Aller au contenu

Vitality

Membre
  • Contenus

    46
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Vitality

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Tu peux poser des questions à l'infini comme ça. Si c'est ça que tu veux, je pense qu'au bout d'un certain temps je n'aurai plus la force de te répondre. En tout cas, quand je parle de "nature" c'est ce qu'elle est dans sa totalité (le vivant et le non-vivant, la matérialité, la matière). ^^
  2. Oui mais le problème c'est qu'aujourd'hui, il y a carrément trop d'informations ! Il faudrait nettement revoir à la baisse les informations en gardant l'utile et en supprimant le futile.. (Après, c'est sûr qu'il faut définir ce qui est "utile" et "futile" en regard des écosystèmes dans lesquels nous vivons). Par exemple, beaucoup de philosophes philosophent pour philosopher et ne se construisent pas pour autant de "vie philosophique", ils sont donc pour ma part moins utile que quelqu'un qui va savoir réellement de quoi il parle parce qu'il a vécu la chose.. "Mettre des livres entre nous et le monde" signifie qu'on se penche souvent sur des sujets incongrus, des livres oublieux de la Nature, des discussions inadaptées.. tout cela dans le but, purement et simplement, de continuer à nourrir un système destructeur et en désaccord fondamental avec la réalité naturelle.. Il faut des livres (en des quantités raisonnables) mais il faut surtout que l'expérience se transmette par le geste et l'échange entre Humains. Et là on pourra comprendre quels sont nos réels besoins, quels sont les besoins des autres espèces, pour mieux s'harmoniser avec la réalité matérielle qui nous entoure.
  3. L'expérience mon ami, l'expérience ! C'est grâce à elle qu'on ne doit pas retomber dans nos travers. Et, quand je disais "livres", c'est au sens large qu'il faut le prendre. Bien des livres nous éloignent de la Nature, beaucoup moins nous ramènent vers elle. Les Écritures Saintes des monothéismes nous en ont éloigné par l'intermédiaire d'une Symbolique particulière. Mais ce n'est qu'un exemple..
  4. Ce n'est pas une obligation d'envoyer des satellites. ^^ Si nous apprenions déjà à réduire la pauvreté, et à ce que tout le monde ait sa place dans ce système, ça nous permettrait de progresser concrètement et de mieux vivre collectivement !
  5. Et si on arrêtait de mettre des livres entre nous et le monde ?
  6. Sans le Soleil, dites "Adieu" à toutes les religions ! ^^
  7. Les premiers spécimens du genre Homo il y a de ça 1 million d'années ou même plus en arrière: avaient-ils besoin de nos monothéismes ou d'idolâtrer telle ou telle personne pour se sentir vivre ? Non !!!! Ils vivaient purement au présent et étaient extrêmement plus sensibles que nous aujourd'hui à leur environnement. Ils comprenaient et lisaient le monde au travers le prisme de la nature, le cosmos. Nous, nous avons plongé la tête dans les livres, dans les mots et le verbe, oubliant le présent et la nature, nous focalisant sur des rumeurs (prétendues vraies pour certains..), on s'oublie même nous-mêmes en travaillant.. Donc à quoi bon vouloir plonger dans les enseignements religieux ou devenir prosélyte vis-à-vis de quelque-chose qu'on ne saurait être vrai ? Je pense que s'il n'y avait pas tous ces artefacts, on saurait ce qu'est la vraie foi, il y aurait moins de prise de tête et on y aurait plus droit au but. Effectivement, on ne peut pas nier que le soleil nourrit la vie depuis des milliards d'années. Et le Cosmos est un mystère. Il le restera. Mais apprécions pendant ces quelques-années de vie que nous menons la force et l'Unité que nous réalisons avec ce sublime Cosmos. Ça, c'est un prodige ! Au passage, ce n'est que mon avis mais les monothéismes sont je crois ni plus ni moins que d'anciens chamanismes solaires.. Donc en vénérant le Christ, avec son auréole ultra-lumineuse, on vénère le Soleil ! (Dimanche -> Le jour du Seigneur -> Dies Soleis -> Le Jour du Soleil) (Les galettes des rois sont rondes et dorées -> manifestation du soleil) (Pareil pour les crêpes de la Chandeleur) (Le naissance et la Resuscitation en fonction des Equinoxes et Solstices..) Après, je suis tolérant, à chacun ses libres croyances ! La diversité aussi c'est important ! Mais que ça ne déborde pas dans le domaine "public" ça c'est vital !
  8. Aller Hop, Tsipras dans le panier ! Ce n'est pas un dirigeant qui changera le destin d'un Pays, surtout à l'heure actuelle.. C'est le peuple lui même qui doit infléchir l'avenir à son avantage ! C'est malheureusement clairement ça ! Y'a jamais eu de démocratie, ce n'est que la continuation de l'ancien régime mais sous une autre apparence.
  9. Et même, il faut savoir que la religion chrétienne telle qu'on la connaît aujourd'hui n'était ni plus ni moins qu'une secte qui est devenue religion d'Etat chez les Romains, par le biais de Constantin en 321. Du coup, ça laisse à désirer. Enfin ce n'est que mon avis.. :)
  10. Oui, et puis bon nous ne sommes même pas sûr qu'il ait existé.. On en a eu aucune trace ! Pour moi ce n'est qu'un personnage fictivement construit autour d'un recyclage d'anciennes recettes païennes !..
  11. Eleanor je pense qu'honnêtement le Christianisme, et même plus largement tous les monothéismes naissent des anciens mythes païens. Toutes les fictions qui gravitent autour du Christ ou presque existaient déjà chez les polythéistes, et quand tu regardes bien, les rites et traditions sont issus de la cristallisation des cycles du Cosmos. Jésus naît, par exemple, en fin d'année, au moment du Solstice d'Hiver ou dans les environs.. Équinoxes et Solstices, Saisons et alternance Jour/Nuit, tout cela permet la construction d'un mythe qu'on arrive à faire passer pour "vrai" grâce à l'écriture performative ! Mon intime conviction est que le christianisme, et les monothéismes en général n'ont rien inventé, et même pire, nous ont éloigné du monde en émettant tout un tas de "symboliques" abjectes, nous mettant un mur totalement opaque pour comprendre les logiques du monde dans lequel on vit.. On s'est plongé dans les livres, les bibliothèques alors que le paysan (étymologie : paganus -> païen..) d'autrefois fonctionnait en parfaite harmonie avec les cycles de la nature et savait lire le ciel, sans pour autant être gouverné avec force symboliques.. Enfin, mon but n'est pas de convaincre que la religion est "fausse" et trompeuse mais simplement d'essayer de comprendre ce qui amène les gens à s'engouffrer dans les plis de la religion monothéiste.
  12. Et pourquoi, au final, ne pas apprécier le monde en tant que ce qu'il renvoie en premier lieu et vouloir à tout prix s'en tenir à des symboliques qui nous éclatent et nous dispersent les uns des autres ? "Lama au fond", ton existence n'est ni plus ni moins que le jeu de forces et d'énergies qui ont permis à long terme de complexifier le vivant pour en donner le résultat que tu vis grâce à ta conscience aujourd'hui même ! Tout est inscrit dans les potentialités infinies du multivers (temporel, spatial, quantique..) à pouvoir se développer de telle ou telle autre manière, et en ça tu es déterminé donc tu ne peux "échapper" aux pensées qui déterminent ton être et à ton destin inéluctable qu'est la mort. Donc dans un certain sens, oui, Dieu ou le divin, ou les forces en jeu te mènent à un destin que tu ne peux choisir car même "de base" tu n'as pas choisi d'avoir une conscience. Elle est advenue par elle-même, tout comme elle disparaîtra par elle-même. Pour ce qui est de Dieu, là on rentre dans un autre débat : sont-ce des fantasmes Humains de penser encore à des arrières-mondes ? Ou bien une vérité objective ? Moi je n'y crois franchement pas. "Dieu" ou toutes les fictions qui se construisent autour d'une prétendue "vie" après la mort ne sont qu'un syndrome, un prétexte pour tourner autour du pot, reflétant un certain mal-être de l'être à accepter son destin : la vie est telle qu'elle est, il faut la cultiver, en jouir et en faire quelque chose de meilleur pour ses progénitures.. C'est peut-être en ça que la vie est sublime d'ailleurs.. A chacun sa vision, moi je cultive celle là ! PS : Je te conseille un livre bien fourni et très édifiant que j'ai fini il y a peu, il s'intitule : "Notre univers mathématique.". Il rentre dans la logique des multivers et des structures mathématiques qui permettraient la constitution du multivers dans lequel nous vivons pour en créer des entités auto-conscientes.. Je te laisse approfondir et apprécier !
  13. Merci pour toute la belle ampleur de ce dialogue qui a intensifié l'idée, chez moi, de vouloir me lancer dans la lecture du MBh. Par contre j'aurais bien souhaité avoir quelques renseignements sur les versions à privilégier dans un premier temps et en langue française (histoire de bien pouvoir saisir le sens, sans trop de difficultés et en y gardant la richesse et l'authenticité de la tradition initiale) ?
  14. Bonjour,

    j'ai trouvé votre topic concernant le MBh fort intéressant, y a t-il possibilité que vous m'aiguillez dans le choix d'une première version française ?

    Merci d'avance,

    Vitality

      aa
×