Aller au contenu

Manon-_-

Membre
  • Contenus

    31
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Manon-_-

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Sexe
    Inconnu
  • Pays
  1. Manon-_-

    X Men: Days of Future Past

    Pardon, le plus réussi ?! Rien ne se tient scénaristiquement à commencer par la base : on envoie la conscience d'un mutant dans le passé, parmi ceux qui restent, qui envoie-t-on ? Wolverine dont la mission consiste à convaincre Prof Xavier et Magneto, de former équipe. Question à cent boules : et pourquoi ne pas envoyer directement Prof Xavier ? Non, au lieu de ça, on envoie Wolverine qui doit convaincre Prof Xavier, qui lui-même devra libérer et convaincre Magneto. On pouvait pas imaginer moins logique. Dans le film, ils disent qu'ils leur faut quelqu'un avec un esprit qui puisse se régénérer ; quel rapport avec Wolverine ?! Lui, il régénère physiquement. - Quand on voit le style et la force de Vif-Argent, le mec qui bouge à la vitesse de la lumière, on se demande pourquoi ils ne le prennent pas pour toutes les autres missions, à Paris, à l'inauguration, etc. Le mec, il gère à lui tout seul 99 % d'une scène d'action. On l'utilise pour libérer Magneto, et puis c'est tout ? - Et que dire du merdier temporel ? Quitte à remonter le temps, autant revenir à l'adolescence de Mystic et la former pour qu'elle n'attaque pas Trask Indutries, ou à neutraliser le nain avant même qu'il ne décide de devenir scientifique, etc.
  2. Manon-_-

    World War Z

    De la mauvaise foi ?? Donc tu expliques comment que tes zombies "en mode veille" ne voient rien dans la scène à vélo (quand les humains voient "malgré la nuit et la pluie battante"), mais qu'il faut quand même jouer à cache-cache avec eux quelques scènes plus tard, dans l'aile B du centre de recherche ? Parce que bon, ils sont en veille, mais pas trop quand même puisqu'il faut jouer à cache-cache avec eux. Trololol. T'expliques comment que tes zombies, tellement balèzes pour sentir l'hôte qui porte un virus (scène en Israël, où ils courent comme des dératés, mais arrivent à éviter un môme en PLEIN passage), sont infichus, quelques scènes plus loin, de sentir l'humain à 1 mètre de distance (scène à 4 pattes dans le centre de recherche, pour passer la porte) ? C'est marrant, je te verrais bien scénariste à Hollywood : le stimulus change au gré de ton envie : un coup le zombie réagit au bruit, un coup c'est la vue et faut se planquer, c'est rigolo! Le coup d'après : en fait non! c'est l'odeur, parce qu'on manque de rebondissements au scénar, etc.. c'est n'imp'. Et pour la blessure, heu non : empale-toi, on verra si tu sautes "comme un cabri" à faire le guignol avec les zombies dans l'aile B du bâtiment, à être celui qui fait diversion, monter les marches quatre à quatre, etc., une blessure comme ça, ça met des semaines au lit, et non 36 heures. Je ne comprends pas de quelle mauvaise foi tu parles. J'ai posté ces incohérences sur facebook, et j'ai été applaudi. Mais rassure-toi, je vais poster les tiennes, et te rapporter ce qu'on m'en dit. Bouge-pas, c'est l'affaire de quelques minutes. Tiens, voilà : Pourquoi chercher Gerry Lane ? - c'est un ancien soldat, réputé, apte à faire face aux situations d'urgence. Mille fois ils l'ont dit (l'entretien avec l'israélien), - c'est un ancien d'élite intervenu dans un pays d'Afrique. ça se voit dans la capacité d'initiative dont il fait preuve (est le seul à penser à se mettre des journaux aux bras pour ne pas être mordu, à constituer des armes dans l'appart de la famille cubaine au début, il est prêt à se jeter du haut de l'immeuble avant d'être transformé en zombie, pour sauver sa famille, le premier à se faufiler derrière le camion-benne pour sortir du bouchon, etc. etc.) Bref, il n'y a que toi pour ne rien repérer. tes questions : Comment avance t-il avec ? Avec quoi ? Le Camping-car ? Barf.. j'avouerais que je sèche. J'en n'ai jamais conduit, mais en général, on met les clés dans le contact, puis on tourne, le moteur vrombissant, on enclenche une vitesse, saisit le volant, et se met en route. Enfin moi c'est comme ça que je ferais. Donc, dans un bouchon, si t'en as sur 100 mètres derrière toi, c'est que t'en as obligatoirement devant aussi ? C'est quoi la taille réglementaire d'un bouchon en centre urbain par temps de zombies ? Lol. Et il n'est pas parti, il est sorti du véhicule, comme la moitié des gens, et s'est fait bouffer. T'as pas pigé qu'il s'est mis derrière l'espèce de camion-benne pour s'en sortir, du bouchon. Bref, tu n'as pas saisi grand chose, de toute façon. Sauver le CDC ? T'as remarqué qu'ils ont quelques problèmes de transport aérien ? Quand ils extraient Gerry Lane en hélico au début (l'extraction d'une unité est une opération militaire bien connue), ça reste aux USA, probablement pas loin du point de ralliement offshore certainement, où se déroule la scène de bouchons, la ville de Philadelphia étant sur la East coast. Mais toi, tu voudrais qu'ils partent au CDC, qui se trouve à Cardiff au Royaume-Uni (l'endroit juste à côté de là où l'avion s'est crashé), au lieu de sauver Gerry Lane qui lui est pas loin et expérimenté à escorter les VIP, au moment même où ils apprennent l'attaque de zombies ? D'autant qu'à ce moment-là, on n'a aucune indication sur ce centre, est-il attaqué ? En cas de pandémie mondiale, la pire chose à faire est de faire voyager les individus n'importe comment : ça disperse le virus plus vite encore, ça brouille les pistes pour localiser le patient zéro, etc. Le déplacement inter-continental par pandémie est une opération ultra-délicate, avec des tonnes d'accords à passer, etc. : tu pouvais pas envoyer des mecs des USA au Royaume-Uni (puisque dans ta tête tu voudrais que les mecs qui sauvent Lane soient les mêmes qui aillent au CDC sur l'autre continent à la place) au moment où ils sauvaient Gerry Lane, pour les mêmes règles d'urgence qu'il y avait juste après le 9/11 : aucun avion ne circule. Et les sauver, mais pour quoi faire ? Ce labo a déjà commencé à travailler sur le virus, donc pour trouver une solution au virus zombie, ça reste l'un des seuls endroits (ils sont déjà allés en Corée, à Jérusalem, etc.). Parce que bon, des chercheurs (le jeune de Harvard, le virologiste) pas fichus d'utiliser une arme au point de crever comme une merde, c'est bien joli, mais je miserais plus sur les gars qui sont habilités à escorter partout dans le monde, par temps d'attaques et de foutoir planétaire. (D'ailleurs, c'est Gerry Lane qu'a eu l'idée du camouflage en s'injectant le virus, point d'orgue du dénouement fisnish du film). Je te retourne ton argument : (tiens, je vais demander à mes potes facebook de zieuter comment tu t'emmêles, qu'on rigole . . !)
  3. Manon-_-

    World War Z

    Je ne pars pas dans le sens inverse : il y a des incohérences flagrantes, celles que j'ai relevé, quand toi t'essaies de faire de même ça ne fonctionne pas, parce que tu n'as pas un esprit de logicienne. Ils en ont quelque chose à foutre de Gerry Lane, parce qu'il a fait la guerre en Afrique, ils l'ont clairement expliqué : il connait les situations de guérillas, il gère en situation de panique, il réfléchit vite (sur le toit de l'immeuble, il est prêt à se suicider plutôt que de contaminer sa famille), etc. Parce que l'un empêche l'autre ? mais de quoi tu m'parles ? pas d'accord de quoi ? tu prétends que les clés ne devraient pas être restées sur le véhicule, je te réponds que c'est largement probable dans les situations de panique. qu'est-ce que tu viens mélanger là ? je saisis rien à ce que t'écris : quel camping-car pousse quoi ? quoi s'est transformé en char pour pousser les autres ? N'importe quoi ; t'as vu le film ou quoi ?? la voiture de Gerry Lane suit un énorme camion-benne (ou de travaux) qui pousse toutes les voitures du bouchon. Et eux, se mettent derrière pour avancer dans son sillon, parce que visiblement ya quelque chose derrière que les gens fuient. au moment où il s'empare du camping-car, les gens sont déjà en train de se faire bouffer. Le proprio, c'est un mec qu'est sorti du véhicule pour comprendre c'est quoi ce bordel, comme Gerry Lane quelque minutes avant, et qui s'est fait bouffer.
  4. Manon-_-

    World War Z

    attends attends, c'est parce qu'il y a une bouse encore plus bouseuse que celle-là, que ça excuse qu'on continue à dire "ouai ok, tout va pas, mais bon, ça passe quand même". non, c'est d'la merde. point. si, ça s'appelle une opération "extraction" qui se pratique en temps de guerre, c'est le principe même du film "Il faut sauver le soldat Ryan" si : dans les situations de panique, les gens agissent en catastrophe sans réfléchir, c'est tout à fait crédible d'avoir laissé / oublié les clés sur le tableau de bord.
  5. Manon-_-

    World War Z

    dans la scène en vélo, donc, il fait noir : ainsi, les zombies ne voient pas, mais les humains si ? où est ta logique ? Je suis pas médecin, mais quand même, tu hallucines ou quoi ? tu crois que tu mets 36 heures pour te remettre d'une blessure par un objet contondant ??
  6. Manon-_-

    World War Z

    et sinon, vous n'avez pas vu d'autres incohérences ?? - rappelons que notre héros, au sortir de l'avion est embroché de part en part. Outre que c'est un miracle de n'avoir pas touché d'organes vitaux (ça fait beaucoup de miracles d'être en plus les deux seuls survivants de l'avion !), on ne se remet pas facile et rapide d'une telle blessure. Et c'est ce même type qu'il choisissent d'envoyer dans l'aile B parmi les zombies ? - Que les adaptions soient foireuses, ça fait longtemps qu'on le subit. Mais qu'on fasse n'importe quoi avec le genre zombie, là non : lisez, et savourez : donc, on apprend dans les débuts que le mort-vivant réagit au bruit : scène en vélo, le téléphone sonne, ça les réveille. ok, admettons. On découvre ensuite qu'ils disposent de la vue : scène dans le centre de recherche, où ils se faufilent à 4 pattes pendant que le mort-vivant a le dos tourné. Mais.. s'ils ont la vue, ils auraient dû les voir au début, en vélo ..? Poursuivons dans l'énormité de ce film d'une nullité accablante : on apprend ensuite que notre super zombie évite ceux qui portent un virus ! d'ailleurs, on observe une scène, en Israël, où une horde coure et évite un gamin, qui reste en plein milieu du passage. Mais attendez... donc les zombies, entendent, voient et sentent ?! Puisqu'ils distinguent entre un humain qui sent la maladie et un qui sent pas. Donc... quand ils passaient à 4 pattent la porte, les zombies auraient dû les sentir ?! trololol. imagine, t'es producteur chez HBO : bon, on a World War Z. on fait quoi ? une série ? ben nan, ya déjà Walking Dead, les deux séries vont se cannibaliser.
  7. Manon-_-

    World War Z

    ça existe déjà : the walking dead
  8. le choix ou son illusion est propre à l'humain. le mal et le bien vont de pair, puisque l'un nécessite l'autre pour se définir. Le mal n'est pas plus ni moins propre à l'humain que le bien. Il est "acquis", et même inculqué de force ou par la manipulation sur 99 % des individus. Les 1% restants sont ceux qui imposent leur vision du bien et du mal aux 99%. Les pulsions sont les fibres naturelles qui meurtrissent l'esprit en le rappelant à sa prison de chair, à son origine biologique. Le choix du bien et du mal est ce qui nous en émancipe. Ce choix ne répond donc pas de ces pulsions.
  9. c'est sûr, ils adorent le Dieu Légume
  10. Moi je milite pour une journée du chien.
×