Aller au contenu

Pimc

Membre
  • Contenus

    90
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Pimc

  • Rang
    Forumeur en herbe

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  1. C'est bien ce que je leur reproche à ces c*ns!
  2. Mahiedine Mekhissi franchi premier la ligne d'arriver du 3000m steeple son maillot entre les dents. Après avoir survolé sa catégorie au championnat européen de Zurich il s'impose facilement, tellement facilement qu'il trouve le loisir d'enlever son maillot à 100m de l'arrivé. Scandale, "veuillez cacher ce seins que je ne saurais voir" se récris le jury qui disqualifie le sportif. Ainsi ce corps superbe, cet individu unique, ce champion qui a force de travail et de douleur gagne de la tête et des épaules peut être spolié par des juristes grassouillés! Il y a là quelque chose de dégoutant et qu'on retrouve dans le sport à haut niveau qui, bien que présenté comme de plus en plus individualiste, reste normalisant à l'extrême. Le corps et le mental s'imposent et brillent aux yeux de tous mais des crétins ont la vulgarité de venir trainer dans la boue le héro avec leurs règles étriquées et stupides. Libérez Suarez! Rendez son or à Mahiedine!
  3. @dentelle de mot pourquoi son hypophyse? Elle est très grande? Toute pleine d'hormone?
  4. Pimc

    ''lavage de cerveau''

    alcool, ghb, lsd, trauma crânien, trépanation, pilule rouge, une corde...
  5. « Dieu est, donc l'homme est esclave. L'homme est libre, donc il n'y a point de Dieu. Je défie qui que ce soit de sortir de ce cercle, et maintenant, choisissons. » disait Bakounine. Devant la simplicité un peu ringarde de cette "démonstration" on peut manquer le mot important qui est "choisissons". Bakounine a choisi et pour lui l'homme est libre, et quand bien même celui ci choisirait de se faire esclave de Dieu il n'en resterait pas moins libre. Fondamentalement libre car ce peut être un choix de se faire serviteur.
  6. Ta question est paradoxale car tu pose une contrainte à "la réflexion - aussi libre possible -". Or être libre n'est ce pas se départir au maximum des contraintes : l'oiseau est l'image toujours évoquée pour signifier la liberté car il semble abolir la contrainte gravitationnelle elle même. Être libre, penser librement, c'est sans doute être sois même et penser sois même, à partir de là personne ne peux imposer un postulat métaphysique de base (qu'il soit religieux ou agnostique) à son voisin sous peine de l'amputer de l'étincelle de liberté qui l’habite.
  7. Page 2 faite! C'est sans doute mauvais du coup j'attends vos critiques et améliorations voire vos contre modèles.
  8. Pimc

    programme FN page 2

    En préambule je reconnais avoir toujours détesté ce parti xénophobe selon moi. Si je suis d'accord avec l'expression « UMPS » je pense aussi que le FN n'a de différence que dans ses postures outrancières. Peut être l'étude de son programme me fera changer d'avis. Cette précision ne vise pas à éviter le fouet mais juste à clarifier honnêtement mon point de départ. INTRODUCTION La première partie du programme s'intitule « autorité de l'état » et la première sous partie s'attache au sujet des « anciens combattants ». La première analyse qui me vient est que le slogan « ni droite ni gauche ni extrême » ne peux masquer l'identité profondément autoritaire de son idéologie puisque que c'est le concept d'autorité qui est mis en avant. Par extension on peut, je pense, dire que l'état nation du FN est moins une émanation du peuple national et contrôlée par lui qu'une structure superposé au peuple et lui imposant son autorité. Deuxièmement cette autorité nécessitant une certaine légitimité le FN met en avant, dans une toute première sous partie, le sort des anciens combattants plutôt que celui des travailleurs, en cela la partie « ni gauche » du slogan susmentionné se trouve vérifiée. PREAMBULE Passons au préambule de cette premières pages. Selon celui ci les « anciens combattants » sont « ceux qui se sont engagés, au péril de leur vie, pour [la] défense et [la] liberté [de la France] ».Une analyse historique pour moi douteuse d'une part à cause du grand nombre d'appelés qui loin de s'engager furent incorporés par obligation et d'autre part parce que beaucoup de guerres de la République Française n’eurent pas pour motif la défense et la liberté de la Patrie (je pense surtout aux guerres de colonies si glorieuses aux yeux de J.M. Le Pen). De ce parti pris idéologique (pour moi fallacieux) découle des expressions comme « tombés au champ d’honneur » (comme si crever en tentant de buter les gars d'en face était plus honorifique que les morts moins tapageuses d'individus plus pacifique) et l'obligation « d'apporter aide, respect et considération aux 3,6 millions d’anciens combattants encore vivants ». ANALYSE Viens en suite « l’analyse » du FN sur la situation des anciens combattants. Le parti dénonce le « manque évident de considération de nos gouvernants pour ceux qui se sont sacrifiés pour leur pays » (le travail ouvrier ou salarier, les différents efforts de guerres assumés par toute la population ne semblent pas constituer un sacrifice) et le mépris de l'UMP et du PS pour « l’Histoire de France et l’idéal national » (comme si d'Histoire et d'Idéal il n'y en avait pas plusieurs et comme si l'impérialisme raciste, les boucheries de 14-18, les lâchetés précédant et les compromissions concomitantes à 39-45 n'étaient pas éminemment méprisables). Dans le deuxième paragraphe le FN dénonce la baisse du budget attribué aux anciens combattants pourtant parallèle à la baisses du nombre d'allocataires : -35% de budget en 10 ans pour -22% d'allocataires en 5 ans. Dénonciation est faites aussi du faible montant de l'allocation (50e par mois) qui est à mettre en relation avec les années de services effectuées, de plus cette allégation me semble douteuse au vu de cet article (http://www.politique...-militaires.htm) dont je cite ce passage : « Dans un rapport de 2004, la cour des comptes soulignait que la retraite moyenne des militaires représentait 72% du salaire net des salariés en activité. Au bout de 26 ans de service, un militaire a la même retraite qu'un civil qui a cotisé 33 ans. ». Le troisième paragraphe attaque N. Sarkozy car « le Haut Conseil de la mémoire combattante » (sans doute une pantouflerie pour galonnés grabataires) ne s'est pas réuni depuis 2006 (comme l'impact de cette tragédie n'est pas arrivé jusqu'à moi je vous laisse seuls juge de sa gravité réelle). Autre reproche : « l'ambition non dissimulée de remplacer les différentes dates de commémoration (8 mai, 11 novembre, etc.) par une date unique » ce qui est une aberration historique au moins équivalente au fait de se réclamer de J. Jaurès quand on est nationaliste et grande héritière. Ce paragraphe se termine sur l'expression « devoir de mémoire » que j’exècre car elle promeut une approche unilatérale et légale de l'Histoire (cf les lois mémorielles), laquelle est une science ouverte et nécessitants de multiples approches, la « mémoire » quand à elle est individuelle comme elle peut être collective, doit être un droit mais j'espère que jamais elle ne sera un devoir. POSITIONS Passons aux « Positions » 1 d'abord revaloriser la pensions des anciens combattants (voir lien susmentionné pour avoir une idée de la nécessité réelle de cette mesure visant peut être plus à câliner ce chère électorat militaire et plus généralement réactionnaire). 2 maintenir le 11 novembre comme fête nationale (si vous avez des citations d'hommes politiques de premier plan visant à supprimer cette fête je suis preneur car un rapport de 2008 réclamant une baisse du nombre des fêtes nationales conservait cette date au côté du 14 juillet et du 8 mai) 3 égalité républicaine pour tous les ancien combattant et pupilles de la nation, voilà une mesure qui ferait plaisir aux harkis et aux soldats indigènes en général. 4 statut d'anciens combattants pour les militaires ayant participé aux opérations extérieure (OPEX), « Il s’agit d’interventions des forces militaires françaises en dehors du territoire national.Elles se déroulent en collaboration avec les organisations internationales (l’ONU et l’OTAN) et les armées locales. »selon le ministère de la défense. Pourquoi pas? Peut être à cause des avantages liés à ces OPEX et dont parle _plop_ plus bas. 5« Favoriser le souvenir de l’Armée d’Afrique qui s’est illustrée dans la libération de la France et dans la défense de l’empire » hommages aux indigènes plus que justifié, bientôt ce sera le tour des annars espagnols qui tinrent le maquis en de nombreuses régions. Et pourquoi pas parler des massacres de Sétif et de Madagascar? (Massacres qui furent causés par l'Etat français contrairement aux crimes passés et présents du FLN cher(e) Amissa Somnium) 6 Ce point consiste en un hommage aux harkis (rattacher « la cause harki au Ministère des Anciens Combattants et non plus à celui de la Ville »), aux pieds noirs, au refus de commémoration des « accords d'évian »... Et "intervenir énergiquement auprès du gouvernement Algérien pour régler le problème des disparus" (l'attaque contre le FLN que réclamait Amissa)(et une faute "algérien" étant un adjectif il ne prend pas de majuscule, oui l’hôpital se moque de la charité). Bref un mélange d'idéologie nationalo-militariste, d'aveuglement historique, de mesurettes visant à rassurer le cœur historique du FN et d'ouverture presque drôles vers les militaires extraits des colonies...
  9. Bonne idée mais gros travail. Je tente la page 2
  10. et puis en thai tu apprends des saisies... c'est un défouloir qui est tout de même très exigeant techniquement, c'est une école de souffrance et de rigueur, trop peut être...
  11. "Quant aux villes du pays que le Seigneur votre Dieu vous donnera en possession, vous n'y laisserez personne en vie" deuteronome 20:16-17 Cela mis à part le grand jihad ne demande pas de tuer et même l'interdit puisque interdire l'assassinat fais partis des 10 commandements des religions "du livre". Ceci est à replacer dans sont contexte historique et la "loi du talion" de l'ancien testament était bien sur en vigueur dans ces sociétés tribales (juives et arabes). L'équivalent du "tu ne tuera point" du coran est assez édifiant en cela qu'on voit tout de suite l'héritage du tribalisme "mecquoi" ou arabe que connut Mahomet : " Et; sauf en droit, ne tuez point la vie qu'Allah a rendu sacrée. Quiconque est tué injustement, alors Nous avons donné pouvoir à son proche [parent] . Que celui-ci ne commette pas d'excès dans le meurtre, car il est déjà assisté (par la loi)". En effet si la vie est sacrée le "droit", la loi tribale que Mahomet a adaptée et déifiée, l'est aussi et permet la vengeance légale (talion) dans le cadre de la famille, du clan, de la tribu et bien sûr par extension dans le cadre de l'Oumma. En gros c'est une mentalité assez proche de celle des corses (XD).
  12. et pourtant... la bêtise semble obéir à cette règle, comme la marée revient toujours selon les mouvements de la lune, les vagues de l'imbécilité s’échoueront toujours là où il y a des hommes. Où pas, après tout l'erreur est humaine.
  13. Ah ah ah... Les guerres de religions à proprement parlé sont très très rares... Israël et le Hamas ne se battent pas parce qu'ils sont respectivement juif et musulman mais à cause de l'antagonisme de leurs intérêts matériels respectifs. Le Nord Soudan VS le Sud Soudan guerre de religion ou guerre pour le pétrole? La déstabilisation au Sahel est il le résultat d'une volonté de suprématie inhérente à l'Islam où bien le résultat de la gabegie de la France-à-frique (Afrique), des trafiques d'armes et de drogues passant par le Sahara, de la présence de ressources comme l'uranium et le pétrole? Je vous propose de lire cette page http://www.monde-dip...3/02/CORM/48760 intitulée "Pour une analyse profane des conflits" un article de G. Corm Et pour ce qui est du jihad il en existe en fait deux : le "petit" qui est la guerre contre les incroyants et le "grand" qui le combat individuel de chacun pour être unn bon musulman.
  14. Pimc

    666 une explication ?

    et 0+0= la tête à toto
×