neurones déboussolés, ou de prêter allégeance à quelque secte.
  2. placide3

    Qu'est-ce qu'une idéologie?

    Une idéologie est un monstre de logique, un discours parfaitement logique avec des idées complètement déjantées : - création des âmes humaines, réputées immatérielles, ex-nihilo sauf que dans la vraie vie c'est pas tellement comme ça que ça a l'air de se passer demandez à Frydman comment les gens naissent : IDEOLOGIE ! Alors pourquoi cela est-ce de l'idéologie ? - parce qu'en 2018 il n'y a plus aucun élément tangible, sensible, pour étayer cela, demandez à Frydman comment les gens naissent => pur diktat de la pensée humaine et c'est en cela que cette idée tordue à 100%, insérée dans un raisonnement, ne peut qu'être le ferment d'une idéologie. Idéologie chrétienne en l'occurrence, qui pouvait se défendre en d'autres temps plus obscurs qui ne disposaient pas des connaissances biologiques actuelles => songer à revisiter dare-dare, remettre au goût du jour, des tas de dogmes poussiéreux (chrétiens en l'occurrence) pitoyables et pathétiques sera chose salutaire si la religion chrétienne ne souhaite pas disparaître de la circulation sur la petite planète bleue, purement et simplement !
  3. Bonjour (*) Tout ce qui est de l'ordre monologue ou du one-man-show, du spectacle pour en avoir plein les mirettes ou de la re-présentation ou de la représentativité (re-présenter un lobbie, un public, une entreprise, des idées, une idéologie, une secte etc.), pourra facilement être singé par des machines, parlantes ou autres quand elles seront au point, ce qui n'est pas tout à fait le cas actuellement. (*) Jusqu'où les progrès technologiques seront-ils capables de pousser l'autonomie des ces machines => sauront-elles, elles aussi, mentir presque incessamment comme c'est le cas par nature pour l'être humain ? (*) Ca m'rappelle un mot de Gustave Thibon : "Ne donnez à l'homme que de l'humain, il se jettera dans l'inhumain, la grimace du diable remplacera pour lui le visage effacé de Dieu." ou la définition de l'athéisme pratique par ce penseur : Athéisme pratique : "L'homme n'est pas devenu plus sage avec les temps mais plus savant dans la connaissance du mécanisme des causes secondes et infiniment plus puissant aussi, dans l'art de manier les causes secondes."
  4. D autant que les dirlots des chaînes dites d info qui ont toujours beaucoup de suite dans les idées, forcément, se frottent les mains d avance avant même que ça ait lieu car côté rentabilité (financière) devrait pas y avoir photo hehe pas bête babette
  5. placide3

    Qu'est-ce qu'une idéologie?

    Toutes les idéologies naissent au second étage propre à l être humain, celui de la volonté de puissance qu a en propre l être humain, que n ont pas les animaux dépourvus de raison !
  6. Juste changer un mot : PROGRAMME pour faire le job remplace PAYE pour faire le job car au final même effet toutefois les gens trouvent plus éthique ou moral ou politiquement correct une machine qui fait l humain plutôt qu un humain qui fait la machine !
  7. placide3

    Qu'est-ce qu'une idéologie?

    Fondamentalement l'être humain est un animal qui s'emmerde or une loi psychologique bien connue a toujours dit que qui s'emmerde emmerde le monde => là pourrait être la raison d'être de toute idéologie, le moteur de l'histoire. Des religions ont toujours dit péché originel-priez pour nous pauvres pêcheurs-vie éternelle-voir Dieu, que la nature humaine est intrinsèquement viciée, mauvaise etc. Or la vérité pourrait être que, fondamentalement, l'être humain serait un animal qui s'emmerde ! - les animaux ne s'emmerdent pas du tout, sont heureux de vivre comme c'est pas possible sans se poser des tas de questions tordues => comme ils ne s'emmerdent pas ils n'emmerdent pas le monde autour d'eux, ne sont pas capables de cruauté car s'ils tuent ou se battent c'est pour survivre ou vivre, non par volonté de puissance comme c'est le cas chez l'être humain cet animal tordu. => donc un instinct fondamental, en tout être vivant : survivre (se sustenter pour subsister, idem le struggle for life darwinien) - mais chez l'être humain un second se rajoute, la volonté de puissance, d'asservir, de dominer etc. qui pourrait venir du fait que, fondamentalement, l'être humain est un animal qui s'emmerde
  8. Oui l'androïd s'il n'était pas si bête saurait qu'a fois a ça fait a² donc comme par nature il est très bête, saura-t-il jamais pourquoi l'aire d'un carré a de côté est a² ? Pourra-t-il jamais dire aux français tel De Gaulle "je vous ai com-pris" c'est-à-dire incorporés, assimilés, fait (devenir) vous-mêmes une partie de moi-même tel l'unijambiste ayant dû incorporer non seulement l'idée mais le fait de devoir finir sa vie sur une seule jambe suite à quelqu'accident, nulle jambe n'ayant jamais repoussé ici-bas pas même à Lourdes ? - quoique quelqu'oiseaux haut perchés mais tout ce qu'il y a de plus humains, aient pu s'essayer à singer cela pour des raisons ou d'autres héhé
  9. placide3

    Qu'est-ce qu'une idéologie?

    J'ai faim. L'instinct de se sustenter pour subsister, participe d'une logique naturelle qui conditionne toutes les autres. Logique à 100% naturelle, instinctive, animale mais aussi propre à l'être humain encore que ce dernier puisse décider d'y déroger pour des raisons idéologiques ou philosophiques exemple Simone Weil https://fr.wikipedia.org/wiki/Simone_Weil qui décida de ne plus s'alimenter et mourut de cela.
  10. Une fois compris cela c’est pour la vie, pas la peine d’apprendre ça par coeur tellement c’est compréhensible, intelligible Oui car com-prendre c’est s’incorporer ou faire devenir soi, exemple si je perds une jambe dans un accident ça devient une partie de moi-même de n’avoir qu’une seule jambe => jusqu’à ma mort je vais traîner ça, vivre sans jambe car force ai-je dû « faire devenir moi » de devoir vivre avec une seule jambe. Idem si je comprends une bonne fois que « l’aire d’un carré a de côté est a fois a » alors une seule fois je l’ai compris, jusqu’à ma mort je le saurai car c’est devenu une partie de moi-même, j'ai incorporé le truc dès le départ. Tandis que si j’apprends bêtement, par coeur, sans comprendre du tout de quoi ça parle, « l’aire d’un carré a de côté est a² » alors je risque d’oublier vite le truc qui reste étranger à moi-même, dans tous les cas plus rapidement qu’a fois a comprenez-vous ?
  11. placide3

    Qu'est-ce qu'une idéologie?

    Une idéologie est un monstre de logique, un discours parfaitement logique avec des idées complètement déjantées : - création du monde en sept jours : IDEOLOGIE ! - création des âmes humaines, réputées immatérielles, ex-nihilo sauf que dans la vraie vie c'est pas tellement comme ça que ça a l'air de se passer demandez à Frydman comment les gens naissent : IDEOLOGIE ! - les juifs sont des sous-hommes : IDEOLOGIE ! idéo-logie <=> idée + logique => le propre des gens qui ont complètement perdu pied avec la vraie vie, en somme
  12. Les gens pourraient devenir très cons à prendre continûment dans la tronche des one-man-show de tous ordres (ceux des religieux et autres animateurs de radios, des médias en général etc.) sans pouvoir jamais intervenir eux-mêmes, donner leur avis, être eux-mêmes acteurs là-dedans. Sauf que par une sorte d'effet de psychologique obédience et il est heureux qu'il en soit ainsi, en général tout ça rentre par une oreille et ressort par l'autre et rien ou presque ne reste ou subsiste entre les deux car pour retenir quelque chose il faut a minima 1) ou 2) : 1) le discours est compréhensible => pas de souci à ce moment là, exemple l'aire d'un carré a de côté est a fois a : une fois compris cela c'est pour la vie pas la peine d'apprendre ça bêtement par coeur tellement c'est compréhensible, intelligible 2) faire l'effort de retenir en apprenant bêtement par coeur si c'est incompréhensible, chose que peu de gens font spécialement s'ils sont pris pour des imbéciles et que, plus ou moins consciemment, ils le savent. Or en général les monologues, les one-man-show aisément singeables par des machines à parlotte savamment programmées pour faire le job, ne servent qu'à divertir, faire du bruit, tuer le temps ou conforter les gens dans ce qu'ils croient ou ont envie d'entendre => au final tout ça rentre par une oreille et ressort par l'autre (oreille) sans que rien ou presque ne subsiste entre les deux
  13. Tous les monologues genre un louis d'or dans le cul il pond un oeuf, sont autant de one-man-show : sont donc susceptibles d'être aisément singés, par des androïdes plus vrais que nature pourquoi pas ? Sur le principe du moulin à parlotte qui par ailleurs ne date pas d'hier, exemple les boîtes à musique ou les orgues de barbarie qui comptèrent parmi les premiers robots https://fr.wikipedia.org/wiki/Orgue_de_Barbarie En cela les discours ennuyeux tels les prêchi-prêcha des religieux, pourraient être produits par le biais d'androïdes sophistiqués => suffirait de rentrer au préalable dans la machine les éléments de langage habituels genre Dieu dit Dieu veut-création du monde en sept jours-résurrection-rédemption- kénose-très saint sacrifice-péché originel-transsubstantiation-anges archanges esprits purs-vie éternelle-voir Dieu-saint Robert-le cul de la baronne => au final et suite à quelques arrangements pour fignoler le truc genre compilateur pour vérifier la cohérence logique, un gentil discours tout pareil qui pourrait avoir été proféré pas quelque prêtre ! => les gens tout pareil sortiraient de là émerveillés, abasourdis, tout ébaubis, ayant cru tout comprendre mais sans avoir rien compris du tout, comme toujours
  14. + payé par la modération et le pouvoir en place ! Oui y'en a qui sont payés ici pour faire le job ? - meuh non personne n'est payé ici pour faire le job
  15. Donc par une sorte d'effet de vases communicants ou de va-et-vient incessants ou d'ascenseurs qui montent et descendent, tout semble devoir se passer comme si les êtres humains se machinisaient de plus en plus au fil du temps, se mettaient à ressembler toujours plus à des machines quand dans le même temps les machines s''humanisaient "ou "s'humanoïdisaient" davantage, se mettaient à ressembler toujours plus à des êtres humains ! => le danger ultime, le comble du comble de tout comble ne serait-ce pas de voir à un moment donné : - les êtres humains machinisés à ce point qu'ils seraient devenus eux-mêmes des machines, - les machines humanoïdisées à ce point qu'elles seraient devenues elles-mêmes des êtres humains ? => dites quel ascenseur monte, lequel descend dans cette histoire
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité