Aller au contenu

Dalgo

Membre
  • Contenus

    28
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Dalgo

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Hendaye
  1. Bonjour, personnellement je suis plus du genre à ne pas croire à ses choses là, mais enfin bon largue moi seul en pleine forêt dans la nuit et je pense que sur le moment je serais mort de peur... Je ne vois pas réellement l'intérêt d'utiliser cette table si tous le monde te dit que tu as beaucoup plus de chances d'attirer un esprit malfaisant qu'autre chose. Au pire tu peux toujours essayer les voyants, ou sinon tente de trouver via internet des personnes qui le pratiqueraient dans ta région et qui pourraient t'initier, si tu y crois vraiment et que tu es motivé, un ouvrage sur le sujet n'est peut-être pas inutile avant de te lancer.
  2. Bonjour, finalement est-ce que ce n'est pas une question de mentalité ? Au regard du monde, les pays qui sont en crises sont ceux que l'on pouvait juger comme "développés" il y a de cela quelques années. Après c'est normal, paye tes ouvriers trois francs six sous par mois et tu verras que l'économie va de suite remonter... (Et je ne parle pas du fait de faire travailler des enfants, là c'est noël tous les jours). Outre cela, nous avons un réel problème en France, c'est la léthargie chronique des français. A quand une vraie responsabilité politique du gouvernement et du parlement devant les citoyens ? On devrait voter par référendum à la fin de chaque mandat pour décider de leur couper un bras si ils ont fait n'importe quoi, ou alors une grosse amende , je peux vous assurer que là ils feraient plus les fanfarons. Ensuite, vous trouvez cela normal les repas de types étoilés qu'ils se paient via l'argent de l’État ? Moi au restaurant universitaire de ma fac c'est pas tip top mais je fais avec, et pourtant je paie ! Ensuite il y a des choses à faire, notamment au niveau du chômage, vous croyez qu'en chine on s'embête avec ces choses là ? Alors oui, bien sûr il est nécessaire, mais les abus le rendent dommageable pour la France entière. Une chose simple, pourquoi ne pas faire travailler 10h par semaine ces personnes (après tout on supprime bien des emplois municipaux), ils pourraient nettoyer les villes, les plages, les forêts, l'Etat pourrait trouver un partenariat avec les entreprises de plus de 50 ou 100 employés et les obliger à prendre tant de personnes à temps partiel (ou sur la base de ces 10 heures). Vous vous imaginez avec le nombre de chômeurs en France (et j'englobe dans cela le RSA et tout le tralala...) ? Et on pourrait aller encore plus loin, l’État pourrait très bien gérer des champs, construire des usines pour mettre en conserve les récoltes, ... Cette méthode servirai de plus à donner l'occasion aux citoyens français d'acheter réellement un produit produit en France, par des français et au bénéfice de la France, et cela apaiserait la charge que représente le chômage. Alors bien sûr je ne suis pas économiste mais enfin bon, rien qu'en quelques secondes j'ai eu diverses idées, ils font quoi au gouvernement à part manger du 4 étoiles sur notre dos et faire un remake des feux de l'amour ?
  3. Si je comprend bien on ne cherche pas là un système "parfait" mais une autre société qui ne serait pas basée sur la lutte des classes. Malheureusement la lutte des classes, théorisée par Marx existe sous des formes diverses et variées depuis la nuit des temps et à plus ou moins grande échelle. Déjà la manière dont les choses peuvent changer ne peut qu'être brutale et, dans notre époque de mondialisation, doit être à échelle mondiale. Une grosse crise entrainant une révolution mondiale pourrait changer les choses, ou alors empirer celle-ci car souvent après une guerre civile, c'est l'armée qui reprend le pouvoir. Et dans ce cas nous perdrions la liberté et légalité juridique durement acquise. Je pense qu'il faut se pencher sur le "pourquoi" de la lutte : Argent et Pouvoir, qui vont ensemble, sont le nerf de la guerre. Il faudrait donc un système sans ces deux concepts, ce qui, vu l'état des mentalités, semble difficile. Je ne pense pas que l'humain soit assez sage (disons le clairement : intelligent, évolué, ...) pour arriver à un stade ou la lutte des classes ne serait pas la définition même de notre société. Le problème est qu'un homme qui a du pouvoir cherchera toujours, en principe, à en abuser, et qu'il faudra tout de même des dirigeants. Il faut donc, comme l'avait théorisé Montesquieu, et Locke avant lui, une séparation des pouvoirs (le pouvoir contre le pouvoir). Le communisme, pour son coté égalité des classes (pour ne pas dire pas de classe du tout) semble une belle alternative mais qui comporte plusieurs points noirs : - Adieu les blockbusters américain, et plus généralement l'art en lui même, et donc l'âme de l'être humain, la trace que nous laisseront de notre passage, qui sera selon moi assez bref. - La corruption des institutions à tous les niveaux, dans un système où la lutte des classes n'existe pas et où tous le monde a la même chose, qui ne tentera pas d'avoir plus que ce qu'on lui donne ? Cela semble un problème assez délicat, et quand on voit que nos politiques passent plus de temps à se tirer dans les pattes ( à croire que c'est devenu un clash de rap...) qu'a chercher des solutions et qu'une fois au pouvoir rien ne change réellement on peut avoir peur. On parle de système démocratique mais c'est totalement faux, Rousseau disait de l'Angleterre où les citoyens élisaient des représentants :"Le peuple anglais ne décide qu'au moment des élections" (je ne me rappelle plus exactement de la citation mais c'est dans l'idée ^^). Et c'est la même chose en France, les politiques ont gravé (dans les constitution il me semble) que le mandat des représentants est représentatif, et non impératif, en gros une fois élu merci et au revoir... A ce sujet, Condorcet à dit un jour : "Le peuple m'a élu pour que j'impose mes idées à l'Assemblé nationale, certainement pas les siennes." Donc on voit bien le malaise, avant de changer la société, il faut éduquer politiquement les citoyens afin qu'ils ouvrent les yeux, alors je sais vous allez dire il délire un peu mais pensez à une petite chose : Pourquoi n'avons nous pas de cours de vie politique à l'école ? (Et ne me parlez pas de science civique qui est une grosse blague). Franchement si ils avaient vraiment envie de nous faire comprendre les rouages du système ils pourraient le faire, après c'est pas vraiment dans leurs intérêts...
  4. J'adore cette serie ( qui, il me semble a été renouvelé pour 3 saisons). Les personnes ont tous un petit truc qui fait qu'on aurait tous envie de vivre avec eux ^^
  5. Dalgo

    the walking dead

    Il est mort car c'est ce qui arrive dans le Comic, Comic dans lequel Daryl est inexistant me parait-il.
  6. Je vais faire dans le "classique" : - Games of trone - The walkind dead (qui reprend le 9 février) - La 3ième saison de Teen Wolf est vraiment surprenante, elle réhausse vraiment le niveau et je la conseille. - The big bang theory qui me fait toujours autant rire.
  7. J'ai vu hier le Loup de Walt Street, il est très cru (sexe, drogue à tout va, ...). Mais au delà de ça c'est un film de qualité, il y a une foule d'acteurs talentueux, des scènes qui resteront dans les annales, un DiCaprio au sommet de son art (pour moi il mérite l'Oscar), on passe du rire à l’effroi durant 3 ans tout en ne voyant pas le temps passer. Par contre je trouve qu'il devrait être interdit au moins de 16 ans car pour un public jeune c'est assez rébarbatif niveau drogue, sexe, ...
  8. Dalgo

    Pays-Basque

    Salut à vous je suis sur Hendaye personnellement, Flore72 tu peux surement trouver ton bonheur a Biriatou ( 5 minutes de L'espagne, 10 de la mer, et très isolé.). C'est un coin assez sympa dans la montagne !! Gora euskadi !!
  9. The dictator (El dictador en espagne, où j'ai vu le film). Un très grand Sacha Baron Cohen, au sommet de son art. On passe d'un délire à un autre, parfois limite parfois brillant mais toujours interlocant, je vous le conseil vivement (je ne me porte pas garant de la version française ayant vue le film en Espagnole). On sent comme d'habitude une grande implication dans le film de part le jeu d'acteur et de la richesse du background des personnages.
×