placide3

Membre
  • Compteur de contenus

    434
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de placide3

  • Rang
    Forumeur survitaminé

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  1. Que chacun ait une vérité qui ne soit pas celle de l'autre, n'a pas pour conséquence une mésentente inéluctable, en revanche l'intolérance conduit souvent au pire... L'intolérant par définition est celui qui prétend détenir la vérité donc les religions sont, par nature ou définition, intolérantes : viscéralement ou fondamentalement, il est parfaitement impossible de dia-loguer avec les religions. Au reste cette espèce d'intolérance, viscérale ou fondamentale, est la marque de tous les dictateurs et de toutes les dictatures et tyrannies, sous quelques formes qu'elles puissent se présenter par ailleurs. En Allemagne en 33 Hitler qui savait très bien chier dans des micros, arrive au pouvoir => des nuées, des cohortes de mouches à merde attirées par tout ce qui brille et qui pue se préciptent pour lui lécher les bottes et le cul => au final des millions de morts sur la petite planète bleue : - l'être humain est ainsi fait qu'il s'emmerde parce qu'il ment et qu'il ment parce qu'il s'emmerde - ajouter à cela la volonté de puissance, le prurit de domination, l'appétence du sale pognon, de tout ce qui brille et qui pue, si propres au petit bipède non à pois chiche => tous les ingrédients pour le parfait enfer avec très probablement, au final, la disparition de l'espèce humaine sur la petite planète bleue par conneire humaine interposée. D'autant plus probable qu'en 17 sur une tête de missile en puissance 20 fois Hiroshima peut naviguer et que bientôt grâce à des multi-tête tel "Satan II" possible de rayer de la carte en un seul tir et pour des milliers d'années, un territoire vaste comme celui de la France.
  2. Oui en décryptant il est aisé comprendre qu'en général les animateurs des radios mais des médias en général, dans ces jobs malsains savent très bien mentir : pratiquement, que la vérité de ces tordus est de mentir ! Mais hélas et encore plus en général, mentir semble devoir être le lot de tout être humain et les plus véreux dans cette espèce sont souvent ceux qui pensent, disent ou croient ... qu’ils ne mentent pas
  3. ... Bourdin se ridiculise, s'abêtit, s'avilit lui-même sur C24 vers les 7h avec sa machine à café et ses fichues capsules qui probablement n'existent pas du tout, c'est tout à fait curieux comme phénomène je trouve, faudrait pas qu'il fasse la saison de trop avec ce truc foireux, les français ne sont pas des imbéciles il faudra lui dire, ça pourrait l'aider => tels les Dupondt dans Tintin en somme : si bien déguisés qu'au final quand ils passent, tout le monde rigole !
  4. Pff dialoguer, "discuter" avec des obtus de cette espèce qui n'ont jamais cessé de braire qu'ils croient, même en 17, que le monde a été créé en sept jours comment est-ce possible ? Comment comprendre cela ? Des grandes idées foireuses brassées dans le vide vous dis-je, remède pour mourir vieux mais probablement c'est tout ce qu'il en résulte, dans la plupart des cas jamais rien d'effectif, de concret sauf coup du sort ou de destinée => pour la plupart pas la peine de perdre son temps avec des calotins obtus de cette espèce, la vie est trop courte : la religion c'est de la merde ! "Les Saint-Jean bouche d'or qui prêchent le martyre Le plus souvent, d'ailleurs, s'attardent ici-bas Mourir pour des idées, c'est le cas de le dire C'est leur raison de vivre, ils ne s'en privent pas Dans presque tous les camps on en voit qui supplantent Bientôt Mathusalem dans la longévité J'en conclus qu'ils doivent se dire, en aparté "Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente D'accord, mais de mort lente" https://www.musikiwi.com/paroles/georges-brassens-mourir,idees,34017.html
  5. ... me permets de mettre en garde des internautes égarés par ici non encore au fait de certaines pratiques qui ont lieu couramment sur ce genre de forums, consistant à entretenir indéfiniment ce genre de "discussions" en se groupant à plusieurs, genre intégristes véreux ou morveux qui jamais ne se mouchent et débarquent en grappes et font leur show, leur prosélytisme à deux balles : suffit d'être soi-même un brin physionomiste ou "décryptologue de mascarades éhontées" pour se rendre compte rapidement de la supercherie. Pour tout dire à en croire le bon sens décryptologue universel les anatole les scenon les france libre ça sent le poisson pas frais
  6. ... au départ un sale cureton prétentieux, orgueilleux comme un pou qui s'octroie le droit de pirater des boîtes mails et ferait mieux d'aller se faire tondre et botter le cul et rapiécer quelques parties ici ou là, cérébrales et autres => au final très probablement des micros dans des immeubles pour espionner des conversations, des caméras pour voir ce qu'il se passe dans des chaumières : MINABLE !
  7. La vérité est un vaste sujet, je pense que la vérité peut et doit être dite pour peu qu'elle existe et dans le cas où les conséquences de la divulguer sont moins dévastatrices que la taire! ... y'aurait-il des cas où il faudrait dire ou faire la vérité, d'autres où il faudrait la taire ou ne pas la faire ? Vrai que y'a des gens qui s'octroient le droit de décréter ce qu'ils ont le droit de dire ou de faire, de ne pas dire ou ne pas faire, qui se moquent comme c'est pas possible des lois, de la Cité ou simplement morales, celles qui se rencontrent aisément dans la Nature en somme : quels prétentieux ! En général ces menteurs archétypiques adorent les jeux de mots (ou sur les mots) foireux voyez les commerciaux véreux de quelques radios ces fils de pub ces escrocs aux sms et aux appels surtaxés comme ils excellent dans cet art ... pas plus tard que ce matin, ce-jeudi-12-octobre-2017-à-6h59 sur la radio-télé-virtualité archétypique, la joyeuse {of-et-lit-de-mire-A-mas-dans-le-lot-et-gare-one-qui-a-gagné-la-machine-à-café-et-les-capsules-qui-vont-avec} : pitoyable !
  8. Oui au reste ca ressemble à un mouvement de révolution sur un cercle sans fin ni début ce truc car en somme l être humain semblant devoir être fait pour la vérité, semble devoir mentir parce qu il s emmerde et s emmerder parce qu il ment hi hi ! - je mens parce que je m emmerde en ne connaissant pas la vérité pour laquelle je suis fait - je m emmerde parce que je mens pour me donner l illusion de connaître la vérité pour laquelle je semble devoir être fait - ainsi de suite he he ... pas bête Babette ... et donc maintenant "la vérité rend libre" ça veut dire " libre de ne pas s emmerder" => c est extrêmement simple à comprendre en somme !
  9. Oui n'est-il pas aisé de comprendre qu'intrinsèquement, viscéralement, fondamentalement, o n t o l o g i q u e m e n t, les individus d'humaine obédience sont des animaux qui s'emmerdent suite à quelques malentendus et que "les pauvres bougres convaincus du contraire sont des cocus" ? ... comme dans la chanson du sieur Brassens en somme :
  10. À croire que le mouvement c'est la vie ! Notre pire ennemi étant l'ennui, après la lutte contre nos peurs, nous recherchons activement l'occupation, au moins de l'esprit, quitte à sombrer dans le divertissement, de ne faire que jouer des rôles plus ou moins sophistiqués, désuets, futiles, légers, vides, passifs, etc... Oui l'être humain semble ainsi fait qu'intrinsèquement ou fondamentalement il se fait chier ou s'emmerde sur la petite planète bleue, là semblant devoir résider le moteur de l'histoire ou la condition de tout progrès, pour le meilleur ou pour le pire : - les enfants non forcément qu'ils soient inconscients de tout danger mais probablement aussi parce qu'intrinsèquement ils s'emmerdent spécialement s'ils sont dorlotés continûment par des parents hyper-protecteurs, adorent défier le danger, exemples le jeu du foulard très à la mode dans les collèges et lycées il fut un temps ou l'appétence des jeunes en général pour les films d'horreur ou d'épouvante - des jeunes et des moins jeunes d'ailleurs, une étude scientifique ayant montré que visionner des scènes d'horreur a des effets salutaires sur la santé http://www.huffingtonpost.fr/2015/12/18/les-films-dhorreur-seraient-mauvais-pour-la-sante_n_8835984.html - ensuite le train-train quotidien, le "métro-boulot-dodo" dont il faut bien chercher à s'extraire à quelque moment et de quelque façon tellement à la longue ça devient chiant, par quelques artifices dangereux ça pourrait le faire => forcer le destin en changeant de job ou harceler sexuellement ses collègues ou taper sur le patron et sur la société en général en les soupçonnant de tous les maux, ainsi de suite - enfin les religions, artifices suprêmes tels les murs de poussière du sieur Cabrel enfin à ce qu'il semble : tellement les gens s'emmerdent ou se font chier sur la petite planète, après leur mort s'ils peuvent vivre éternellement, partir s'ennivrer incessamment d'une très festive félicité là-bas, aller voir un peu là-haut si l'herbe n'est pas plus verte, le Vieux s'il existe ou quoi que ce soit d'autre que nul ne peut voir sans mourir, ils sont pour. => se donner du mal pour se faire du bien en somme héhé, pas bête Babette
  11. ... Pff y'aura toujours des cons sur la terre : des richissimes et des puissants de ce monde et des calotins, des chariteux curetoneux véreux pour leur lécher le cul, des sales curetons morbides pour pirater des boîtes mails et quelqu'évêque surchauffé de la casquette pour couvrir cette pratique, délictueuse autant qu'immorale !
  12. Changer le monde, quelle lubie ridicule! Ceux qui ont essayé dans le meilleur des cas, n'ont réussi qu'à détourner le système à leur profit. Les autres n'ont réussi qu'à à créer des avantages mais aussi des problèmes supplémentaires à la terre. Et il y a les pires, les apprentis sorciers qui voient leur invention prendre des proportions innommables, ceux qui créent un monstre tel qu'il compromet tout l'équilibre du système. Mais qui n'ont pas d'autre équilibre de rechange à proposer. Hiroshima et Nagasaki ont permis d'instaurer une sorte de paix bien qu'instable, un équilibre relatif mais réel, entre les nations. ... maintenant imaginer que tout pays soit doté de l'arme atomique ce qui, au reste, ne saurait tarder en général ce qui peut advenir, advenant => quel bel équilibre aurait-on là dirait-on tout aussitôt mais hélas faudrait encore que ça pète à quelque moment car tel le poisson pas frais dans Astérix, le moindre incident de rien du tout ici ou là pourrait produire l'embrasement généralisé des populations avec, au final, la disparition de l'espèce humaine sur la petite planète bleue ! => trop d'équilibre ou de paix à la longue ça devient très chiant or quand c'est trop chiant faut que ça fasse chier, les gens qui s'emmerdent en général emmerdant le monde autour d'eux, donc le déséquilibre essentiel inhérent à toute chose ici-bas est condition : 1) de tout progrès 2) de la disparition de l'espèce humaine sur la petite planète bleue, par connerie humaine interposée.
  13. c'est une règle de psychologie humaine, un déterminisme psychologique ce truc ... étant entendu par ailleurs que des personnes super-actives ne sont pas à l'abri de ce travers car la super-activité parfois fait office d'exutoire à solitude ou de cache-sexe à malaise existentiel profond => se réfugier dans un activisme exacerbé pour se mentir à soi-même, se voiler soi-même à soi-même en somme, par surchauffe de casquette interposée apprendre par coeur des tas de conneries dans d'obscurs bouquins, se laisser pousser une sale barbe, pirater des boîtes mails sciemment et sans honte ni vergogne, suite à cela faire chier le monde alentour, asséner ses rêves impossibles sur la tête des pauvres gens en devenant chroniqueur dans l'1visible => y répandre ses lubies, ses fantasmes et traiter avec mépris ses détracteurs de "sans-gêne" ça pourrait l'faire !
  14. "Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint, Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins" ... c'est une règle de psychologie humaine, un déterminisme psychologique ce truc : les gens qui s'emmerdent emmerdent ceux qui sont autour, souvent des personnes d'un âge certain exemple des teignasses rabougries genre veuves esseulées qui dorment sur des lingots et se font chier tous les jours comme des rats morts => emmerdent très bien tout ce qui gravite autour, le moindre incident de rien du tout transforment cela en cata monumentale !
  15. Un concept abstrait c'est, je prenais ce mot comme exemple, la liberté. La liberté ne correspond à aucun objet observable. Vous aurez beau vous tenir assis sur votre chaise en regardant le paysage vous ne verrez jamais passer la liberté. C'est cela que nous appelons un concept abstrait. L'égalité est un concept abstrait, en cela encore qu'en restant assis sur votre chaise vous ne verrez jamais passer l'égalité; impossible de faire de la liberté ou de l'égalité un "objet". ... liberté et égalité sont deux notions très intuitives, expérimentales, suffisant de regarder une balance de Roberval ou autre ou de se coltiner les murs d’une prison pour se faire quelqu’idée précise de ces choses simplement certains esprits, plus que d’autres, sont de naissance portés à brasser dans le vide des grandes « idées » foireuses, à perdre pied rapidement avec la vraie vie => savoir ramener ces fantasmatiques à la raison commune, si besoin vertement par de verts artifices, si l’occasion se présente et très peu sainte la sale barbe bénie du bénisseur de baigneurs ne priez pas pour moi, vous serez bien aimable.