Aller au contenu

Enfournopasteque

Membre
  • Contenus

    137
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Enfournopasteque

  • Rang
    Forumeur inspiré

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  1. Elle est objectivement assez moche et sa mine de mère célibataire 4 fois divorcée malgré ses 25 boules atteste d'une décrépitude précoce. Non c'est son diabolisme hystérique qui est très excitant. A la différence des autres femmes elle jouie en public d'être foncièrement mauvaise. Recentrons tout de même en observant bien sa kinesthésie : on voit par ses simagrées rhétoriques très faciles et sa mobilité robotique son manque total de générosité sexuelle : Justine est donc un mauvais coup. Même pas sur qu'elle aime le sexe. En cela elle est l'objet de fantasme idéal. Imaginez une Merteuil quelconque et frigide. C'est le défi absolu pour un mâle 2012.
  2. Paternalisme mignon + hors sujet = erreur volontaire d'interprétation MP pour plus d'info.
  3. Tout homme normalement constitué ne peut que tomber amoureux d'une telle figure diabolique. Je pense que toute la haine crystalisée des femmes sur cette Justine ne vient que de là. La marquise attire tout les regards.
  4. Dire qu'il est partout revient à dire qu'il est nulle part. L'omniscience est le corolaire de l'absence. Tout n'est ensuite que vision personnelle et interprétation intime. L'important dans la divinité c'est le sens du vide, la manière anthropologique dont on le comble instinctivement. L'assurance des croyants, celle des athées, le scepticisme des mystiques et agnostiques, tout ceci appartient à la même nature. Le rapport à dieu est une constante physique.
  5. C'est l'absence de dieu qui le rend si présent. Son sens mystico-unniversaliste du vide. Si Dieu était présent personne en aurait plus rien à foutre. Quelqu'un a t il quelque chose à foutre de la formidable complexité spatiale de son astragale ?? C'est pourtant ce qui nous permet de vivre. Faites des maths ou de la médecine fondamentale.
  6. Je trouve le personnage de Justine profondément fascinant. J'ai rarement vu à la télé une personnalité si complète dans l'insalubrité morale. Au delà de ses frasques tout se comprend visuellement. Cette allure générale de bimbo superficielle, ce regard vif et aléatoirement porté dénué de toute émotion sur les choses, ce faciès figé de vieille chienne de garde devenue lesbienne, cette statique inquiétante traduisant une prise quotidienne d'amphétamines diluées. Justine = Loana + Breivik + Caroline Fourest + Sarkozy Simplement étonnant.
  7. Twilight ne me dérange absolument pas. Impossible d'en penser quoi que ce soit de négatif et d'en tirer la moindre parcelle de haine. De la petite Maelle apareillée dentaire et inféodée aux abdos de Jacob à la jeune Jennifer semi honteuse rêvant secretement de refaire sa scolarité dans un lycée amerloque (et de se faire attraper par toute l'équipe de cross fit), en passant par le sous intello looser feintant la virilité narquoise à la simple évocation de la saga Mayer, tout ce cirque huileux m'attendrit au plus haut point. Ainsi, j'ai moi même une forte connexion méta-phallique avec l'actrice principale. Non, définitivement ce qui tourne autour de ces succès incompréhensibles me rend heureux d'exister. Puis je fais une sévère descente d'euphorie.
  8. Artistiquement c'est du néant, un blouffissime trou noir diaboliquement mal foutu. Maintenant c'est un bouquin écrit dans l'espoir de faire vendre, pas de faire beau, et ça a très bien marché. Ainsi on ne peut pas dire que c'est de la merde. Le prisme esthétique est hors sujet. Le seul vecteur de jugement valable c'est la réussite. La réussite oui, c'est peut être de la merde. Il y a plus de vie dans ces impulsions commerciales tsunamiques que dans la prétention mondaine d'un lettré micro battis.
  9. Wipe, je te soupçonne d'être un hybride réptilien de seconde génération.
  10. Oui sur une période assez courte. Une sorte de Disney Land suisse, ou tu ne ressens pas le changement de climat entre les différentes structures (campus, hôpital, supermarché, usine)... C'est totalement déroutant, réprimant et fascinant... Rude expérience. Breivik est un paranoïaque, c'est vrai, pas plus.
  11. Quel dinosaure es tu dinosaure marin ??
  12. Le véritable drame c'est la longueur de ce fil.
  13. C'est scandaleux. Les jeunes n'ont plus aucune imagination. A part forumiser ses petits sabotages pour trouver de l'inspi ou sucer le nichon ridé de maman de quoi sont bien capables ces plantes vertes Over Facebookées ? Cela me terrifie.
×