Aller au contenu

Delgesu

Membre
  • Contenus

    43
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Delgesu

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 09/30/1975

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Région Centre Val de Loire
  • Intérêts
    Littérature, développement web, musique, randonnée.

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Bien sûr que je l'ai lu. En fait, j'ai trouvé le début intéressant, pourquoi pas, mais après il n'y a plus rien. Pouf ! Il répète et répépète les mêmes choses. Ce n'est pas mon genre de lecture; là je l'avais acheté sur recommandation.
  2. Et quand tu as lu les 60 premières pages, tu peux t'arrêter parce que l'auteur tourne en rond après. C'est l'avantage de ce livre. Tu économises du temps
  3. Je commence la pièce de théâtre de Marie Ndiaye (auteur que j'admire) intitulée Hilda . Ça va se lire vite ...
  4. Tu n'oublieras pas de nous dire ce que tu auras pensé de ce livre de Tesson stp. Ça peut m'intéresser.
  5. Delgesu

    "Belle du seigneur"

    J'ai lu cette année Le livre de ma mère, j'ai pas mal aimé mais pas suffisament pour me lancer dans 1000 pages d'Albert Cohen. J'ai une pile de livres à lire monumentale.
  6. Cet ouvrage se révèle être un bon petit livre d'Histoire de France passionnant !
  7. Tombé amoureux des vins de Bourgogne cet été. Je commence ceci:
  8. Alors, as-tu aimé Tombouctou ? Perso, j'avais beaucoup aimé et si je ne me souviens plus trop de l'histoire, je sais qu'il y a avait pas mal d'humour. Paul Auster fait partie de mes auteurs contemporains préférés. Sinon, là je viens de relire De la terre à la lune , de Jules Verne. Et je compte enchaîner sur la suite Autour de la lune, puis d'autres Jules Verne. Je me fais un petit marathon JV.
  9. Eh bien oui, c'est ce que j'écris ! Donc si le personnage principal est mysogine (et pas qu'un peu) et si le ton de roman l'est, ça ne veut pas dire : 1 que l'auteur l'est 2 que l'on ne doit pas le lire pour autant. Surtout si la mysoginie avérée est voulue ! Autre exemple: j'ai lu récemment quelques nouvelles de Lovecraft et franchement, c'est parfois très raciste. Il paraît que l'auteur l'était aussi. Sauf que le narrateur est complètement taré et parano, envahi par des bouffées de haine, d'où le racisme exprimé. Si l'auteur n'avait pas été lui-même raciste, aurait-il su écrire aussi bien sur cette pathologie ? Devons-nous éviter cet auteur pour cette raison ? Le récit est fascinant et on s'identifie, le temps de la nouvelle, au narrateur complètement cinglé.
  10. "républicain" : non. Interdire de ces caricatures .... Elles ne contreviennent pas à la loi française. Nous sommes chez nous et faisons ce que nous voulons. Si la France interdisait la moindre caricature, alors un jour ce sera ta parole qui sera interdite. De toutes manières ça n'arrivera pas, parce qu'il n'y a aucune raison pour faire une loi spécifique pour une religion. La république ne reconnait aucune religion. Si si, on peut, dans les limites de la loi.
  11. Lire un texte ... dis-le comme si c'était toi qui étais en train de l'improviser et non pas en train de le lire comme une recette de cuisine. Des fois, sur Youtube, j'entends des lecteurs catastrophiques. Mais d'autres fois des perles. Il faut que ce que tu dises viennes de toi. Lire un poèle, c'est s'approprier les mots de l'auteur. Il existe aussi la lecture lyrique, avec des trémolos dans la voix, plutôt démodée mais intéressante.
  12. Tout de suite, là, je peux en citer 3 qui m'ont bouleversé, mais la semaine prochaine je pourrai en citer 3 autres, etc ... Antigone, Jean Anouilh Le blé en herbe, Colette La trilogie new-yorkaise, Paul Auster Mais j'ai tellement été renversé par des auteurs ces derniers temps que je veux encore les explorer: Marguerite Duras, Scott Fitzgerald, Maurice Genevoix ... un jour ils figureront aussi dans ma sélection.
  13. Et qui est ton "autrice préférée" que j'évite de lire ses livres ? Parce que faut vraiment être limitée pour sortir un truc pareil. Il s'agit d'un ROMAN complètement barré, avec des personnages barrés, dans des situations délirantes et violentes. Je l'ai lu comme une critique de la société de consommation poussée à l'extrême (adjectif qualifiant Et la consommation ET la société). Bref, cela reste une fiction. Sinon, je ne lirai plus des poésies de Musset qui était un affreux machiste, Rimbaud qui faisait du traffic dans le golf d'Aden, etc etc etc .... J'avais dévoré les 527 pages d'American Psycho en une petite semaine. Une expérience littéraire délirante, une tornade. Alors oui, un jour je lirai "White".
  14. En plein milieu de Complètement cramé de Gille Legardinier. Eh bé .... c'est pas terrible .. C'est bien parce qu'on me l'a offert. C'est du sous-Anna Gavalda. Ce n'est pas "mal" écrit, mais ça ne vole pas bien haut. Des phrases courtes, des dialogues inutiles et souvent improbables (les personnages sont d'ailleurs très bavards). Ce n'est pas de la littérature mais ça se laisse lire. Je comprends que ça puisse plaire (et j'ai lu des textes plus mal écrits que ça) mais il faut le dire: il ne se passe rien. C'est le téléfilm du samedi soir sur France 3. En moins bien.
  15. Le marché de la pleurniche, tu veux dire ....
×